Patrice Grenier soulevant son vélo à bout de bras. CRÉDIT : JOSYANNE PRESCOTT

Le 28 septembre dernier, après 11 heures et 39 minutes à pédaler de Montréal jusqu’à Lévis, sa ville natale, Patrice Grenier a réalisé les trois objectifs qu’il s’était fixés pour la recherche sur la sclérose en plaques.

Pédaler sur une distance de 300 kilomètres, et ce, en moins de 12h afin d’amasser un montant de 2 000 $ pour la cause, étaient lesdits objectifs que le cycliste lévisien s’était fixés. Chaque objectif ayant été atteint, il s’est fait accueillir par sa famille lors de son arrivée à la maison familiale avec rubans et des colliers de fleurs.

«Je m’étais donné des objectifs pendant l’été pour me préparer au défi. J’ai fait des distances de plusieurs kilomètres, soit 150 ou 225, 300 kilomètres semblaient donc aller de soi», a expliqué M. Grenier.

Le défi a été réalisé dans le cadre du Vélotour SP de l’organisme Vélo SP. Comme des proches sont atteints de la maladie, Patrice Grenier n’en était pas à sa première participation à l’activité de financement de la Société canadienne de la sclérose en plaques. Chaque année, l’organisme invite les cyclistes à pédaler ensemble pour la cause.

«C’était un défi solo dans le cadre du Vélotour SP. Il se déroule en groupe habituellement, mais là (avec la pandémie) c’est chacun de notre côté. Ça donne une liberté et une certaine latitude de le faire à notre façon. La journée même du VélotourSP, j’ai fait une sortie de 185 kilomètres», a raconté le Lévisien qui réside maintenant à Montréal.

Préparation

Pour atteindre la distance de 300 kilomètres dans les temps qu’il s’était fixés, il a dû beaucoup se préparer, a-t-il mentionné. Préparation physique et alimentaire lui ont permis de parcourir les nombreux kilomètres entre Montréal et Lévis.

«Avant cet été, je n’avais pas fait de plus longues distances que 180 kilomètres. Avec de grandes distances, on n’est plus dans la performance, mais dans l’ultra performance. J’ai fait de la pratique sur la piste Gilles-Villeneuve lors d’une campagne de visibilité, soit 150 kilomètres de vélo sur un circuit de 4 kilomètres. C’est une longue sortie, des gens après 4 tours étaient tannés et moi j’en ai fait 27», a affirmé Patrice Grenier.

Les deux événements faits sur la piste lui ont permis de joindre l’utile à l’agréable puisque 2 080 $ ont été amassés pour la recherche.

Amateur de défis

Patrice Grenier a fait l’achat de son premier vélo de route en 2019. Depuis, il ne cesse de se lancer des défis. La même année, il a pédalé de Montréal vers Lévis en deux jours. En 2020, c’était de Montréal vers Shawinigan en trois jours.

Selon le cycliste, «c’est en visant la lune qu’on tombe dans les étoiles». Ce à quoi il ajoute qu’«un objectif comme celui-là te motive à te dépasser, surtout pour une bonne cause».

Le prochain défi de M. Grenier est d’obtenir des brevets cyclistes du Club vélo randonneurs de Montréal. En groupe, les cyclistes doivent atteindre un nombre de kilomètres à l’intérieur d’un temps donné, par exemple pédaler 600 kilomètres en 40 heures.

«Si on réalise les distances de 200, 300, 400 et 600 kilomètres dans l’été, on reçoit la médaille du super randonneur.»

Prêt à commencer ses nouveaux défis, il a tenté le brevet du 200 kilomètres à la fin de l’été, une aventure qui s’est bien déroulée.

Les plus lus

Loïc Mathieu prépare un nouveau cadeau pour le CPSL

Après avoir réuni plus de 4 000 $ pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la dernière Guignolée du Dr Julien, Loïc Mathieu récidive cet automne. Comme l’an dernier, l’adolescent lévisien récolte de nouveau des contenants consignés afin de supporter financièrement l’organisme basé dans le Vieux-Lévis.

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.

Pédaler pour la recherche sur la sclérose en plaques

Le 28 septembre dernier, après 11 heures et 39 minutes à pédaler de Montréal jusqu’à Lévis, sa ville natale, Patrice Grenier a réalisé les trois objectifs qu’il s’était fixés pour la recherche sur la sclérose en plaques.

Un nouvel encan virtuel pour la MSPL

La deuxième édition de l’encan virtuel au bénéfice de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL) se déroulera du 4 au 21 novembre prochains. Sous la présidence d’honneur de l’homme d’affaires Bruno Lavoie, propriétaire de la quincaillerie BMR de Saint-Jean-Chrysostome, l’encan proposera au grand public plus de 80 lots.

Nouveau record pour la Dégustation de prestige de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis

Un nombre de participants et un montant record de 319 520 $ ont été enregistrés le 7 octobre dernier lors de la Dégustation de prestige qui s’est déroulée une fois de plus en formule à la maison. L’événement phare de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis a permis de livrer des repas dans les régions de la Chaudière-Appalaches et de Québec.

Nouvelle directrice au CBE

C’est le 1er octobre dernier qu’Andréane Chabot a terminé son mandat de plus de sept ans à la direction générale du Conseil de bassin de la rivière Etchemin (CBE). Sa successeure, Véronique Dumouchel est en poste depuis le 26 octobre dernier.

Prostitution : Alliance-Jeunesse toujours en action

Le projet Volet Intervention Prostitution (VIP) existe depuis 2013 chez Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière. Ce volet, qui s’adresse aux travailleurs et travailleuses du sexe ainsi qu’aux victimes d’exploitation sexuelle, compte plus de 500 personnes majeures qui ont recours à ce service par année. Depuis maintenant un an, l’organisme lévisien a aussi mis en place le projet VIP juvénile, pour...

Une année de transition avant une «grande reconfiguration»

L’équipe pastorale des trois paroisses catholiques de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon a connu plusieurs changements au cours de l’été. Fort de l’arrivée de nouveaux membres, le groupe qui anime la vie paroissiale de Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis travaillera sur plusieurs dossiers afin qu’il soit fin prêt pour sa nouvelle vocation d’équipe pastorale miss...

Atteint du parkinson, il relève le Défi vélo de Parkinson Québec

Carl Montpetit a 50 ans et est diagnostiqué de la maladie de Parkinson depuis l’âge de 43 ans. Le 24 août dernier, il a parcouru près de 180 kilomètres entre Victoriaville et Montmagny afin d’amasser des fonds dans le cadre du défi vélo de l’organisme Parkinson Québec. Au moment d’écrire ces lignes, le montant des dons amassés s’élevait à plus de 3 500 $.

Des pâtés qui aident les plus démunis

La campagne du Filon, Des pâtés pour s’aider, est de retour cette année sous le thème Des pâtés pour s’aider… toute l’année!, du 30 novembre au 17 décembre. L’édition 2021 de la campagne de financement qui vise à garnir des paniers de Noël de plus de 1 000 familles défavorisées de la région ainsi que soutenir la mission et les actions du Filon sera sous la présidence d’honneur de Sandra Fontaine, ...