Les nouveaux locaux du Grenier abritent notamment une épicerie moderne, permettant à plusieurs usagers de faire leurs choix au même moment. CRÉDIT : JOSYANNE PRESCOTT

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de Lévis, ainsi que de différents invités, le 16 septembre.

«Juste cet après-midi, je ne sais pas combien de familles sont passées, mais c’était incroyable. Un feu roulant. Au vieux Grenier, on aurait pu en recevoir le tiers, peut-être la moitié, à se marcher dessus pour faire l’épicerie. C’était vraiment devenu désuet, impossible, c’était même indécent», a d’abord exprimé Yvon Gosselin, président du conseil d’administration du Grenier.

Les anciens locaux n’étaient plus adaptés aux différents besoins du comptoir alimentaire et son affluence. Le projet d’agrandir les installations avait d’abord été soulevé en 2014 pour n’être mis en branle qu’entre 2017 et 2018. C’est maintenant à la fin de l’été 2021 que les membres de l’organisation et sa clientèle ont pu profiter des nouveaux espaces de 9 000 pieds carrés, soit le double de la superficie de l’ancien Grenier.

Le Grenier est maintenant accessible sur un seul étage plutôt que deux. Il y a des bureaux aménagés pour le personnel administratif, pour les intervenants et aussi une salle d’employés. L’épicerie et la cuisine communautaire ont maintenant des aires de vie distinctes et possèdent chacune leur chambre froide, ce qui n’était pas le cas avant.

Dans un autre ordre d’idées, la campagne de financement faite auprès de la communauté a permis de récolter plus de 1M$. Quant au bail signé avec la Fabrique de la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis, celui-ci permettra à l’organisation de payer le quart du montant qu’elle devrait débourser avec la location de locaux commerciaux.

«Nous aimerions ne plus avoir besoin d’un organisme comme le nôtre, mais malheureusement, avec les événements de la dernière année et l’augmentation des coûts dans tous les domaines, le Grenier est et reste un pilier important de notre communauté», a ajouté Yvon Gosselin.

La clientèle du Grenier augmente alors que la situation économique ne s’améliore pas pour les personnes à faible revenu. Le taux d’inflation frôlait 4 % au mois d’août. «L’aide alimentaire ce n’est pas un besoin farfelu, c’est un besoin de base», a renchéri M. Gosselin.

En 2020, ce sont 4 173 paniers d’épicerie réguliers, 356 paniers de Noël et 404 paniers d’urgence qui ont été distribués en dépannage alimentaire. L’organisme lévisien a également servi l’an dernier 1 641 personnes ainsi que 13 centres d’hébergement et logements sociaux, soit 1 096 paniers d’épicerie. Parmi les personnes aidées, 22 % d’entre elles avaient un emploi.

Les plus lus

De nouveaux locaux à la hauteur de la demande

L’inauguration des nouvelles installations du comptoir alimentaire le Grenier, situé au sous-sol de l’église Christ-Roi, a eu lieu en présence du président du conseil d’administration de l’organisation, Yvon Gosselin, des coprésidents d’honneur de la campagne de financement, René Bégin, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Lévis, et Gilles Lehouilier, maire sortant de L...

Un nouveau service pour les aînés offert par les Lions

Le Club Lions Saint-Étienne/Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur a inauguré son tout nouveau vélo-calèche, le 23 septembre dernier. Ce nouveau moyen de transport permettra d’offrir des balades à vélo aux résidents de résidences pour aînés du territoire couvert par le club.

Un périple cycliste et généreux couronné de succès

C’est du 23 août au 1er septembre que les Lévisiens Ghyslain Bergeron, Richard Carrier, Jean-Yves Goineau et Yvan Laurin ont réalisé le Défi Vélo Gaspésie au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL). Leur randonnée cycliste de 600 kilomètres entre Kamouraska et Percé a finalement permis de récolter plus de 15 000 $ pour l’organisme lévisien.

Webinaire gratuit sur le stress des femmes

Quatre centres-femmes de la Chaudière-Appalaches, dont le Centre-Femmes l’Ancrage de Lévis, se sont unis pour offrir une conférence virtuelle gratuite de Sonia Lupien, spécialiste du stress, le 29 septembre de 13h30 à 15h.

«C’est assez! L’amour ne tue pas!»

À la mémoire des 16 femmes et des 2 enfants qui ont perdu la vie en 2021 dans un contexte de violence conjugale et pour dénoncer les violences faites aux femmes, plusieurs groupes de femmes de la Chaudière-Appalaches se sont rassemblés le 6 octobre devant les bureaux du député de Lévis, François Paradis.

Plus de 131 000 $ amassés pour l’Hôtel-Dieu de Lévis

La 10e édition du RAID Banque Nationale qui s’est déroulé le 11 septembre dernier a permis de recueillir 131 760 $. Cette somme permettra d’augmenter le nombre d’interventions chirurgicales réalisées sur le territoire lévisien. Depuis 2010, le RAID Banque Nationale a versé un montant total de 1 271 030 $ au centre hospitalier.

Une onde de nouveautés à la CDC

Lors de son assemblée générale annuelle du 16 septembre, la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis a présenté sa nouvelle image de marque ainsi que son nouveau site Web.

Une tournée pour bien s’adapter

Le président de la Fédération de l’âge d’or du Québec – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches (FADOQ), Guy Bonneau, et le directeur général de l’organisation, Michel Beaumont, mènent actuellement une tournée auprès des dirigeants des sections locales. Avec ces rencontres qui ont notamment eu lieu dans Lotbinière et à Lévis, MM. Bonneau et Beaumont veulent bien outiller les artisans de la FADOQ...

Des actions locales pour contrer la «glissade de l’été»

Les Partenaires pour la réussite éducative en Chaudière-Appalaches (PRÉCA) ont achevé le premier volet de la stratégie régionale concertée pour contrer la «glissade de l’été» sur leur territoire, le 30 août dernier. Ce sont une quarantaine de municipalités qui ont participé à l’initiative et 2 312 enfants de la région qui en ont bénéficié.

Un bilan positif pour le Marché Ostara

C’est le 12 septembre dernier que le Marché Ostara tenait ses dernières activités de l’année dans la cour arrière du Patro de Lévis. À cette occasion, le Patro en a profité pour en tirer un bilan positif du projet et annoncer le retour du marché de producteurs locaux l’été prochain.