L’application permet à ses utilisateurs d’accéder à plusieurs ressources en lien avec la santé mentale. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

L’A-Droit de Chaudière-Appalaches a officiellement lancé ce printemps l’application DRSM – Santé mentale sur l’App Store et Google Play. Avec ce nouvel outil, l’organisme de promotion et de défense de droits en santé mentale basé à Lévis veut informer autant les gens de la région qu’ailleurs en province sur les droits et les différentes ressources en santé mentale.

C’est il y a quelques années que le projet a commencé à germer à L’A-Droit. Évoluant alors dans un programme d’employabilité offert par l’organisme lévisien, Carl Sansfaçon, un homme ayant des connaissances en informatique et un vécu en santé mentale, a proposé à François Winter, le directeur général de L’A-Droit, de créer une application dans le cadre de ses fonctions.

Ce dernier a alors accepté la proposition, vu les nombreux bénéfices que le nouvel outil allait apporter. En plus, L’A-Droit a par la suite obtenu un don du Syndicat des professeurs de l’Université Laval. Grâce à la générosité de ce groupe, l’organisme a pu acheter un ordinateur Apple et s’abonner à Apple Developer, des outils qui ont permis l’arrivée de DRMS – Santé mentale sur l’App Store.

«Quand on parle de santé mentale, les gens pensent très souvent aux services offerts dans le réseau de la santé. Mais il existe plein d’organismes communautaires au Québec qui peuvent aider les personnes. Et comme les gens utilisent de plus en plus les téléphones intelligents, on s’est dit qu’un outil, qui regrouperait les ressources disponibles au Québec tout en fournissant de l’information sur les droits en santé mentale, serait très pertinent», a expliqué M. Winter.

Plusieurs fonctionnalités

Grâce à DRSM – Santé mentale, ses utilisateurs peuvent avoir accès à un bottin géolocalisé de 300 ressources communautaires, dont des groupes de défense de droits, des groupes alternatifs, des centres d’écoute, des groupes pour les parents et proches, des ressources d’hébergement et des groupes d’entraide.

Concrètement, grâce à ce volet de l’application, les personnes qui utilisent DRSM – Santé mentale peuvent appeler une ressource, consulter son site Web ou sa page Facebook, obtenir l’itinéraire jusqu’à la ressource ou lui envoyer un courriel directement à partir du téléphone sans intermédiaire. Aussi, l’application permet d’accéder à plus de 50 vidéos créées par le groupe d’entraide alternatif le Murmure sur différents sujets en lien avec la santé mentale.

Également, puisque L’A-Droit est un organisme de promotion et de défense de droits en santé mentale, tout un volet portant sur ces questions est intégré à DRSM – Santé mentale. Répertoire d’information et jeu-questionnaire sur les droits en santé mentale ainsi que balados préparés par des étudiants en droit et entrevues radio y sont disponibles pour répondre aux questions des utilisateurs portant sur cet aspect.

Et vraisemblablement, l’application répond à un besoin de plusieurs citoyens. «Jusqu’à maintenant, environ 300 personnes ont téléchargé l’application. Ça nous encourage à poursuivre le développement de DRSM – Santé mentale en continuant à y ajouter du contenu. Je pense que l’application atteint son objectif de briser des barrières. Notre défi, ce sera de continuer de susciter l’intérêt pour l’application et de la mettre à jour», a conclu le directeur général de L’A-Droit.

Les plus lus

Logement : aussi des problèmes à Lévis

Si la situation lévisienne n’est pas aussi problématique que dans d’autres villes québécoises, la crise du logement frappe également Lévis, selon l’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec.

Une application consacrée à la santé mentale maintenant disponible

L’A-Droit de Chaudière-Appalaches a officiellement lancé ce printemps l’application DRSM – Santé mentale sur l’App Store et Google Play. Avec ce nouvel outil, l’organisme de promotion et de défense de droits en santé mentale basé à Lévis veut informer autant les gens de la région qu’ailleurs en province sur les droits et les différentes ressources en santé mentale.

Un nouveau coup de pouce de la Piazzetta pour le Collège

C’est le 9 juin prochain que la Piazzetta de Lévis tiendra sa traditionnelle journée Generosa, événement qui permet chaque année au restaurant de soutenir une cause locale. Pour une deuxième année consécutive, l’activité caritative profitera à la Fondation Collège de Lévis.

Un Patro qui souhaite s’ouvrir encore plus à sa communauté

C’est à la fin de l’année 2019 que l’équipe du Patro de Lévis et son conseil d’administration ont constaté qu’ils étaient arrivés à la fin de leur planification stratégique, dont tous les objectifs étaient atteints. Vieux de ses 115 ans, le Patro a décidé de développer une nouvelle vision tout en préservant ses valeurs fondamentales afin de servir encore mieux la communauté lévisienne.

Le marché Ostara et Neo débarquent au Patro

Déjà, de nouveaux univers du Patro de Lévis apparaîtront dans les prochaines semaines pour la saison estivale. Le nouvel univers du camp de jour, qui portera désormais le nom de Neo, ainsi que le marché Ostara seront mis sur pied prochainement.

Mon Quartier de Lévis lance officiellement ses activités

En place depuis quelques mois, Mon Quartier de Lévis, l’organisme qui remplace les défunts organismes de revitalisation du Vieux-Charny, du Vieux-Lévis, du Vieux-Saint-Romuald et du Village Saint-Nicolas, a officiellement lancé ses activités, le 26 mai dernier. CRÉDIT : COURTOISIE

Le curé des paroisses lévisiennes quitte ses fonctions

Par l’entremise d’une vidéo, le curé des paroisses Saint-Nicolas-de-Lévis, Saint-Jean-l’Évangéliste et Saint-Joseph-de-Lévis, Paolo Maheux, a annoncé son départ de cette fonction, le 11 juin dernier.

Une offre de Communauto dans le Vieux-Lévis

Une entente de location d’espaces de stationnement dans le Vieux-Lévis entre l’entreprise d’autopartage Communauto et la Ville de Lévis a été conclue, a annoncé la municipalité, le 27 mai dernier.

Don de Lemieux Assurances à Marcelle-Mallet

François Lemieux, président de Lemieux Assurances, Alexandra Turgeon, directrice de la Fondation de l’École Marcelle-Mallet, et Robin Bernier, directeur général de l’institution privée du Vieux-Lévis, ont récemment présenté le nouveau tableau numérique du gymnase de l’école secondaire, un partenariat de Lemieux Assurances.

Ode à la bienveillance envers les aînés

Le 15 juin, ce sera la Journée mondiale de lutte à la maltraitance des personnes aînées. Afin de souligner cette journée, plusieurs intervenants de la Chaudière-Appalaches ont uni leurs forces pour proposer une formule qui mettra plutôt l’accent sur un message positif.