CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Comme d’autres organismes du même domaine ailleurs au Québec, les groupes d’action communautaire de la Chaudière-Appalaches ont interrompu leurs services dans le cadre d’une nouvelle action de la campagne Ensemble pour le communautaire, le 25 octobre dernier. Dans la région, des représentants de ces organisations basées à Lévis ainsi que dans Montmagny-L’Islet ont manifesté près du bureau de comté du député de Lévis et président de l’Assemblée nationale, François Paradis.

Exaspérés devant le silence du gouvernement devant leurs demandes, les membres des groupes d’action communautaire du Grand Lévis présents près de l’ancienne gare fluviale de Lévis ont utilisé à plusieurs reprises leurs sifflets pendant la manifestation. Avec ce moyen de pression, ils désiraient «se faire entendre» par le gouvernement caquiste «qui désengage l’État face à l’action communautaire».

Concrètement, les groupes d’action communautaire québécois demandent à ce que le gouvernement provincial reconnaisse leur autonomie, qu’il dépose sa nouvelle politique de reconnaissance de l’action communautaire qu’ils «attendent depuis 15 ans», un financement plus substantiel à la mission des organismes ainsi que davantage d’investissements pour assurer le filet social des plus démunis.

Au niveau des sommes demandées au gouvernement pour ses demandes, les groupes d’action communautaire estiment que Québec devrait investir environ 470 M$. Un «petit investissement» qui rapporterait selon l’une des porte-parole des organismes communautaires présents lors de la manifestation, Naélie Bouchard-Sylvain, la coordonnatrice du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire de Québec et Chaudière-Appalaches.

«On est près des gens, on est capable de répondre aux besoins et nous avons également des missions de transformation sociale pour améliorer la société. Quand on compare ce qu’on demande avec la somme projetée pour le troisième lien ou les millions de dollars que nous perdons en raison de l’évasion fiscale, on voit que c’est un choix politique de ne pas réinvestir dans les organismes communautaires ainsi que de ne pas déposer le plan d’action. C’est vraiment un manque d’engagement politique.»

Notons que les organismes d’ailleurs en Chaudière-Appalaches ont également profité des derniers jours pour poser des actions dans leur secteur respectif afin de faire connaître leurs revendications.

Les plus lus

Départ d’un grand nom du milieu communautaire

Après 11 années à la barre de Convergence action bénévole (CAB), Thierry Durand (sur la photo de gauche) a officiellement quitté, le 16 décembre dernier, l’organisme communautaire pour relever de nouveaux défis. C’est Bruno Brochu (sur la photo de droite) qui occupe maintenant le poste de directeur général.

Pas de messes en présence pour le temps des Fêtes

Par voie de communiqué, l'archevêché de Québec a annoncé, le 22 décembre, qu'il suspend les célébrations collectives sur son territoire, incluant Lévis, à compter du 23 décembre à minuit jusqu'au 10 janvier, à l'exception des funérailles. L'institution a pris cette décision en raison de l'aggravation de la situation épidémiologique dans la province.

Bénévoles d’Expertise salue l’implication d’une Lévisienne

Dans le cadre de la Journée internationale des bénévoles, Bénévoles d’Expertise a remis le Prix reconnaissance bénévole expert engagé à la bénévole lévisienne Francine Laurin, au Patro de Lévis, le 9 décembre dernier.

Le Collège de Lévis rend hommage à Jacques Auger

Le Collège de Lévis, la Fondation Collège de Lévis et l’Association des anciens et anciennes du Collège de Lévis ont offert leurs condoléances à la famille de Jacques Auger, cet homme d’affaires et philanthrope lévisien qui est décédé le 12 décembre dernier à l’âge de 79 ans.

La Ville de Lévis encore généreuse pour Centraide

Après une campagne de financement qui s’est déroulée du 18 octobre au 19 novembre , la Ville de Lévis a remis, le 9 décembre, une somme de 172 158 $ à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, dans le cadre de la campagne de financement annuelle de cette organisation.

Un bon coup de pouce

Depuis maintenant 10 ans, une vingtaine de familles utilisant les services du Comptoir alimentaire le Grenier se font offrir une épicerie avant le temps des Fêtes. Le 21 décembre en matinée, les familles sélectionnées ont pu se rendre au IGA Marché Landry-Tardif, dans le secteur Saint-David, pour réaliser leurs emplettes.

Une nouvelle présidente à la tête de la SNQCA

La Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA) a annoncé, par voie de communiqué, la nomination de la Lévisienne Lise Beaudet à titre de présidente du conseil d’administration de l’organisme.

De précieux dons pour le Grenier

Le Comptoir alimentaire le Grenier a profité de la fin de la dernière année pour remercier plusieurs de ses donateurs.

Un petit bonheur pour des aînés de la région

Depuis 2019, la Lévisienne Sarah-Maude Morin apporte un peu de joie dans la vie des résidents des CHSLD de la région. Malgré les restrictions liées à la situation sanitaire, elle a réussi à le faire les 24 et 26 décembre dernier dans des CHSLD de Saint-Apollinaire et de Saint-Sylvestre. En compagnie du père Noël et d’un veau, elle a visité les aînés de ces établissements pour leur amener un peu de...