Photo: Gilles Boutin - Archives

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Par Marie-Ève Groleau et Érick Deschênes

Avec ce moyen de pression, le syndicat représentant les chauffeurs espère faire débloquer les négociations avec la partie patronale. Les principaux points en litige sont la permanence des postes, dans le contexte de pénurie de main-œuvre, ainsi que la fin du recours à la sous-traitance par la STLévis.

«Afin de limiter les impacts sur les usagers, nous avons choisi une journée pédagogique dans plusieurs établissements scolaires, sauf pour le Juvénat Notre-Dame de Saint-Romuald. L’essentiel de ce que nous demandons est la permanence des postes qui sont, pour une grande partie, sur appel, ainsi que le retrait de la sous-traitance», a soutenu le président du syndicat des chauffeurs de la STLévis, Alain Audet.

Pour sa part, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, se dit confiant que des avancées pourront être obtenues d’ici le 14 novembre entre les chauffeurs et la société paramunicipale. «Je souhaite que les négociations se poursuive dans la confiance et la bonne foi. En général, nous obtenons des ententes négociés et la STLévis va prendre les moyens nécessaire pour la population lors des déplacements en transport commun de lundi prochain», a-t-il affirmé.

Il est à noter qu’aucun service d'autobus ne sera offert lundi entre 5h et 23h59. Les services de TaxiBus collectifs livrés en sous-traitance seront maintenus toute la journée et les services livrés en sous-traitance par Autocars des Chutes seront seulement maintenus dans les secteurs Saint-Étienne, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur. Enfin, le service de transport adapté sera normalement assuré par les sous-traitants.









Les plus lus

Une généreuse friperie

L’Association modulaire des étudiant.e.s en travail social (AMETS) du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) ouvrira de nouveau une friperie, en novembre. Avec cette activité, le groupe supportera notamment la Jonction pour elle.

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Bâtir l’histoire du milieu communautaire lévisien

Dans le cadre des 30 ans de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis et de la Semaine nationale de l’action communautaire, la CDC de Lévis en a profité pour dévoiler un long travail qui lui a permis de retracer l’histoire du milieu communautaire lévisien ainsi que de reconnaître les efforts de ses bâtisseurs, lors d’une soirée tenue le 20 octobre dernier.�

Souligner le précieux apport des proches aidants

À l’occasion de la Semaine nationale des personnes proches aidantes, qui se déroulait cette année du 7 au 13 novembre, le Journal s’est entretenu avec un aidant naturel lévisien, ainsi qu’avec l’une des coordonnatrices du Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert qui œuvre également au sein de leur service de répit.

Succès pour le Bazar de Lévis

De retour après la pause forcée provoquée par la pandémie, le Bazar de Lévis, au profit de la Maison de la famille Rive-Sud, a connu un franc succès, les 22 et 23 octobre derniers.

Première au Magasin général Rive-Sud

Le président du conseil d’administration du Magasin général Rive-Sud/Société Saint-Vincent de Paul, Michel Damico, a annoncé, le 27 octobre, la nomination de Hélène Massé (sur la photo) à titre de directrice générale de l’organisme.

Célébrer la diversité culturelle lévisienne

Plus de 20 spectacles et activités pour célébrer la diversité culturelle se tiendront à Lévis du 14 au 20 novembre, dans plusieurs endroits, principalement au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Pour sa cinquième édition, Lévis interculturelle invite la population à célébrer et à échanger avec leurs concitoyennes et concitoyens de toutes origines dans le cadre de ces acti...

Les enfants nombreux à célébrer l’Halloween à Saint-Étienne

La Pat’Patrouille fête l’Halloween à Saint-Étienne, un événement organisé le 30 octobre dernier par la Parade de Noël de Saint-Étienne, a connu un franc succès.