Photos : Gilles Boutin

Les collectes de rue du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) tenues les 10 et 11 décembre dans de belles conditions météorologiques, dans le cadre de la Guignolée du Dr Julien, ont connu un franc succès.

Lors de la journée du samedi, 60 803 $ ont été recueillis par les bénévoles du CPSL, un record des 13 éditions de la Guignolée du Dr Julien à Lévis. C'est notamment lors de la journée de samedi que Loïc Mathieu, cet adolescent lévisien qui recueille des contenants consignés pour le CPSL depuis quelques années, a remis un chèque de 9 000 $ à l'organisme lévisien grâce au succès obtenu cette année avec son initiative.

Le lendemain, dans une version plus allégée des collectes de rue, 21 865 $ ont été amassés pour le CPSL. Notons que le CPSL a pu compter sur le travail de plus de 250 bénévoles pendant la fin de semaine.

Au moment d'écrire ces lignes, 132 213,65 $ avaient été récoltés par le CPSL dans le cadre de la Guignolée du Dr Julien, soit le deux tiers de son objectif de campagne fixé à 200 000 $ cette année.

«Cette année encore, nous désirons souligner la participation des bénévoles sans lesquels cette campagne de financement ne pourrait pas être aussi réussie. Nous sommes tellement reconnaissants que la communauté ait participé, ait donné, sachant que l’augmentation du coût de la vie laisse une moins grande marge pour les dons philanthropiques! Après deux ans sans avoir pu tenir d’événements-bénéfice en présentiel, jusqu’à la présentation en novembre de la soirée de dégustation de gins québécois, nous sommes vraiment reconnaissant de tout le soutien offert par les citoyens et les entreprises sans lesquels nous ne pourrions continuer notre mission», a d'ailleurs souligné Maude Julien, directrice générale du CPSL.

Les personnes intéressées à faire un don au CPSL dans le cadre de la Guignolée du Dr Julien peuvent le faire jusqu'au 15 janvier en visitant le www.pediatriesocialelevis.com. Les personnes qui veulent soutenir financièrement l’organisme peuvent aussi faire un don par la poste (51, rue Déziel, Lévis (Québec), G6V 3T7), par téléphone au 418 603-2775 ou en textant CPSL au 20222.

Les plus lus

Une fleur généreuse

La filiale 12 Commandeur Alphonse-Desjardins de la Légion royale canadienne a remercié les citoyens et les entreprises qui ont participé à la campagne du coquelicot 2022, une initiative qui a connu un beau succès.

Agir pour réduire les risques de troubles neurocognitifs

Dans le cadre du mois de l’Alzheimer en janvier, la Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches ainsi que la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) ont tenu à rappeler que les citoyens peuvent mettre en place des mesures pour s’attaquer aux facteurs de risque modifiables des maladies neurocognitives.

Raviver la flamme de la mobilisation

C’est sous le thème «Retrouvons le sourire» que s’est déroulé un rendez-vous des citoyens-locataires de Chaudière-Appalaches, le 15 octobre dernier. Près d’une trentaine de locataires à faible revenu provenant de plusieurs MRC de la Chaudière-Appalaches «ont eu l’occasion de raviver leur flamme de la mobilisation et de la participation citoyenne dans leur milieu de vie».

Webinaire sur le vieillissement en ruralité

Cochercheuse principale du projet de Laboratoire vivant MOSAIC, de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), avec la professeure Lily Lessard, la docteure Michèle Morin (sur la photo) présentera un webinaire sur le thème «L’aîné villageois : secrets et défis du vieillir et du prendre soin en ruralité» le mardi 31 janvier, de 9h à 10h30.

Québec soutient un projet de la Maison de la Famille Rive-Sud

«Dans le but d’offrir un meilleur soutien aux familles québécoises en situation de vulnérabilité», la ministre de la Famille, Suzanne Roy, a dévoilé, le 19 janvier, les noms des organismes retenus en lien avec le projet pilote sur les retombées du travail de proximité auprès des familles isolées dans une communauté. Ainsi, 50 organismes communautaires liés à la famille et centres de pédiatrie soci...

Charny se mobilise pour ses familles ukrainiennes

Depuis cet été, plusieurs citoyens de Charny, sous l’impulsion de Nathalie Pelletier et Daniel Saindon, travaillent à réunir divers objets de la vie quotidienne et de la nourriture pour supporter les familles ukrainiennes qui se sont réfugiées ou se réfugieront dans la région à la suite de l’invasion russe de leur pays. Le tout s’est matérialisé en un véritable élan de générosité qui fait la diffé...