Stéphane Clavet a officiellement été nommé directeur général du Comptoir alimentaire Le Grenier, le 1er juin.� Photo : Courtoisie

Par voie de communiqué, le Comptoir alimentaire Le Grenier a annoncé, le 1er juin, la nomination de Stéphane Clavet à titre de directeur général de la banque alimentaire lévisienne. Déjà bien connu au sein de l’organisation, ce dernier désire faire rayonner davantage le Grenier afin notamment de l’aider à faire face à la demande accrue pour ses services.

C’est à l’issue d’un processus de réorganisation mené au sein des deux organismes unis au sein de la même organisation, le Grenier et les Repas Desjardins, que la nomination de Stéphane Clavet survient. Après une analyse menée par une experte externe, l’organisation a décidé de n’avoir désormais qu’un directeur général pour chapeauter les activités des deux organismes et de se tourner vers Stéphane Clavet pour occuper ce poste.

Depuis 2019, ce dernier était le directeur des Repas Desjardins, une division du Grenier qui offre un service de repas préparés qui sont livrés aux aînés de la région qui désirent demeurer à leur domicile. Œuvrant dans le milieu communautaire depuis une dizaine d’années, Stéphane Clavet a également travaillé dans le milieu de la santé et a été courtier immobilier ainsi que chef d’entreprise.

«J’ai occupé le poste par intérim et je ne m’attendais pas à ce qu’on m’offre la direction générale. Je suis très reconnaissant que le conseil d’administration du Grenier me fasse confiance. Je le vois aussi comme une belle marque d’appréciation du travail que j’ai effectué aux Repas Desjardins. Je suis content d’obtenir cette opportunité parce que j’ai une vision pour l’organisation. J’étais auparavant dans le privé et j’ai fait le choix de cœur de m’impliquer dans le communautaire. Je suis comblé de pouvoir aider la population et de faire avancer les choses», a partagé M. Clavet, lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal.

Nouer davantage de partenariats

Si depuis quelques semaines Stéphane Clavet s’active à solidifier les bases de l’organisation, le nouveau directeur général du Comptoir alimentaire Le Grenier planche également sur d’autres priorités qu’il a identifiées. En plus de son désir de voir ses employés atteindre leur plein potentiel au sein du Grenier et des Repas Desjardins, il veut amener les deux organismes à un «autre niveau».

«Je veux que nous soyons plus présents et qu’on rayonne davantage. Beaucoup de Lévisiens et d’entrepreneurs de la ville ne nous connaissent toujours pas. Le tout nous permettra de recevoir un support supplémentaire qui fera une différence pour nos activités», a illustré Stéphane Clavet.

Les besoins toujours en augmentation

En effet, comme depuis quelques mois, l’inflation qui frappe le Québec provoque différentes répercussions au sein du Grenier et des Repas Desjardins. Comme tous les consommateurs, l’organisation doit faire face à la hausse des prix de plusieurs aliments.

«Par exemple, on travaille très fort aux Repas Desjardins pour négocier les prix des denrées dont nous avons besoin pour concocter les plats préparés sans non plus qu’on touche à la qualité des repas qui sont livrés à nos clients. Également, on veut être original et créatif pour combler les manques provoqués par l’inflation. On reçoit notamment moins de pains tranchés. On planche donc pour nouer des partenariats avec des boulangeries artisanales pour mettre la main sur des pains invendus que nous pourrons ensuite donner aux usagers du Grenier. On est vraiment en mode collaboration. C’est sûr que plus on reçoit de dons en argent ou en aliments, plus on peut aider», a partagé M. Clavet.

Aussi, la hausse du coût de la vie ne diminue pas la tendance à la hausse du nombre d’usagers du Grenier. «Le nombre d’usagers continue d’augmenter et on tire vraiment la sonnette d’alarme. Comme on a pu le constater au cours des derniers mois, il y a de plus en plus de familles, dont les parents travaillent à temps plein, qui se tournent vers nous pour obtenir de la nourriture. Et la situation ne va pas en s’améliorant. En mai, on a aidé environ 800 familles, ce qui est le double du nombre de familles que nous aidions dans nos anciens locaux à Lauzon. Tout don est donc très important présentement afin que nous puissions les aider», a conclu le nouveau directeur général du Grenier.

Les plus lus

Objectif 300 000 $

C’est en présence de plusieurs élus, de membres de la communauté de Saint-Nicolas et de plusieurs de ses bénévoles que le Service d’entraide de Bernière-Saint-Nicolas (SEBSN) a lancé une campagne de financement, le 1er juin dernier. Tenue sous la présidence d’honneur de Jacques Demers, président-directeur général des Productions horticoles Demers, l’initiative, dont le coup d’envoi a été donné aux...

Le Grenier fait bouger des jeunes de la région

Les dirigeants du magasin Canadian Tire du quartier Lévis et des représentants du Comptoir alimentaire Le Grenier ont souligné le soutien financier de ce commerce et de la Fondation Bon départ, la fondation de la chaîne Canadian Tire, qui a permis la concrétisation d’un projet de l’organisme lévisien.

Deux bénévoles d’Albatros Lévis honorés

Deux des membres d’Albatros Lévis, Margot Villeneuve-Gagné et Gilles Harvey, ont reçu, le 22 mai, la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés. Par cet honneur, les deux bénévoles ont vu leur implication au sein de la communauté être soulignée.

Des organismes de la région reconnus par BE

Lors de son assemblée générale annuelle, Bénévoles d'Expertise (BE) a reconnu et souligné les 5 ans d'engagement et de fidélité de 27 bénévoles experts et organismes de son territoire. Trois organisations lévisiennes ont alors été reconnues.

Une nouvelle tête dirigeante pour le Grenier

Par voie de communiqué, le Comptoir alimentaire Le Grenier a annoncé, le 1er juin, la nomination de Stéphane Clavet à titre de directeur général de la banque alimentaire lévisienne. Déjà bien connu au sein de l’organisation, ce dernier désire faire rayonner davantage le Grenier afin notamment de l’aider à faire face à la demande accrue pour ses services.