Les gens de la région pourront notamment acheter à l’extérieur des livres revalorisés par Écolivres. CRÉDIT : COURTOISIE

Afin d’écouler davantage les nombreux dons qu’elles ont reçu ce printemps et avant la période des déménagements, Écolivres et la Ressourcerie de Lévis présenteront la première édition d’un nouvel événement, la Braderie Cadieux, les 25 et 26 juillet prochains.

«Nous faisons face également à plusieurs enjeux en raison de la pandémie, (notamment la baisse des ventes). Même si nous avons mis en place un système de vente en ligne, seulement chez Écolivres, nous avons deux conteneurs pleins de produits culturels à revaloriser. La Ressourcerie fait face à une situation similaire. C’est donc un grand défi d’écouler nos surplus. Depuis l’arrivée de Magali Lopez à la direction générale de la Ressourcerie, on travaille davantage ensemble. Ça a vraiment cliqué entre nous deux et on a eu l’idée d’organiser un événement qui sort de l’ordinaire pour solutionner notre problème», explique Caroline Gallant, la directrice générale d’Écolivres.

Pour permettre au plus grand nombre possible de personnes de prendre part à la Braderie Cadieux, les deux dirigeantes de ces entreprises d’économie sociale lévisiennes, qui revalorisent divers objets, ont décidé que l’événement allait se tenir à l’extérieur. Plus précisément, c’est dans le stationnement du centre commercial qui accueille Écolivres et la Ressourcerie sur la rue Charles-A.-Cadieux à Lévis que l’activité se déroulera, de 9h à 17h.

Lors des deux journées prévues pour la braderie, la Ressourcerie mettra en vente à petits prix plusieurs objets de la vie courante qu’elle revalorise, tandis qu’Écolivres proposera divers produits culturels usagés à faible coût. De plus, les visiteurs de la Braderie Cadieux pourront profiter d’une animation musicale ou pourront déguster une crème glacée molle, un glacier devant être sur place lors de l’événement.

«Depuis quelques mois, on vit beaucoup de choses négatives. Pour les entreprises d’économie sociale, c’est également une période difficile. Les 25 et 26 juillet, on va donc essayer de mettre du bonheur et du soleil dans la vie des gens avec la Braderie Cadieux», illustre Mme Gallant, tout en ajoutant que l’événement pourrait bien être de retour l’an prochain comme solution permanente pour écouler les surplus amassés au printemps.

Notons que les participants à la Braderie Cadieux devront respecter les consignes de la Santé publique. Le paiement en argent comptant sera privilégié. Au moment d’écrire ces lignes, les organisatrices de l’événement travaillaient à obtenir un terminal sans fil afin de permettre le paiement sans contact. Comme il n’y aura pas de chapiteaux pour protéger des intempéries les tables où se retrouveront les produits en vente, la braderie sera remise au premier week-end d’août s’il pleuvait les 25 et 26 juillet.

Pour en savoir plus sur la Braderie Cadieux, vous pouvez consulter les pages Facebook d’Écolivres et de la Ressourcerie de Lévis.

Les plus lus

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

Vigie en mémoire des sœurs Carpentier

Une vigie en mémoire de Norah et Romy Carpentier a été organisée le 11 juillet, en soirée, par des membres du groupe scout 128e de Charny et des amis de la famille.

La Bleuetière DuRoy victime de son succès

La Bleuetière DuRoy, située dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon, a annoncé qu’en raison du manque d’employés cette année, elle offrirait sa récolte de bleuets gratuitement aux intéressés les 25 juillet, 1er et 8 août. Ce sont près de 12 000 personnes qui se sont présentées à l’ouverture des champs lors du premier weekend d’activités.

La région et la province touchées par le drame de Saint-Apollinaire

Plusieurs résidents de la région et du Québec ainsi que plusieurs personnalités ont tenu à offrir leur appui aux proches de Norah et Romy Carpentier, ces deux fillettes lévisiennes retrouvées sans vie samedi dans un boisé de Saint-Apollinaire.

«Le plus beau cadeau de sa vie»

Une famille de Québec a pu vivre un moment de joie intense chez Roulottes Chaudière à Saint-Nicolas, le 10 juillet. Grâce à l’entreprise lévisienne et à Make-a-wish/Québec/Rêves d’enfants, les proches de la petite Alycia ont reçu une tente-roulotte qui leur permettra d’égayer le quotidien de la petite fille atteinte d’une maladie génétique.

Écolivres et la Ressourcerie organisent une braderie

Afin d’écouler davantage les nombreux dons qu’elles ont reçu ce printemps et avant la période des déménagements, Écolivres et la Ressourcerie de Lévis présenteront la première édition d’un nouvel événement, la Braderie Cadieux, les 25 et 26 juillet prochains.

Une édition recyclée pour la course de boîte à savon

Pandémie oblige, la Corporation Charny Revit, organisateur de la Course de boîte à savon de Lévis, a décidé d’organiser une édition réinventée de l’événement, le 12 septembre prochain.

Une communauté mobilisée pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a remercié la communauté lévisienne et les autres citoyens de la Chaudière-Appalaches «pour leur appui massif dans les derniers mois». Malgré le contexte incertain, la population a appuyé une foule de mesures, totalisant ainsi une contribution de plus de 300 000 $ au centre hospitalier.