Francine Welman, de la Fondation TEDICA, et Sandra Lavictoire, de la Fondation Maurice Tanguay, entourées des jeunes hébergés et des membres du personnel de la résidence à assistance continue. CRÉDIT : COURTOISIE

Six jeunes vivant avec une déficience intellectuelle ou des troubles du spectre de l’autisme, âgés de 10 à 18 ans, de la résidence à assistance continue (RAC) de Saint-Romuald du CISSS de Chaudière-Appalaches peuvent maintenant jouer librement dans un module de jeux aménagé pour répondre à leurs besoins.

«Le module de jeux permet aux jeunes de poursuivre leur réadaptation, dans un contexte ludique, en développant leurs habiletés de motricité globale, la proprioception, l’orientation spatiale, leurs habiletés sociales et leur créativité», mentionne Mélanie Dupuis, chef en réadaptation, dans un communiqué.

La RAC de Saint-Romuald accueille 12 jeunes de la région, âgés de 10 à 30 ans, ayant une déficience intellectuelle ou des troubles du spectre de l’autisme. Les jeunes bénéficient de services personnalisés, intensifs et spécialisés d’adaptation et de réadaptation, dans une situation où apparait un trouble du comportement. L’objectif est de les aider à retrouver un fonctionnement qui leur permet de s’intégrer socialement.

«Pour certains jeunes, les sorties à l’extérieur de la résidence sont très limitées afin d’assurer leur sécurité et celle d’autrui. L’utilisation d’un tel équipement leur permet maintenant de dépenser leur énergie de manière socialement acceptable dans un environnement contrôlé et rassembleur afin de développer les habiletés nécessaires à leur intégration sociale», ajoute Richard Penney, directeur du programme déficience intellectuelle, troubles du spectre de l’autisme et déficience physique.

Ce projet a été réalisé grâce à la contribution financière de la Fondation TEDICA, de la Fondation Foyer de l’enfance de la Côte-du-Sud et de la Fondation Maurice Tanguay.

Sur la photo : Francine Welman, de la Fondation TEDICA, et Sandra Lavictoire, de la Fondation Maurice Tanguay, entourées des jeunes hébergés et des membres du personnel de la résidence à assistance continue.

Les plus lus

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

La Bleuetière DuRoy victime de son succès

La Bleuetière DuRoy, située dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon, a annoncé qu’en raison du manque d’employés cette année, elle offrirait sa récolte de bleuets gratuitement aux intéressés les 25 juillet, 1er et 8 août. Ce sont près de 12 000 personnes qui se sont présentées à l’ouverture des champs lors du premier weekend d’activités.

«Le plus beau cadeau de sa vie»

Une famille de Québec a pu vivre un moment de joie intense chez Roulottes Chaudière à Saint-Nicolas, le 10 juillet. Grâce à l’entreprise lévisienne et à Make-a-wish/Québec/Rêves d’enfants, les proches de la petite Alycia ont reçu une tente-roulotte qui leur permettra d’égayer le quotidien de la petite fille atteinte d’une maladie génétique.

Écolivres et la Ressourcerie organisent une braderie

Afin d’écouler davantage les nombreux dons qu’elles ont reçu ce printemps et avant la période des déménagements, Écolivres et la Ressourcerie de Lévis présenteront la première édition d’un nouvel événement, la Braderie Cadieux, les 25 et 26 juillet prochains.

Une communauté mobilisée pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a remercié la communauté lévisienne et les autres citoyens de la Chaudière-Appalaches «pour leur appui massif dans les derniers mois». Malgré le contexte incertain, la population a appuyé une foule de mesures, totalisant ainsi une contribution de plus de 300 000 $ au centre hospitalier.