Avec son plan d'action, la Ville de Lévis ne veut plus seulement miser sur la construction de bâtiments afin de répondre à la demande en logements sociaux. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES - ARCHIVES

C’est en compagnie des conseillères municipales Amélie Landry et Fleur Paradis que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé son plan d’action sur le logement social et abordable, le 15 octobre. Avec cette nouvelle stratégie, la municipalité veut miser sur «un coffre à outils diversifié» pour améliorer l’accès à ce type de logement aux ménages lévisiens à faible revenu.

«On était à un point carrefour pour ce volet et il fallait innover. Nous voulons que Lévis demeure la ville numéro un pour la qualité de vie au Québec et cela passe, entre autres, par l’accès à un logement de qualité. Avec ce plan d’action, nous donnons de nouveaux leviers à l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis pour accélérer l’accès à des logements de qualité», a d’emblée lancé M. Lehouillier, lors d’une conférence de presse virtuelle.

Le plan d’action, qui prendra vie à partir de l’an prochain et dont la mise en œuvre sera conjointement assurée par la Ville de Lévis et l’OMH, misera sur 10 actions afin de faciliter l’accès à un logement social et abordable. D’abord, la municipalité inclura un crédit de taxes dans la contribution municipale (programme complémentaire à AccèsLogis) afin d’encourager des promoteurs privés à intégrer des logements sociaux à leurs projets. D’ailleurs, Lévis mise également sur l’inclusion de logements abordables dans les projets domiciliaires de grande envergure dans son plan d’action.

Également, la Ville entend acquérir, rénover ou réaffecter des immeubles locatifs existants afin d’offrir davantage de logements sociaux. Lors de la conférence de presse, le maire de Lévis a notamment indiqué que son administration entendait acheter des bâtiments à cette fin dans le Vieux-Lauzon.  

Aussi, le plan d’action prévoit la réalisation de nouveaux logements abordables et de qualité pour les clientèles ayant des besoins particuliers, l’augmentation du nombre d’unités du Programme de supplément au loyer (PSL) sur le marché privé ainsi que la rénovation et accréditation des maisons de chambres. Avec cette dernière mesure, l’administration Lehouillier désire créer «une rude concurrence» afin d’inciter certains propriétaires de maisons de chambre à investir dans leurs propriétés.

Enfin, Lévis veut soutenir l’implantation d’un bureau de placement en colocation offrant un service de jumelage, développer des outils d’analyse des projets basés sur des critères communs, créer un guichet unique pour l’accès au logement abordable ou subventionné et déterminer par secteur le type d’unité de logement requis pour chaque clientèle et le nombre d’unités à développer.

Accélérer la cadence

Si son administration ne refuse pas les nouvelles subventions accordées par les gouvernements provincial et fédéral afin d’ériger de nouveaux logements sociaux sur son territoire, Gilles Lehouillier estime que le plan d’action dévoilé le 15 octobre permettra à Lévis de moins dépendre des projets de bâtiments neufs uniquement dédiés au logement social afin de répondre à la grande demande.

En effet, selon les données compilées par la Ville, en 2018, la Ville comptait 4 530 ménages locataires à faible revenu, soit 7 % de tous les ménages privés. De ce nombre, la Ville de Lévis offre déjà 2 105 «logements abordables et de qualité». Au moment d’écrire ces lignes, à l’OMH de Lévis, 235 ménages ou personnes sont en attente en vue d’accéder à un logement de type habitation à loyer modique (HLM) et 86 ménages ou personnes sont également en attente pour l’accès à une autre forme de logement abordable.

«La construction seule permet la création d’entre 80 à 120 logements sociaux par année. Je suis convaincu que les autres actions inscrites à notre plan permettront d’en ajouter davantage. On aura plus d’effets en appuyant sur d’autres leviers que seulement la construction. J’estime qu’avec les différentes mesures, on peut peut-être multiplier par trois chaque année le nombre de logements abordables et de qualité. On propose désormais une approche intégrée au lieu de faire du cas par cas. Nous continuerons de travailler avec nos partenaires, comme le GRT Nouvel Habitat, afin d’améliorer l’accès aux logements abordables et de qualité», a expliqué le maire de Lévis.

