Dix employés de la Maison Louise-Élisabeth effectueront un voyage humanitaire au Guatemala à la fin mars. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Dix employés de la Maison Louise-Élisabeth de Lévis, une résidence gérée par Cogir Immobilier qui accueille 130 religieuses des Sœurs de la Charité de Saint-Louis-de-France, s’envoleront pour le Guatemala à la fin mars. Pendant une semaine, ils effectueront un voyage humanitaire dans ce pays d’Amérique centrale pour effectuer divers travaux dans un orphelinat.

C’est à l’initiative de la directrice générale de la Maison Louise-Élisabeth, Nathalie Fillion, que le projet a été lancé.

«Cogir Immobilier a revu ses valeurs et les trois valeurs qui sont mises à l’avant-plan depuis ce processus sont créer, se dépasser et humaniser. Ma préférée est humaniser et je voulais faire des projets spéciaux avec mes employés et les résidentes de la Maison en lien avec cette valeur. À la suite d’un appel à tous, le projet de voyage humanitaire s’est amorcé», a-t-elle expliqué, lors d’une entrevue le 16 janvier.

Grâce à des liens tissés avec le Centre amitié de solidarité internationale de la région des Appalaches (CASIRA), dix employés, deux hommes et huit femmes, se rendront au Guatemala du 26 mars au 5 avril. Pendant toute la durée de leur séjour, ils travailleront pour un orphelinat de la ville de Suampango, située à une quarantaine de kilomètres de la capitale du pays, Guatemala City.
Le groupe de la Maison Louise-Élisabeth fera alors de la peinture, des clôtures, de la réparation, de la construction et du nettoyage.

Un voyage de premières

L’initiative de Nathalie Fillion permettra aux employés qui ont levé la main pour l’aventure de vivre leur premier voyage humanitaire. S’ils font déjà une différence chaque jour dans la vie de personnes âgées lévisiennes, ces travailleurs de la Maison Louise-Élisabeth anticipent déjà avec bonheur cette expérience qu’ils vivront dans un peu plus de deux mois.

«C’est sûr que c’est une nouvelle expérience qui sera particulière. Si nous les côtoyons sur une base quotidienne au travail, nous devrons quand même apprendre à vivre avec nos confrères de travail. Nous sommes tous énervés, c’est un bon stress. [...] Nous sommes convaincus que nous allons vivre une expérience formidable et nous allons revenir transformés de cette dernière», ont notamment partagé trois employées qui prendront part au voyage humanitaire.

«C’est notre première à tous. Il y a une certaine insécurité comme c’est la première édition du voyage humanitaire. Mais tous les membres du groupe sont des personnes audacieuses qui ont un désir profond d’aller aider ces gens», a ajouté Mme Fillion, qui désire que l’initiative devienne une tradition au sein de Cogir.

Aider des gens qui veulent aider

Pour vivre cette aventure, le groupe a dû tenir certaines activités de financement. Après avoir vendu des fromages, les dix employés qui s’envoleront pour le Guatemala organisent un souper spaghetti à la Maison Louise-Élisabeth (3, rue de l’Entente), le 31 janvier dès 18h.

Les organisateurs espèrent attirer 200 convives lors de l’événement où notamment des tirages sont prévus.
Notons finalement que les personnes intéressées à en savoir plus sur le souper spaghetti ainsi que le voyage humanitaire peuvent consulter la page Facebook Maison Louise-Élisabeth.

Les plus lus

COVID-19 : le milieu communautaire se réorganise

En raison de la crise du coronavirus, les organismes communautaires du territoire ont modifié et réduit leurs services. Plusieurs ont pris des mesures exceptionnelles afin de continuer d’aider les plus démunis sans mettre en danger la santé de leurs employés, leurs bénévoles et des bénéficiaires. Un appel a été lancé aux bénévoles qui peuvent s’inscrire au 211.

Des tricots qui font une différence

Depuis septembre, le Centre Femmes l’Ancrage peut une nouvelle fois faire une différence pour les femmes de la Chaudière-Appalaches. Chaque mercredi matin, toutes les deux semaines, un groupe d’une dizaine de tricoteuses bénévoles se réunit pour produire des «nichons tricotés», des prothèses en coton pour les femmes ayant subi une mastectomie, que l’organisme lévisien donne ensuite à des femmes to...

L'OMH met en place des mesures pour éviter le coronavirus

Tout comme d'autres organisations à travers la province, l'Office municipal d'habitation (OMH) de Lévis a adopté une série de mesures depuis le début de la crise pour éviter que la COVID-19 fasse son apparition dans ses immeubles.

Urgent besoin de bénévoles

Par voie de communiqué, la ligne téléphonique 211 et les organismes communautaires de la région ont lancé, le 18 mars, un appel à tous afin de trouver des bénévoles supplémentaires afin de palier une pénurie provoquée par les restrictions gouvernementales afin de freiner la COVID-19.

Une famille endeuillée fait un don de 2 000 $ au Tremplin

Le Tremplin, centre pour personnes immigrantes et leur famille, a reçu un don de 2 000 $ remis par la famille de Paul Bureau, en mémoire de celui qui a été pour ses proches un fils, un frère ainsi qu’un conjoint, et de son action en faveur de l’immigration.

Le défi Je nage pour la vie de retour à Charny

Pour une cinquième année, les nageurs se mouilleront pour l’événement qui vise à rappeler à chacun qu’il est important de demander de l’aide dans les moments difficiles. Je nage pour la vie se déroulera le 4 avril, à 18h (accueil à 17h), à l’Aquaréna de Charny.

Un voyage au cœur de la nation huronne-wendat

Pour la quatrième édition de sa soirée de financement Voyage au goût du monde, la Maison natale de Louis-Fréchette (MNLF) proposera une excursion chez la nation huronne-wendat, le 6 mai prochain à L’Anglicane. Cette année, Louise Gingras, directrice générale du Groupe Autobus Auger, assurera la présidence d’honneur.

Succès pour Chante-nous donc ta chanson

Tenu le 21 février en soirée sur le parvis de l’église Notre-Dame, le grand karaoké à l’extérieur du 12e Groupe Scout Déziel, Chante-nous donc ta chanson, a été une réussite sur toute la ligne.

Une délégation à la Marche mondiale des femmes

Résistons pour vivre, marchons pour transformer, c’est sous ce thème que le comité régional pour la Marche mondiale des femmes de Chaudière-Appalaches s’est créé. Au cours des prochains mois, le groupe participera activement à ce mouvement mondial qui culminera le 17 octobre prochain à Terrebonne pour les groupes du Québec.

Le Défi Ski du CPSL est une réussite

C’est le 22 février qu’avait lieu la plus récente édition du Défi Ski du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL). Tenu sous la présidence d’honneur de Janet Jones, conseillère municipale à la Ville de Lévis, l’événement a permis de récolter 8 700 $ pour l’organisme lévisien.