La comédienne, Daphnée Côté-Hallé, fait partie de la distribution de la série Week-End Family qui sera diffusée sur Disney+. CRÉDIT : ALEXIS GR

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

Par Manuel Cardenas

Le 12 mai, Daphnée Côté-Hallé a fait ses valises en direction de Paris, pour débuter le tournage du premier grand rôle de sa carrière. La série, de style comédie familiale, comptera huit épisodes et sera traduite en 45 langues. La femme de 28 ans est encore sous le choc de vivre cette nouvelle aventure.

«Je ressens encore de l’étonnement et de l’émerveillement. Je suis fière de moi, mais au début je dois avouer que je ne le réalisais pas encore. Tout a commencé quand mon agence a reçu une demande pour le rôle et pour une audition. Ensuite, c’est allé très vite. J’ai passé une audition à distance, ils m’ont donné les commentaires, après j’ai refait une autre audition, aussi un Zoom avec mon partenaire de scène (la vedette française Éric Judor) et quelques jours après, j’ai eu le rôle. Le processus d’audition a tellement été naturel et c’était tellement en adéquation avec où j’étais rendue dans ma carrière! Je me suis entendue rapidement avec l’équipe et j’avais vraiment hâte de travailler avec eux», a fait valoir la jeune comédienne.

Emanuelle, le personnage qu’elle interprète dans la série de Disney + France, est Québécoise. Toutefois, Daphnée Côté-Hallé a dû changer sa façon de parler afin que le public français puisse bien la saisir.

«L’accent de la série, c’est un accent québécois-français. Pour me faire comprendre par les Français je n’ai pas le choix d’utiliser un accent québécois soutenu et articulé. Cet accent commence à faire partie de mon quotidien», a expliqué l’artiste.

Lévis, une ville marquante

L’actrice décrit Lévis comme une ville ayant une communauté soudée. Lorsqu’elle résidait sur le territoire lévisien, elle a fréquenté l’école secondaire Pointe-Lévy et le Cégep de Lévis. Ces deux établissements lui ont permis de faire d’importantes rencontres et expériences qui ont été clés pour sa carrière.

«En secondaire 5, j’avais un professeur d’art-études en théâtre qui m’avait beaucoup marqué. Il s’appelle Tommy Bélanger, et il m’a aidé dans mon développement en tant qu’actrice et en tant qu’humain. Sinon, une bonne professeur que j’ai eu au secondaire, c’est ma professeur de français Madeleine Gauthier. C’est elle qui m’a initié à la littérature. Je crois que pour une artiste les œuvres littéraires c’est important afin de laisser aller son imagination. Au Cégep de Lévis, j’avais fait Cégeps en spectacle et ils m’ont donné des moyens supers pour que je puisse m’épanouir en tant qu’artiste dès un très jeune âge. Je trouve ça cool d’avoir vécu dans une petite grande ville comme Lévis à mon adolescence. Je ne suis pas sûr que si j’avais été à Montréal à cet âge-là, j’aurais eu autant d’aisance à essayer des trucs», a communiqué la comédienne.

Daphnée Côté-Hallé reviendra à Québec à la fin du mois de juillet et se penchera sur ses projets personnels. Deux projets sont actuellement sous son radar, dont un qui la fera revenir à Lévis.

«J’ai une série que je développe avec une amie qui sera Web ou télé, et qui se nomme Symphonie pathétique en collaboration avec Echo Media. Je ne peux pas trop en parler, mais je vais me lancer dans l’écriture une fois que je serai à Montréal. En août, je prévois également me pencher sur un documentaire sur lequel je travaille depuis trois ans. C’est un métrage sur ma mère aussi connue comme Greluche le clown à Lévis», a conclu Daphnée Côté-Hallé.

Les plus lus

Critique - Une comédie à savourer sans retenue au VBP

Cet été, on se régale à l’El Dorado Snack-bar. Jusqu’au 27 août, le théâtre s’installe au Vieux Bureau de Poste (VBP) pour sa 18e saison avec une comédie savoureuse et réjouissante de Marie-Thérèse Quinton servie par les finissants du Conservatoire d’artdramatique de Québec.

Soutenir les premiers pas d’une réalisatrice en devenir

Scénariste et réalisatrice d’origine française installée à Lévis depuis quatre ans, Albane Fanny prépare La Muse, un court-métrage qui sera tourné cet été dans la région, dont certaines scènes à Lévis. Pour réaliser ce projet très personnel, la cinéaste se tourne vers la générosité du public en menant une campagne de sociofinancement.

Christopher Bard, un artiste pop rock à découvrir

Le Lévisien Christopher Bard a récemment sorti une nouvelle chanson, Time Travel Machine. L’auteur-compositeur et multi-instrumentiste, de 22 ans, sera aussi l’un des artistes à l’affiche du spectacle Surface, présenté par la Ville de Lévis au quai Paquet les 21, 22 et 23 juillet.

Coeur de Pirate et The Strumbellas complètent la programmation de Festivent

Par voie de communiqué, Festivent a annoncé, le 20 juillet, l'identité des artistes qui monteront sur sa scène principale, au parc Champigny de Saint-Jean-Chrysostome, le samedi 6 août. C'est l'autrice-compositrice-interprète québécoise Coeur de Pirate et le groupe rock ontarien The Strumbellas qui seront à l'honneur lors de cette soirée.

Un roman initiatique pour dépasser ses peurs

L’autrice lévisienne Mélanie Massouty a publié son premier roman La Dame du lac, aux éditions Deuxième Dimension, en juin dernier. Dans ce conte métaphorique et initiatique, elle explore la puissance de la pensée qui permet de découvrir qui nous sommes et se retrouver.

Expo : une Île inventée à la Maison Fréchette

Cet été à la Maison natale de Louis Fréchette, partez à la découverte de l’univers surprenant et fascinant de L’Île inventée. Ce projet artistique franco-québécois est présenté dans le cadre d’une exposition immersive et d’installations sonores.

Mathieu Lef Bouchard à Regart

Originaire de Saint-Romuald, Mathieu Lef Bouchard expose ses œuvres aux côtés de celles de l’artiste de Chicoutimi, Ysé Raoux, à l’Autre Gare jusqu’au 21 août, dans le cadre du projet Création Duo Diffusion. C’est une initiative du Centre d’artistes en art actuel Sagamie, situé à Alma dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, à laquelle le centre de Lévis, Regart, participe.

Cage The Elephant enflamme la piste de danse du Festivent

C’est le groupe rock américain, Cage The Elephant, qui foulait les planches de la scène Loto-Québec située au parc Champigny dans le cadre de la deuxième soirée du Festivent de Lévis, le 4 août. Le groupe de musique a fait danser, chanter et hurler la foule tout au long de la soirée alors qu’il a offert une performance haute en couleur et électrisante.

Humour et légèreté au théâtre d’été à Beaumont-Saint-Michel

Jusqu’au 13 août, le Théâtre Beaumont-Saint-Michel présente Une heure de tranquillité, de Florian Zeller. Comédie colorée, la pièce met en vedette Carl Béchard, Éric Cabana, Caroline Dardenne, Isabelle Drainville, Denis Marchand et Gabriel Simard.

Les Matinées classiques bientôt de retour

La prochaine édition des Matinées classiques sera lancée le 31 juillet prochain. La mouture 2022 de cette série de concerts gratuits sera bonifiée par la présentation d'activités en marge de l'événement.