CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Comme d’autres organismes du même domaine ailleurs au Québec, les groupes d’action communautaire de la Chaudière-Appalaches ont interrompu leurs services dans le cadre d’une nouvelle action de la campagne Ensemble pour le communautaire, le 25 octobre dernier. Dans la région, des représentants de ces organisations basées à Lévis ainsi que dans Montmagny-L’Islet ont manifesté près du bureau de comté du député de Lévis et président de l’Assemblée nationale, François Paradis.

Exaspérés devant le silence du gouvernement devant leurs demandes, les membres des groupes d’action communautaire du Grand Lévis présents près de l’ancienne gare fluviale de Lévis ont utilisé à plusieurs reprises leurs sifflets pendant la manifestation. Avec ce moyen de pression, ils désiraient «se faire entendre» par le gouvernement caquiste «qui désengage l’État face à l’action communautaire».

Concrètement, les groupes d’action communautaire québécois demandent à ce que le gouvernement provincial reconnaisse leur autonomie, qu’il dépose sa nouvelle politique de reconnaissance de l’action communautaire qu’ils «attendent depuis 15 ans», un financement plus substantiel à la mission des organismes ainsi que davantage d’investissements pour assurer le filet social des plus démunis.

Au niveau des sommes demandées au gouvernement pour ses demandes, les groupes d’action communautaire estiment que Québec devrait investir environ 470 M$. Un «petit investissement» qui rapporterait selon l’une des porte-parole des organismes communautaires présents lors de la manifestation, Naélie Bouchard-Sylvain, la coordonnatrice du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire de Québec et Chaudière-Appalaches.

«On est près des gens, on est capable de répondre aux besoins et nous avons également des missions de transformation sociale pour améliorer la société. Quand on compare ce qu’on demande avec la somme projetée pour le troisième lien ou les millions de dollars que nous perdons en raison de l’évasion fiscale, on voit que c’est un choix politique de ne pas réinvestir dans les organismes communautaires ainsi que de ne pas déposer le plan d’action. C’est vraiment un manque d’engagement politique.»

Notons que les organismes d’ailleurs en Chaudière-Appalaches ont également profité des derniers jours pour poser des actions dans leur secteur respectif afin de faire connaître leurs revendications.

Les plus lus

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.

Pédaler pour la recherche sur la sclérose en plaques

Le 28 septembre dernier, après 11 heures et 39 minutes à pédaler de Montréal jusqu’à Lévis, sa ville natale, Patrice Grenier a réalisé les trois objectifs qu’il s’était fixés pour la recherche sur la sclérose en plaques.

Un nouvel encan virtuel pour la MSPL

La deuxième édition de l’encan virtuel au bénéfice de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL) se déroulera du 4 au 21 novembre prochains. Sous la présidence d’honneur de l’homme d’affaires Bruno Lavoie, propriétaire de la quincaillerie BMR de Saint-Jean-Chrysostome, l’encan proposera au grand public plus de 80 lots.

Nouveau record pour la Dégustation de prestige de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis

Un nombre de participants et un montant record de 319 520 $ ont été enregistrés le 7 octobre dernier lors de la Dégustation de prestige qui s’est déroulée une fois de plus en formule à la maison. L’événement phare de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis a permis de livrer des repas dans les régions de la Chaudière-Appalaches et de Québec.

Nouvelle directrice au CBE

C’est le 1er octobre dernier qu’Andréane Chabot a terminé son mandat de plus de sept ans à la direction générale du Conseil de bassin de la rivière Etchemin (CBE). Sa successeure, Véronique Dumouchel est en poste depuis le 26 octobre dernier.

Prostitution : Alliance-Jeunesse toujours en action

Le projet Volet Intervention Prostitution (VIP) existe depuis 2013 chez Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière. Ce volet, qui s’adresse aux travailleurs et travailleuses du sexe ainsi qu’aux victimes d’exploitation sexuelle, compte plus de 500 personnes majeures qui ont recours à ce service par année. Depuis maintenant un an, l’organisme lévisien a aussi mis en place le projet VIP juvénile, pour...

Une année de transition avant une «grande reconfiguration»

L’équipe pastorale des trois paroisses catholiques de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon a connu plusieurs changements au cours de l’été. Fort de l’arrivée de nouveaux membres, le groupe qui anime la vie paroissiale de Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis travaillera sur plusieurs dossiers afin qu’il soit fin prêt pour sa nouvelle vocation d’équipe pastorale miss...

Atteint du parkinson, il relève le Défi vélo de Parkinson Québec

Carl Montpetit a 50 ans et est diagnostiqué de la maladie de Parkinson depuis l’âge de 43 ans. Le 24 août dernier, il a parcouru près de 180 kilomètres entre Victoriaville et Montmagny afin d’amasser des fonds dans le cadre du défi vélo de l’organisme Parkinson Québec. Au moment d’écrire ces lignes, le montant des dons amassés s’élevait à plus de 3 500 $.

Des pâtés qui aident les plus démunis

La campagne du Filon, Des pâtés pour s’aider, est de retour cette année sous le thème Des pâtés pour s’aider… toute l’année!, du 30 novembre au 17 décembre. L’édition 2021 de la campagne de financement qui vise à garnir des paniers de Noël de plus de 1 000 familles défavorisées de la région ainsi que soutenir la mission et les actions du Filon sera sous la présidence d’honneur de Sandra Fontaine, ...