Photo : Adam Winger - Unsplash.

Le Réseau des groupes de femmes Chaudière-Appalaches (RGFCA) et le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) annoncent un nouveau plan d’action régional de concertation pour la santé et le bien-être des femmes. Plus de 15 organismes et organisations de la région de Chaudière-Appalaches se sont réunis le 13 octobre dernier, à l’occasion du lancement.

Issue d’une démarche de concertation ayant démarré en octobre dernier, près de 30 organismes et organisations de Chaudière-Appalaches ont participé aux différentes rencontres ayant menées à la co-construction de ce plan d’action. Ces rencontres ont permis aux représentantes des différents organismes de nommer les enjeux vécus et observés affectant la santé et le bien-être des femmes sur l’ensemble du territoire. 

Parmi ceux-ci, «il y a d’abord la centralisation des services à Québec ou à Lévis qui amène les femmes à devoir voyager de longues distances, parfois à plusieurs reprises afin d’accéder aux soins et services. Les femmes en situation de vulnérabilité sont aussi de plus en plus isolées et la pandémie n’a fait qu’exacerber cette réalité. Les problèmes de santé mentale sont observés par l’ensemble des représentantes présentes lors de la concertation. Il existe également un manque important de données genrées et actualisées au niveau de Chaudière-Appalaches permettant d’avoir une vision globale de la situation de santé des femmes. Les quelques données nationales et régionales disponibles permettent de faire le constat d’un recul de la condition des femmes et une augmentation des inégalités de santé. Ce sont des femmes qui travaillent dans le milieu de la santé et au sein des organismes communautaires. Elles sont épuisées, surmenées et tiennent le système de santé et le tissu social à bout de bras», dénoncent les représentantes.

Comme le mentionne la directrice générale du RGFCA, Karine Drolet, «l’ensemble des organismes réunis pour l’occasion tiennent à rappeler que l’accès à la santé, c’est beaucoup plus que l’accès aux soins et aux services. Il est impératif de mettre les femmes au cœur de cette démarche de concertation et de leur donner le pouvoir d’améliorer leur condition de vie ainsi que l’accessibilité aux soins et services de santé.  En ce sens, cette mesure de concertation régionale est essentielle en Chaudière-Appalaches».

Le financement de ce plan d’action régional s’inscrit dans le cadre du Plan d’action santé et bien-être des femmes 2020-2024, du gouvernement du Québec et plus particulièrement dans l’objectif qui vise à «intégrer les besoins des femmes à la planification nationale, régionale et locale des soins et des services» et de «promouvoir la collaboration avec les partenaires».  
  


Les plus lus

Une généreuse friperie

L’Association modulaire des étudiant.e.s en travail social (AMETS) du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) ouvrira de nouveau une friperie, en novembre. Avec cette activité, le groupe supportera notamment la Jonction pour elle.

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Bâtir l’histoire du milieu communautaire lévisien

Dans le cadre des 30 ans de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis et de la Semaine nationale de l’action communautaire, la CDC de Lévis en a profité pour dévoiler un long travail qui lui a permis de retracer l’histoire du milieu communautaire lévisien ainsi que de reconnaître les efforts de ses bâtisseurs, lors d’une soirée tenue le 20 octobre dernier.�

Souligner le précieux apport des proches aidants

À l’occasion de la Semaine nationale des personnes proches aidantes, qui se déroulait cette année du 7 au 13 novembre, le Journal s’est entretenu avec un aidant naturel lévisien, ainsi qu’avec l’une des coordonnatrices du Service de soutien aux proches aidants Lévis et Saint-Lambert qui œuvre également au sein de leur service de répit.

Succès pour le Bazar de Lévis

De retour après la pause forcée provoquée par la pandémie, le Bazar de Lévis, au profit de la Maison de la famille Rive-Sud, a connu un franc succès, les 22 et 23 octobre derniers.

Première au Magasin général Rive-Sud

Le président du conseil d’administration du Magasin général Rive-Sud/Société Saint-Vincent de Paul, Michel Damico, a annoncé, le 27 octobre, la nomination de Hélène Massé (sur la photo) à titre de directrice générale de l’organisme.

Célébrer la diversité culturelle lévisienne

Plus de 20 spectacles et activités pour célébrer la diversité culturelle se tiendront à Lévis du 14 au 20 novembre, dans plusieurs endroits, principalement au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Pour sa cinquième édition, Lévis interculturelle invite la population à célébrer et à échanger avec leurs concitoyennes et concitoyens de toutes origines dans le cadre de ces acti...

Les enfants nombreux à célébrer l’Halloween à Saint-Étienne

La Pat’Patrouille fête l’Halloween à Saint-Étienne, un événement organisé le 30 octobre dernier par la Parade de Noël de Saint-Étienne, a connu un franc succès.