CRÉDIT : DAPHNÉE GAGNON-BEAULÉ

De grands succès du rock entremêlés d’airs d’opéra rebelles, le tout accompagné au piano à queue ou par un band rock, c’est ce que proposera la soirée Paillettes d’opéra & blousons de cuir, présentée par l’Opéra de Lévis le 15 mai à 20h en webdiffusion.

L’Opéra de Lévis invite les spectateurs à découvrir d’une nouvelle façon les voix lyriques et leur côté mauvais garçons et mauvaises filles lors du spectacle Paillettes d’opéra & blousons de cuir.

N’ayant pas encore eu l’opportunité de produire un opéra au complet, c’est sous cette dénomination de «paillettes» que l’organisme présente une sélection d’airs connus afin de donner au public le goût de l’art lyrique et de partager cette passion.

Pendant toute une soirée, les frontières entre les genres musicaux s’effaceront pour laisser place à la rencontre entre l’opéra, le rock, le rock’n’roll et le jazz, en compagnie de chanteurs classiques de la région qui mélangeront les techniques et les énergies.

«On va entendre des classiques du rock, du rock’n’roll. Il y a des clins d’œil à Bon Jovi, à Johnny Halliday, des grands classiques d’opéra qu’on n’a jamais entendus chanter par un gars qui a des jeans troués, des grosses bottes et des tatoos», annonce la présidente et directrice artistique de l’organisme, Lili Lorenzana-Bilodeau.

«Avec la période dans laquelle on vit présentement, on s’est dit qu’il fallait axer sur le divertissement, exit le drame, on s’amuse, on laisse tomber les barrières et on veut que les gens passent un bon moment», ajoute-t-elle.

Des pièces indémodables revisitées

Des voix d’opéra qui s’attaquent aux indémodables du rock, des pièces plus classiques qui se teintent de nouvelles sonorités, voilà de quoi surprendre, étonner et s’amuser pour le plaisir des mélomanes en tout genre.

«Ça va être une superbe surprise pour tout le monde. Ça peut vraiment contribuer à faire avancer l’art lyrique et à le faire connaître», partage Lili Lorenzana-Bilodeau.

Le spectacle a été enregistré à l’Impérial de Québec et un soin tout particulier a été apporté aux éclairages, à l’ambiance scénique et aux costumes pour créer un univers rock façon années 80 ou «un contexte bad boy de ghetto».

«On laisse toujours les artistes nous suggérer ce qu’ils veulent chanter. Ça leur permet une liberté, de pouvoir chanter des choses qu’ils n’auraient peut-être pas l’occasion de chanter autrement», précise la directrice.

L’occasion aussi pour les artistes de réaliser un rêve en sortant des carcans de la musique classique tout en utilisant un talent et un savoir-faire professionnel développés au cours de leur carrière lyrique.

Avec Cécile Muhire (soprano), Gabrielle Lapointe (soprano), Lili Lorenzana-Bilodeau (directrice artistique et présidente de l’organisme, chanteuse lyrique), Marc-Antoine Brûlé (ténor), Olivier Gagnon (ténor), Louis-Charles Gagnon (ténor), Claude Soucy (pianiste), Manoel Vieira (pianiste) ainsi que les musiciens David Galarneau (guitarsite), Francis Laroche (contrebassiste) et Mélissa Labbé (percussionniste).

Paillettes d’opéra & blousons de cuir, présentée gratuitement par l’Opéra de Lévis le 15 mai, à 20h, en webdiffusion au www.operadelevis.ca/programmation/saison-2021/paillettes-opera-blousons-cuir et en rattrapage à la carte jusqu’au 18 juin.

Les plus lus

Un grand nom à la tête de Diffusion culturelle de Lévis

Par voie de communiqué, la présidente du conseil d’administration de Diffusion culturelle de Lévis (DCL), Marie-Hélène Guité, a annoncé l’arrivée de Jacques Leblanc, figure du milieu théâtral bien connue dans la région de Québec, au poste de directeur général et artistique dès le 12 juillet prochain.

Chokola : la quête des racines

À la fin de sa première année de cégep, Phara Thibault a rédigé un texte qui a été salué par ses pairs. Lauréate du concours d’écriture dramatique Égrégore, Chokola, la première pièce de la jeune Lévisienne de 20 ans, doit déjà être jouée dans des festivals et théâtres.

Un collectif à saveur lévisienne

C’est le 24 mai dernier qu’un collectif d’auteurs a publié le livre Ce jour-là. Ce sont exactement 70 auteurs et 103 histoires qui composent l’ouvrage. Principalement à saveurs lévisienne et bellechassoise, l’ouvrage réunit 30 personnes originaires de Lévis, 20 de Bellechasse et 20 autres d’un peu partout au Québec, dont de la Beauce, la Côte-de-Beaupré, Québec et Montréal.

Diane Blanchette tire sa révérence

Pendant ses 23 années à Diffusion culturelle de Lévis, dont 12 à la direction de l’organisme, Diane Blanchette s’est dédiée corps et âme à créer des rencontres uniques entre les artistes et les publics avec passion, audace et une immense conviction dans les bienfaits des arts vivants.

Métyvié revient sur la pandémie en caricatures

Le célèbre caricaturiste lévisien Métyvié, surnom de Serge Métivier, a récemment fait un retour dans les librairies après une longue absence. Avec À vos masques! Sortez!, le résident de Saint-Jean-Chrysostome propose aux amateurs québécois de caricatures une petite histoire humoristique de la pandémie.

Un été riche en culture à L’Anglicane

C’est avec l’arrivée du beau temps et l’allègement des mesures sanitaires que L’Anglicane de Lévis dévoile sa programmation estivale qui accueillera Laurence Jalbert, porte-parole du Réseau des organisations de spectacles de l’est du Québec (ROSEQ).

L’Anglicane reçoit le Trio Fibonacci

Le Trio Fibonacci sera présent à l’Anglicane ce samedi 5 juin avec un programme de musique minimaliste.

Briser l’isolement à l’aide de la musique

En collaboration avec l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS), l’Orchestre sym-phonique de Lévis (OSLévis) a mis sur pied un projet de cinq capsules vidéo pour aider à briser l’isolement et présenter l’impact positif de la musique : La musique qui fait du bien.

Théâtre d’été : deux comédies plutôt qu’une au VBP

Pour une 17e année, le Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald offrira du théâtre d’été. Cette année, ce ne sera pas une comédie, mais deux qui seront proposées par les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec des cohortes 2020 et 2021.

Les aventures de Beaver le castor se poursuivent

Une troisième bande dessinée vient compléter la trilogie du duo lévisien Claude Jalbert et Steeve Cadorette. Intitulée Beaver et l’apocalypse, l’histoire sortira officiellement en juin prochain.