À la fin mars, Daniel Bonneau a pu remettre certaines de ses œuvres à Nadyne Deschênes, responsable des collections du Musée de Charlevoix. CRÉDIT : COURTOISIE

L’artiste animalier de Saint-Anselme, Daniel Bonneau, a vu l’un de ses rêves les plus chers finalement se concrétiser il y a deux semaines. Le septuagénaire a donné une trentaine de ses œuvres au Musée de Charlevoix, un établissement muséal qui pourra conserver les créations du Bellechassois dans sa collection.

Artiste depuis plus de 40 ans, Daniel Bonneau caressait depuis quelques années de voir un corpus représentatif de sa création artistique faire son entrée dans un musée québécois. Après avoir entamé des démarches infructueuses auprès du Musée de la civilisation de Québec et du Musée national des beaux-arts du Québec, il avait profité d’une rencontre avec la ministre de la Culture du Québec, Nathalie Roy, en décembre 2019 pour parler de son rêve avec cette dernière.

Quelques mois plus tard, l’artiste animalier de Saint-Anselme a reçu une lettre de la ministre de la Culture. Dans sa missive, Nathalie Roy recommandait à Daniel Bonneau d’approcher le Musée POP de Trois-Rivières et le Musée de Charlevoix, des institutions muséales spécialisées dans la mise en valeur de l’art populaire.

«Après avoir lu la lettre de Mme Roy, j’ai contacté les deux musées. Du côté de Trois-Rivières, ça cadrait moins bien puisque le Musée POP ne tient que des expositions temporaires. Par contre, le Musée de Charlevoix a levé la main pour accueillir l’une de mes œuvres. J’ai finalement proposé de leur en donner plusieurs et comme ils aimaient ce que je faisais et ils trouvaient mes œuvres originales, ils ont accepté mon don», a expliqué l’artiste bellechassois.

Bientôt en vedette dans une exposition?

Au final, c’est une trentaine d’œuvres de Daniel Bonneau qui feront leur apparition au Musée de Charlevoix. Peintures, dessins à l’encre, lithographies et animations sur pierre font partie du legs laissé par l’artiste animalier à l’institution située à La Malbaie. De plus, Daniel Bonneau a laissé plusieurs coupures de journaux au musée, des articles retraçant son parcours artistique.

Certaines des œuvres de Daniel Bonneau devraient d’ailleurs être exposées l’automne prochain, au grand plaisir de ce dernier qui espérait depuis longtemps que certaines de ses créations fassent leur entrée dans un musée.

«Ma vie est littéralement dans le corpus que j’ai donné au Musée de Charlevoix. Je suis vraiment heureux que cette institution ait accepté mon don. Les gens vont pouvoir constater mon évolution au cours des 40 dernières années et ce qui m’a passionné pendant tout ce temps. Je suis bien heureux de voir de mon vivant un musée préserver une partie de mon œuvre. Je ne voulais notamment pas laisser à ma fille le souci de gérer toute ma collection lorsque je ne serai plus là», a partagé l’artiste de Saint-Anselme.

Poursuivre la création

 Si l’un de ses rêves les plus chers s’est concrétisé, la passion de l’art animalier n’a toujours pas quitté Daniel Bonneau, bien au contraire. L’artiste bellechassois poursuit sa série d’œuvres peintes sur des tranches de bois, qu’il recouvre ensuite de résine époxy.

Présentement, il s’attelle sur d’imposantes tranches de bois qui deviendront la surface de tables. Particulièrement, Daniel Bonneau désire créer une table rendant hommage à la faune de la Réserve faunique des Laurentides, une œuvre qu’il aimerait bien voir trôner dans l’un des établissements de ce joyau de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

En parallèle, Daniel Bonneau a également donné l’une de ses œuvres pour l’encan virtuel de la Fondation Héritage et il s’implique avec l’association Artistes visuels du Québec. Par ces contributions, l’artiste bellechassois veut une nouvelle fois faire une différence dans sa communauté.

Les plus lus

À 19 ans, elle illustre son premier album jeunesse

Jeune illustratrice de Lévis, Alice Lemelin signe les images de son premier album jeunesse écrit par Simon Boulerice. Dans ce Cherche et trouve d’un nouveau genre, publié aux éditions Victor et Anaïs, les enfants s’amuseront à trouver des objets, mais devront aussi identifier les émotions des personnages au fil des pages.

Star Académie : Jacob Roberge poursuivra l'aventure

Le chanteur et musicien lévisien Jacob Roberge aura évité l'élimination, à l'issue du variété de Star Académie présenté le 4 avril. Le jeune artiste de 23 ans a pu conserver sa place dans le concours musical de TVA grâce au support du public.

Collège de Lévis : elle donne une voix à la poésie

Élève de cinquième secondaire au Collège de Lévis, Rosalie Lavoie figure parmi les 42 demi-finalistes du concours de récitation canadien les Voix de la poésie. La jeune femme saura le 25 mars si elle fera partie des neufs candidats qui participeront à la finale organisée en avril.

Son court-métrage en compétition aux États-Unis

Cinéaste et professeur de philosophie au Cégep de Lévis, Alexandre Isabelle présentera son nouveau court-métrage en première au festival Aspen Shortsfest. Les films présentés sont ensuite éligibles aux Oscars.

Un deuxième album pour Alicia Deschênes

Le premier confinement aura été synonyme de créativité pour Alicia Deschênes. L’autrice-compositrice-interprète originaire de Saint-Agapit a profité de cette pause dans la société québécoise afin de créer son deuxième album, Les mauvaises langues. Après le lancement de quelques simples au cours des derniers mois, le nouvel opus de l’ancienne élève du Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald et du Cégep...

Star Académie : Jacob Roberge en danger

Mis en danger à l'issue des évaluations présentées lors de l'émission quotidienne de mardi de Star Académie, l'artiste lévisien Jacob Roberge devra séduire le public ou le corps professoral du concours musical de TVA afin de poursuivre son aventure.

Les salles lévisiennes se préparent à accueillir le public

Le Vieux Bureau de Poste (VBP) reprendra les spectacles en salle dès le 27 mars, tandis que L’Anglicane ouvrira de nouveau ses portes aux spectateurs le 10 avril. La salle annoncera bientôt sa programmation.

Expérience enrichissante pour Matt Moln

Après cinq semaines à l’école musicale la plus prestigieuse du Québec, Mathieu Michaud, alias Matt Moln, a vu son parcours à Star Académie se terminer le 14 mars dernier. Malgré son relatif court passage, l’auteur-compositeur-interprète lévisien ne retire que du positif de son passage dans le concours musical de TVA.

Talents Bleus : la Chaudière-Appalaches s’apprête à participer à la finale

Le duo Waz’O qui représente la Chaudière-Appalaches au concours Talents Bleus diffusé à La semaine des 4 Julie sur les ondes de Noovo prendra part à l’étape finale, le 7 avril prochain. Les circassiens et trapézistes Marie-Christine Fournier, originaire de Lévis, et Louis-David Simoneau tenteront de conquérir une ultime fois le public et mettre la main sur les grands honneurs.

La Maison Fréchette et d’autres diffuseurs se regroupent

Un vent de collaboration souffle sur le milieu culturel et littéraire avec l’émergence d’un nouveau regroupement de diffuseurs spécialisés, le RAPAIL, le Réseau des arts de la parole et des arts et initiatives littéraires, dont fait partie la Maison natale de Louis Fréchette à Lévis.