Sur la 1re photo : François-Michel Bolduc, Geneviève Bureau, Cynthia Bilodeau, Nathalie Jutras, Caroline Poulin, André Poisson et Martin Langlais prendront part à l’Expédition Népal. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Dans le cadre d’une expédition caritative au profit de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis, sept personnes de la région s’envoleront pour le Népal afin de grimper jusqu’au camp de base de l’Everest, du 26 octobre au 15 novembre prochain. Les participants de l’Expédition Népal ont presque atteint leur objectif d’amasser 35 000 $ pour le développement de l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Accompagnés de l’alpiniste et urgentologue à l’Hôtel-Dieu de Montmagny Rob Casserley, les sept courageux se rendront au camp de base de l’Everest tout en allant à la rencontre de communautés népalaises. Malgré leur niveau d’expérience différent avec la randonnée, chacun d’entre eux souhaite réaliser ce défi pour «redonner au suivant».

Ce projet a demandé une préparation particulière pour chacun des participants. «Pendant tout l’été, j’ai fait des randonnées le plus souvent possible. J’ai essayé le matériel que je vais amener là-bas pour être certaine d’avoir tout ce qu’il faut, c’est le plus gros de la préparation», a partagé Geneviève Bureau, participante et infirmière à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Outre la préparation physique et le défi qu’est de grimper jusqu’au camp de base de l’Everest, les participants ont dû faire appel à leur entourage afin de récolter une somme totale de     35 000 $, un autre défi qui nécessite son lot d’efforts.

«L’Everest c’est un défi, mais ramassé de l’argent c’est aussi un gros défi. C’est sûr qu’on remercie tous ceux qui nous ont encouragés par leur don. Sans eux, on ne réaliserait pas ce projet-là», a affirmé Caroline Poulin, participante de l’Expédition Népal.

Une fois rendus là-bas, les défis seront nombreux pour les sept participants. «Je ne suis pas habituée à ce genre de randonnée, ce sera de faire la gestion de la fatigue et de l’énergie tout au long de la montée», a prédit Mme Bureau. De son côté, Caroline Poulin, qui a voyagé aux quatre coins de la planète pour faire l’ascension de différents monts, croit que le défi résidera dans la vie en montagne puisque les périodes de sommeil seront courtes et le confort quasi inexistant.

Un volet communautaire et humanitaire

En plus d’amasser des sous pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis, les participants iront à la rencontre de communautés népalaises puisqu’ils seront hébergés par celles-ci. Les sept voyageurs distribueront à ces communautés des trousses d’hygiène féminine et des centaines de paires de lunettes.

Le projet de confection des trousses d’hygiène féminine a été pris en charge par Caroline Poulin pour qui la condition des femmes dans ces communautés est une cause qui lui tient à cœur. «Toutes n’ont pas cette égalité que nous avons ici. Quand on voyage, on se rend compte des différences et c’est important pour moi d’offrir un cadeau d’hôtesse et de ne pas arriver les mains vides. Ce sont des gens qui vont nous accueillir et nous partager leur quotidien, c’est sans prétention et en toute humilité. […] Ce n’est pas que de monter au camp de base de l’Everest et de voir de beaux paysages, c’est aussi d’aller à la rencontre de l’autre», a-t-elle expliqué.

Bien que pour Mme Poulin, l’ascension vers le camp de base de l’Everest était un rêve qu’elle chérissait, Geneviève Bureau ne l’avait jamais espéré. «Je ne pensais pas être en mesure de réaliser ce défi dans ma vie, c’est vraiment une surprise d’y prendre part», a conclu l’infirmière.

Pour plus d’information sur l’Expédition Népal ou faire un don, consultez le bit.ly/2MqETWV.

Les plus lus

Le service d’entraide de Saint-Nicolas se relocalise

Après plusieurs mois de recherche, le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas a finalement réussi à trouver deux locaux pour relocaliser ses activités.

Nathalie Simard en mission pour les femmes

Dans le cadre des 12 jours contre les violences faites aux femmes, la Table de concertation du Littoral a accueilli la chanteuse et conférencière Nathalie Simard avec sa conférence Je veux vivre au Centre Raymond-Blais, le 28 novembre dernier.

Bagage de vie pour les jeunes dans le besoin

La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches procédera à la collecte de dons sous forme de sacs et de bagages aidant ainsi les jeunes dans le besoin à transporter leurs effets personnels convenablement, le 21 novembre prochain. La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches s’est fixée l’objectif d’amasser 300 sacs neufs ou usagés en excellente condition.

Les Trouvailles de Noël de retour

C’est la fin de semaine prochaine, les 22, 23 et 24 novembre au Juvénat Notre-Dame, qu’aura lieu la 17e édition des Trouvailles de Noël, un marché de Noël organisé par Rues principales Saint-Romuald.

Le Grenier veut 1,4 M$ pour sa relocalisation

Alors qu’il déménagera ses activités au sous-sol de l’église Christ-Roi dans un avenir rapproché, le Comptoir alimentaire Le Grenier a lancé, le 29 novembre, une campagne de financement pour réaliser ce projet. Sous la présidence d’honneur de René Bégin, président de la Caisse Desjardins de Lévis, et de Gilles Lehouillier, maire de Lévis, l’initiative vise à recueillir 1,4 M$.

Des Pâtés pour s’aider : le goût du partage

La bonne odeur qui s’échappe des cuisines du Filon annonce déjà les réjouissances du temps des Fêtes. Pour garnir sa table et celle de ceux qui en ont besoin, l’organisme cuisinera plus de 2 000 pâtés qui aideront les familles moins bien nanties du territoire.

Opération Nez rouge : Alliance-Jeunesse reprend le flambeau

Dans le cadre de sa 36e campagne, Opération Nez rouge de Québec a lancé les activités de son satellite de Lévis dans les bureaux d’Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière, le 13 novembre dernier. L’organisme lévisien assurera les raccompagnements pour la période des Fêtes et récoltera les dons laissés par les utilisateurs du service. Le satellite de Lévis sera en activité les soirs du 29 novembre...

Une aide pour supporter les endeuillés pendant les Fêtes

Le temps des Fêtes peut être une période difficile pour les personnes qui ont perdu un proche, en raison des nombreux souvenirs que cette période fait resurgir. Afin d'aider les gens qui vivent une pareille situation, la Lévisienne Sylvie Gagné offre de son temps pour supporter les endeuillés.

La MFRS a un «urgent besoin» de bénévoles

La Maison de la Famille Rive-Sud (MFRS) recherche activement des bénévoles afin de lui donner un coup de main pour sa session hivernale d’activités. S’il n’y pas de nouvelles personnes qui se joignent bientôt à l’équipe de l’organisme lévisien, ce dernier n’aura pas le choix de réduire certains services qu’il offre pour les familles de l’arrondissement Desjardins.

Le service d’entraide de Saint-Jean célèbre un important changement

C’est en présence de bénévoles et de partenaires de l’organisme ainsi que d’élus que le Service d’entraide de Saint-Jean-Chrysostome a officiellement inauguré, le 4 novembre, la section agrandie de ses locaux de la rue Alphonse-Ferland.