En 2019, le groupe de 110 généreuses tricoteuses du CABBLL a remis 2 542 tricots à 21 organismes de la région. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Depuis 2001, un groupe de tricoteuses bénévoles se réunit tous les mardis au Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière (CABBLL) dans le secteur Lauzon afin de remettre leurs tricots à 21 organismes du territoire de Lévis, Bellechasse et Lotbinière qui viennent en aide aux gens dans le besoin. Cependant, les 110 tricoteuses font face à un défi depuis trois hivers, les dons de laine se font rares et la demande ne cesse d’augmenter.

«Le projet a été créé par une de mes tantes qui avait un magasin de laine et qui souhaitait fermer boutique. Elle a fait appel à un groupe de tricoteuses pour passer son excédant de laine et ça a fait boule de laine, raconte Denise Marmet, représentante du groupe, en rigolant. Finalement, elle s’est retrouvée avec un groupe qui n’a cessé de grossir et ma sœur et moi avons repris le projet.»

Personne n’est forcé dans ce groupe à tricoter quoi que ce soit, les tricoteuses ne reçoivent pas de commandes, elles tricotent ce qui leur plaît. Que ce soient des tuques, des mitaines, des foulards, des pantoufles, des gilets, des couvertures ou plusieurs autres articles, tous fabriqués avec de la laine, elles trouvent toujours preneurs. En 2019, elles ont remis 2 542 de leurs confections aux gens dans le besoin. En 2018, elles ont tricoté 3 218 morceaux.

De même qu’en 2019, la Ville de Lévis leur a demandé quelques tricots afin de les vendre aux enchères pour amasser des fonds au profit de la campagne Centraide.

Une double mission

Pour ces femmes, ce projet est une façon «d’avoir un impact et une façon de se sentir utile à la société», mentionne Mme Marmet. De plus, l’activité permet de récupérer et réutiliser la laine ainsi que de venir en aide aux citoyens dans le besoin. Bien que certaines tricotent de la maison, bon nombre d’entre elles se présentent tous les mardis au CABBLL afin de créer ensemble. «Parmi les objectifs de ce groupe, on souhaite briser l’isolement. Donc, certaines vivent de l’isolement et ont l’opportunité de venir ici tricoter en groupe, une fois par semaine», partage la représentante du groupe.

Chaque année, le groupe organise un dîner de remerciement pour les tricoteuses et la plupart du temps un représentant d’un organisme vient offrir un témoignage de gratitude. Par moments, les tricoteuses reçoivent également quelques cartes de remerciements qui «font chaud au cœur».

Un besoin criant de matière première

 Comme la laine est fournie gratuitement à ces tricoteuses bénévoles et que les besoins ne cessent d’augmenter, les réserves de laine s’essoufflent depuis trois ans. «Souvent, ce sont des femmes qui quittent leur maison pour un logement plus petit et qui n’ont plus de place pour leur laine, donc elles nous l’apportent pour qu’on l’utilise», met en lumière Denise Marmet. 

Malgré ces généreux dons, les tricoteuses constatent un creux dans leur inventaire depuis le mois de décembre. Une pénurie qui peut durer quelques mois, avance la représentante du groupe. Toutes formes de dons sont les bienvenues pour les tricoteuses du CABBLL.

«On prend toute sorte de formats de laine. Quelques fois, on a de toutes petites boules de laine, on a certaines tricoteuses qui font de la magie avec ça quand plusieurs n’aiment pas trop ce format», ajoute Mme Marmet.

Afin de venir en aide, donner aux tricoteuses ou pour obtenir plus d’information, vous pouvez contacter le CABBLL au 418 838-4094.

Les plus lus

Une nouvelle fondation lancée à Lévis

C’est le 1er novembre qu’avait lieu le lancement officiel de la Fondation Ancrage Jeunesse, anciennement nommé le Club Optimiste de l’Université Laval. L’événement a permis de présenter un bilan de la dernière année et a été suivi d’une visite du Centre de réadaptation de Lévis.

Pénurie de laine pour les tricoteuses au grand cœur

Depuis 2001, un groupe de tricoteuses bénévoles se réunit tous les mardis au Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière (CABBLL) dans le secteur Lauzon afin de remettre leurs tricots à 21 organismes du territoire de Lévis, Bellechasse et Lotbinière qui viennent en aide aux gens dans le besoin. Cependant, les 110 tricoteuses font face à un défi depuis trois hivers, les dons de laine se f...

Des travailleurs d’ici aideront des Guatémaltèques

Dix employés de la Maison Louise-Élisabeth de Lévis, une résidence gérée par Cogir Immobilier qui accueille 130 religieuses des Sœurs de la Charité de Saint-Louis-de-France, s’envoleront pour le Guatemala à la fin mars. Pendant une semaine, ils effectueront un voyage humanitaire dans ce pays d’Amérique centrale pour effectuer divers travaux dans un orphelinat.

Des étudiants mobilisent les talents pour Leucan

Les talents artistiques du campus de Lévis de l’UQAR se révèleront lors d’un spectacle au profit de Leucan, le jeudi 6 février. C’est l’Association modulaire d’administration qui est à l’origine de cette nouvelle initiative.

Sculpter pour le plaisir et sa communauté

C’est le 8 février prochain qu’aura lieu la quatrième édition de l’Amicale de sculpture sur neige de la Piazzetta de Lévis. Un événement qui permettra à plusieurs Lévisiens de s’amuser tout en posant une bonne action.

Un record pour Des pâtés pour s’aider

Les organisateurs de la campagne de financement Des pâtés pour s’aider du Filon ont dressé, le 16 janvier, un bilan dithyrambique de l’édition 2019 de l’initiative. En effet, 750 pâtés ont trouvé preneur dès la deuxième semaine de distribution, soit l’entièreté de la production destinée au financement de l’activité. Pouvant compter également sur la poursuite de la générosité des citoyens, la campa...

Grandir pour mieux aider

Alors que la campagne de financement qui permettra sa concrétisation se poursuit, les artisans du projet de déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier continuent leurs efforts pour que les travaux puissent s’amorcer dès que l’objectif sera atteint. Afin de faire davantage connaître les bénéfices que le projet rapportera et donner un aperçu concret de celui-ci, des membres du conseil d’adminis...

Le Centre de pédiatrie sociale amasse 96 627 $

La 10e Guignolée du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) s’est déroulée du 1er décembre 2019 au 15 janvier. L’organisme lévisien a atteint 88 % de son objectif de 110 000 $.

Le CLL récompensé pour l’accueil d’étudiants réfugiés

Le Programme d’étudiants et d’étudiantes réfugiés (PÉR) du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) a reçu le Prix du comité local de l’année, lors du forum international de l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et du Centre d’étude et de coopération internationale (CECI), qui s’est tenu 24 au 26 janvier derniers.

Skier pour les enfants lévisiens

Le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) tiendra la deuxième édition de son Défi Ski, un événement-bénéfice présenté par Jambette et sous la présidence d’honneur de Janet Jones (conseillère municipale à la Ville de Lévis), le 22 février de 17h à 22h au Centre de plein air de Lévis.