Les coprésident·e·s de cette campagne 2022, Pascal Rochette, Andrée Dumas, Renée Laflamme et François Giroux ainsi que la présidente-directrice générale de Centraide Isabelle Genest. Photo: Courtoisie

La campagne de récolte de dons 2022 de Centraide de Chaudières-Appalaches et de la Capitale-Nationale a été lancée à Lévis, le 20 septembre dernier.

Par Marie-Ève Groleau

«Les conséquences qu’a provoqué la pandémie sont directes, urgentes et les enjeux sociaux perdurent. L’inflation actuelle accentue les inégalités et les efforts d’actions communautaires que nous allons mettre cet automne permettront la sensibilisation aux inégalités», a d’emblée lancé la présidente du conseil d’administration de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, Annie Gaudreault, sur l’importance de la nouvelle campagne de financement annuelle de l’organisme.

L’inflation a un l’impact sur les coûts auxquelles font face les organismes communautaires. «Notre objectif est de faire croître de 10 % les dons comparativement à la précédente campagne afin d’arriver au même niveau de l’an passé. En 2021-2022 nous avons amassé un montant de 17 M$ », précise madame Gaudreault. 

Pour faire une différence concrète

Afin d’illustrer que personne n’est à l’abri de vivre des difficultés à la suite de la pandémie et de l’inflation et souligner l’importance de sa campagne de financement 2022-2023, Centraide a présenté lors du lancement un exemple sous forme d’étude de cas a été, suggérant un calcul d’un budget d’une personne à faible revenu.

«Nous ne sommes pas tous égaux devant l’inflation. Je suis témoin au quotidien d’exemples de personnes qui ont vécu des difficultés tout à fait imprévues. Concrètement, 1 personne sur 5 dans la région a recours aux services offerts par les organismes et projets communautaires soutenus par Centraide. Collectivement, nous avons du pouvoir. Le rôle de ceux qui sont moins durement frappé est de garder l’espoir qu’on peut changer les choses dans un contexte d’instabilité économique. Chez Centraide, nous incarnons cet espoir pour le bien-être collectif qui peut avoir un impact sur chacun des individus», témoigne la présidente-directrice générale de l’organisation, Isabelle Genest.

Centraide soutient et chapeaute 215 organismes communautaires, qui elles, accompagnent les personnes et familles dans le besoin en luttant contre les inégalités et les préjugés. De nombreux bénévoles œuvrent dans différents milieux à travers les territoires de la province.

«Le temps est une denrée rare. Prendre de son temps et le donner aux organismes est la plus belle chose que l’on peut réaliser dans notre contexte. L’impact auprès des communautés vulnérables est énorme», a ajouté Mme Genest.

Une publicité télé a été réalisée et un vaste mouvement de partage sur les réseaux sociaux a été développé à cette occasion. Briser l’isolement, sensibiliser à la santé mentale et lutter contre le décrochage scolaire représentent quelques enjeux auxquels Centraide œuvre en récoltant des dons auprès de la population et des entreprises. Quelque 500 entreprises de la région prendront part à la campagne jusqu'à la fin du mois de décembre.

Pour faire un don ou obtenir plus d’information, il est possible de consulter le www.centraide-quebec.com

 

Les plus lus

Le Bazar de la Maison de la famille Rive-Sud enfin de retour

Après deux ans d’absence, Le Bazar de Lévis de la Maison de la famille Rive-Sud sera de retour le 22 et 23 octobre. L’événement prendra place pour une première fois à l’École Pointe-Lévy.

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Une deuxième édition pour le Défi vélo du Littoral

Chantal Brochu, Sylvie Cayouette, Denis Girard, Jean-Yves Goineau, Marie-Chantal Laroche ainsi que Michel Turgeon parcourront plus de 500 kilomètres entre l’Assemblée nationale de Québec et le Parlement d’Ottawa afin de récolter des fonds pour soutenir la mission de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL), jusqu’au 13 septembre prochain.

L’AQDR réclame des mesures pour la condition des aînés

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a profité de la campagne électorale provinciale pour lancer son manifeste pour les droits des personnes aînées, Pour en finir avec l’âgisme, le 16 août. Dans ce document, l’AQDR relate ses différentes demandes pour améliorer la condition des aînées lors de la prochaine législature.

Grimper pour arrêter la sclérose en plaques

L’événement sportif et caritatif Grimpons pour l’eSPoir sera de retour le samedi 1er octobre au Centre de plein air de Lévis. Ce défi au profit de la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques permet d’amasser des sous pour lutter contre cette maladie. Deux parcours, deux formules : une pour s’amuser et une autre pour se mesurer.

Les gagnants de la Loto-Mobile + maintenant connus

La Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a procédé, le 1er septembre, aux tirages de la Loto-Mobile + en présence des concessionnaires et des partenaires de l’édition 2022.

Un Souper de Filles pour la bonne cause

La section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques organise son Souper de Filles, le 21 septembre au Juvénat Notre-Dame, sous la présidence d’honneur de Sylvie Picard, copropriétaire de Parikart.

Suer pour les jeunes

La Fondation Ancrage Jeunesse et la Fondation Jeunesse du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches se sont associés avec le centre d’entraînement privé le Gym Facteur 23 afin de présenter la deuxième édition du Défi Facteur Jeunesse, le 24 septembre prochain au Centre de plein air de Lévis.

La Fabriquerie revient pour une neuvième édition

Organisée par la Banque à pitons, la Fabriquerie prône le partage des savoir-faire. Dans le cadre de cet événement, une panoplie d’activités aura lieu le samedi 17 septembre de 13h à 16h, au parc de l’Anse-Tibbits.

Une marche à Lévis pour parler du consentement

Le CALACS de la Rive-Sud organise une marche d’action le 16 septembre, à 18h, dans le cadre de la Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes qui marquera le début de la campagne de sensibilisation, Se parler, en parler : vers une culture du consentement.