Soulignons finalement que la Ville de Lévis annoncera, lors du dévoilement de son budget 2021, les actions financières qu’elle prévoit mettre en place l’an prochain dans le cadre du plan d’action sur le logement social et abordable. 

Les plus lus

Retour d’un visage connu dans les paroisses lévisiennes

À la suite de l’annonce du départ prochain de Paolo Maheux, le curé des trois paroisses catholiques du Grand Lévis, l’archevêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, a annoncé, le 22 juin, les changements apportés à l’équipe pastorale de ces trois paroisses pour la prochaine année.

Plus d’1 M$ pour le Défi têtes rasées de Québec et Lévis

La campagne régionale du Défi têtes rasées Leucan de Québec et Lévis s’est conclue le 29 juin dernier au Centre Vidéotron alors que les hommes d’affaires qui prenaient part au Défi des leaders inspirants se sont fait raser les cheveux pour la cause. Au total, le défi de Québec et Lévis s’est terminé avec un montant record de 1 127 345 $.

Centraide Québec et Chaudière-Appalaches investit plus de 1 M$ à Lévis

Centraide redonnera cette année un montant de 15 000 511$ permettant d’aider les organismes de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. Lévis bénéficiera d’un montant de 1 280 130 $ qui seront répartis dans 22 organismes communautaires ou projets de la communauté.

Marche pour l’Alzheimer 2021 : un franc succès

La 14e édition de la Marche pour l’Alzheimer IG Gestion de patrimoine qui s’est déroulée du 29 au 30 mai, a rapporté 49 177 $ à la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches. Comme l’an passé, la marche s’est déroulée virtuellement, mais cette année, l’organisme a amassé trois fois plus d’argent qu’en 2020.

Le Marché Ostara encourage les producteurs locaux tout l’été

Chaque dimanche à compter du 11 juillet jusqu’au 12 septembre de 11h à 15h, le Marché Ostara débarquera dans la cour arrière du Patro de Lévis. À cette occasion, une vingtaine de marchands et producteurs locaux vendront leurs produits aux intéressés.

5 000 $ pour la Campagne Donnez de l’ESPOIR

La Fondation du CRDP-CA (Centre de réadaptation en déficience physique Chaudière- Appalaches) a reçu une somme de 5 000 $ dans le cadre de la Campagne de financement Donnez de l’ESPOIR, le 21 juin dernier. Ce sont Promutuel Assurances Rive-Sud, Chaudière-Appalaches et Montmagny/ l’Islet qui ont accordé cette généreuse contribution.

Le défi Kavale traverse Lévis en direction de Gatineau

Les ultramarathoniens Yvan L’Heureux et Richard Turgeon parcouraient 1 300 km, entre Percé et Gatineau, à la course et à vélo afin d’amasser des fonds pour le Regroupement des maisons de jeunes du Québec. Le duo qui débutait son aventure le 1er juillet et la terminait le 10 juillet était de passage à Lévis, le 7 juillet dernier.

Deux événements profitables pour le Collège de Lévis

Les deux plus récentes activités de financement au profit de la Fondation Collège de Lévis ont été couronnées de succès. Elles ont permis à l’organisme lévisien de recueillir plusieurs milliers de dollars.

Un beau cadeau pour des jeunes persévérants

Trajectoire-emploi et MonChoixmesÉtudes ont réservé une belle surprise, le 16 juin dernier, à la vingtaine de jeunes qui participent au projet Les Enfants Perdus, de l’artiste lévisien Luca Jalbert.

Un nouveau logo pour le CRECA

Pour souligner ses 30 ans, le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) fait peau neuve en se dotant d’un nouveau logo et d’un nouveau site Web. L’organisme en a fait l’annonce le 5 juillet dernier.