Dans le cadre de la Collecte de denrée alimentaire des Galeries Chagnon, 11 369 lbs de denrées ont été amassées et remises au Comptoir alimentaire Le Grenier. Photos : Gilles Boutin

Tout au long du mois de décembre, le Comptoir alimentaire Le Grenier a reçu une foule de dons en argent et en denrées afin de soutenir les Lévisiens dans le besoin. De plus, c’était le retour du traditionnel Dîner Valero, le 20 décembre, et 47 familles ou personnes seules ont pu faire une épicerie au Maxi de Lévis, le 19 décembre, ainsi qu’au IGA Landry-Tardif, le 21 décembre.

«Lévis, c’est tissé serré et on le sent sur le terrain. On sent que les plus nantis veulent nous donner un coup de main. Les Lévisiens sont généreux. […] Les gens constatent à quel point la nourriture coûte cher en ce moment avec l’inflation, ça fait en sorte que ceux qui le peuvent font preuve d’altruisme et veulent venir en aide aux moins bien nantis», a d’emblée partagé le directeur général du Comptoir alimentaire Le Grenier, Stéphane Clavet.

L’organisme lévisien a reçu plusieurs dons majeurs au cours du dernier mois, notamment deux dons d’une valeur d’environ     5 000 $ en produits alimentaires du IGA Landry-Tardif ainsi que du Provigo Francis Descoteaux, 1 500 $ de la Compagnie Ernest Boutin en viande hachée, 11 369 lbs de denrées lors de la Collecte de denrées alimentaires des Galeries Chagnon, un don de 10 000 $ de Valero, un don de  5 000 $ de Meubles South Shore ainsi que des dons de 25 000 $, 50 paniers de Noël et 3 000 $ de la part de la Fondation Maurice Tanguay.

«Ce sont des gestes qui viennent nous chercher au cœur. C’est exceptionnel de voir tout ce que nos donateurs ont réussi à rassembler pour soutenir notre mission. Ça fait chaud au cœur et c’est sécurisant. C’est difficile de mettre des mots sur les sentiments positifs qu’on ressent, ça nous rend émotifs», a indiqué M. Clavet, qui constate la grande générosité des gens en ce temps de l’année où les besoins sont grands.

Soulignons que la deuxième édition de la Collecte de denrées alimentaires des Galeries Chagnon a vu la générosité des donateurs explosée. Alors que l’an dernier la galerie marchande lévisienne avait remis 6 482 lbs de denrées, elle s’était fixé l’objectif d’amasser 10 000 lbs de denrées cette année.

Le retour des traditions

Après quelques années sans pouvoir l’organiser, en raison de la pandémie de COVID-19, le Dîner Valero était de retour, le 20 décembre. Ainsi, les usagers du Grenier étaient invités à un dîner festif du temps des Fêtes soutenu par Valero. Accompagné de musiciens, l’événement a fait salle comble et les gens faisaient la file afin de recevoir leur repas à déguster sur place.

«On voit que les besoins sont là, ce genre d’événement est important, ça brise l’isolement et ça permet de prendre un bon repas du temps des Fêtes bien entouré», s’est réjoui le directeur général du Comptoir alimentaire Le Grenier.

De plus, 25 familles ou personnes seules dans le besoin ont pu faire gratuitement une épicerie au Maxi de Lévis, le 19 décembre, tandis que 22 familles ou personnes seules ont eu la chance de réaliser une épicerie au IGA Landry-Tardif, le 21 décembre.

Bien que cette période de l’année soit propice aux généreux dons, Stéphane Clavet rappelle que les besoins en aide alimentaire se poursuivent tout au long de l’année et qu’ils sont de plus en plus grandissants.

En guise de conclusion, le directeur général du Grenier a tenu à saluer le dévouement et le travail important d’autres organismes communautaires sur le territoire lévisien qui partagent souvent les mêmes défis que l’organisme qu’il dirige.

Les plus lus

Une fleur généreuse

La filiale 12 Commandeur Alphonse-Desjardins de la Légion royale canadienne a remercié les citoyens et les entreprises qui ont participé à la campagne du coquelicot 2022, une initiative qui a connu un beau succès.

Agir pour réduire les risques de troubles neurocognitifs

Dans le cadre du mois de l’Alzheimer en janvier, la Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches ainsi que la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) ont tenu à rappeler que les citoyens peuvent mettre en place des mesures pour s’attaquer aux facteurs de risque modifiables des maladies neurocognitives.

Raviver la flamme de la mobilisation

C’est sous le thème «Retrouvons le sourire» que s’est déroulé un rendez-vous des citoyens-locataires de Chaudière-Appalaches, le 15 octobre dernier. Près d’une trentaine de locataires à faible revenu provenant de plusieurs MRC de la Chaudière-Appalaches «ont eu l’occasion de raviver leur flamme de la mobilisation et de la participation citoyenne dans leur milieu de vie».

Webinaire sur le vieillissement en ruralité

Cochercheuse principale du projet de Laboratoire vivant MOSAIC, de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), avec la professeure Lily Lessard, la docteure Michèle Morin (sur la photo) présentera un webinaire sur le thème «L’aîné villageois : secrets et défis du vieillir et du prendre soin en ruralité» le mardi 31 janvier, de 9h à 10h30.

Québec soutient un projet de la Maison de la Famille Rive-Sud

«Dans le but d’offrir un meilleur soutien aux familles québécoises en situation de vulnérabilité», la ministre de la Famille, Suzanne Roy, a dévoilé, le 19 janvier, les noms des organismes retenus en lien avec le projet pilote sur les retombées du travail de proximité auprès des familles isolées dans une communauté. Ainsi, 50 organismes communautaires liés à la famille et centres de pédiatrie soci...

Charny se mobilise pour ses familles ukrainiennes

Depuis cet été, plusieurs citoyens de Charny, sous l’impulsion de Nathalie Pelletier et Daniel Saindon, travaillent à réunir divers objets de la vie quotidienne et de la nourriture pour supporter les familles ukrainiennes qui se sont réfugiées ou se réfugieront dans la région à la suite de l’invasion russe de leur pays. Le tout s’est matérialisé en un véritable élan de générosité qui fait la diffé...