CRÉDIT : COURTOISIE

Quelque 125 personnes, étudiants et membres du personnel du Cégep de Lévis et du public, ont participé à un échange virtuel avec Anaïs Barbeau-Lavalette, le 9 mars. L’écrivaine et cinéaste s’est exprimée sur son œuvre ainsi que sur sa réalité d’artiste et de mère de trois enfants.

La rencontre virtuelle était animée par des professeurs de littérature du Cégep de Lévis, Michèle Leduc et Christian Jacques, dont les élèves ont étudié le livre d’Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit. L’autrice a raconté ses découvertes au fil du processus d’écriture de ce récit, qui ont transformé sa perception de la protagoniste, sa propre grand-mère.

La première moitié de la rencontre a porté sur son film, La déesse des mouches à feu. La réalisatrice a parlé de son choix de ne pas expliquer «le pourquoi» du suicide dans ce film. Anaïs Barbeau-Lavalette croit qu’il est beau d’avoir des films ou des œuvres qui ne répondent pas à toutes les questions. «On va cheminer, on va trouver ses propres réponses. C’est un film de sensations plus que de solutions et cet événement-là en fait partie», a-t-elle souligné.

Finalement, Anaïs Barbeau-Lavalette a encouragé les jeunes femmes à «rêver à tout en même temps». «On peut être des femmes accomplies et des mères accomplies», a-t-elle affirmé avec conviction.

«Je ne pourrai jamais oublier cette rencontre avec cette femme engagée et passionnée, qui ne peut faire autrement que de nous inspirer. (…) Ce qui m’a touchée le plus est de voir une femme si forte ne se laissant pas décourager par les stéréotypes et les préjugés», a confié Ann-Frédérique Beaulieu (sur la photo), étudiante en Arts visuels.

«Anaïs Barbeau-Lavalette remet en question le moule social et, dans un élan d’enthousiasme, nous parle de l’importance de provoquer le changement, d’admirer notre liberté et surtout de rêver à ce possible, celui de pouvoir tout faire, en même temps, et ce, peu importe l’opinion des autres», a conclu Mélanie Guay, conseillère pédagogique au Cégep de Lévis.

Les plus lus

À 19 ans, elle illustre son premier album jeunesse

Jeune illustratrice de Lévis, Alice Lemelin signe les images de son premier album jeunesse écrit par Simon Boulerice. Dans ce Cherche et trouve d’un nouveau genre, publié aux éditions Victor et Anaïs, les enfants s’amuseront à trouver des objets, mais devront aussi identifier les émotions des personnages au fil des pages.

Star Académie : Jacob Roberge poursuivra l'aventure

Le chanteur et musicien lévisien Jacob Roberge aura évité l'élimination, à l'issue du variété de Star Académie présenté le 4 avril. Le jeune artiste de 23 ans a pu conserver sa place dans le concours musical de TVA grâce au support du public.

Collège de Lévis : elle donne une voix à la poésie

Élève de cinquième secondaire au Collège de Lévis, Rosalie Lavoie figure parmi les 42 demi-finalistes du concours de récitation canadien les Voix de la poésie. La jeune femme saura le 25 mars si elle fera partie des neufs candidats qui participeront à la finale organisée en avril.

Son court-métrage en compétition aux États-Unis

Cinéaste et professeur de philosophie au Cégep de Lévis, Alexandre Isabelle présentera son nouveau court-métrage en première au festival Aspen Shortsfest. Les films présentés sont ensuite éligibles aux Oscars.

Un deuxième album pour Alicia Deschênes

Le premier confinement aura été synonyme de créativité pour Alicia Deschênes. L’autrice-compositrice-interprète originaire de Saint-Agapit a profité de cette pause dans la société québécoise afin de créer son deuxième album, Les mauvaises langues. Après le lancement de quelques simples au cours des derniers mois, le nouvel opus de l’ancienne élève du Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald et du Cégep...

Star Académie : Jacob Roberge en danger

Mis en danger à l'issue des évaluations présentées lors de l'émission quotidienne de mardi de Star Académie, l'artiste lévisien Jacob Roberge devra séduire le public ou le corps professoral du concours musical de TVA afin de poursuivre son aventure.

Les salles lévisiennes se préparent à accueillir le public

Le Vieux Bureau de Poste (VBP) reprendra les spectacles en salle dès le 27 mars, tandis que L’Anglicane ouvrira de nouveau ses portes aux spectateurs le 10 avril. La salle annoncera bientôt sa programmation.

Expérience enrichissante pour Matt Moln

Après cinq semaines à l’école musicale la plus prestigieuse du Québec, Mathieu Michaud, alias Matt Moln, a vu son parcours à Star Académie se terminer le 14 mars dernier. Malgré son relatif court passage, l’auteur-compositeur-interprète lévisien ne retire que du positif de son passage dans le concours musical de TVA.

Talents Bleus : la Chaudière-Appalaches s’apprête à participer à la finale

Le duo Waz’O qui représente la Chaudière-Appalaches au concours Talents Bleus diffusé à La semaine des 4 Julie sur les ondes de Noovo prendra part à l’étape finale, le 7 avril prochain. Les circassiens et trapézistes Marie-Christine Fournier, originaire de Lévis, et Louis-David Simoneau tenteront de conquérir une ultime fois le public et mettre la main sur les grands honneurs.

La Maison Fréchette et d’autres diffuseurs se regroupent

Un vent de collaboration souffle sur le milieu culturel et littéraire avec l’émergence d’un nouveau regroupement de diffuseurs spécialisés, le RAPAIL, le Réseau des arts de la parole et des arts et initiatives littéraires, dont fait partie la Maison natale de Louis Fréchette à Lévis.