La Corporation de développement communautaire de Lévis a tenu à reconnaître le travail de ses bâtisseurs.� Photo : Courtoisie

Dans le cadre des 30 ans de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis et de la Semaine nationale de l’action communautaire, la CDC de Lévis en a profité pour dévoiler un long travail qui lui a permis de retracer l’histoire du milieu communautaire lévisien ainsi que de reconnaître les efforts de ses bâtisseurs, lors d’une soirée tenue le 20 octobre dernier.�

Le tout a permis de présenter les résultats d’un travail qui s’est échelonné sur les deux dernières années pour la CDC, qui avait le souhait de raconter l’histoire du milieu communautaire lévisien à la population. En collaboration avec Artefact Urbain, l’organisme lévisien a fouillé de fond en comble les archives du milieu pour en ressortir les moments phares de ce tissu social important.

«On a fouillé dans les archives et on s’est rendu compte qu’il n’y avait à peu près rien dans les archives de notre histoire communautaire. […] On s’est retrouvé face à plusieurs culs-de-sac et on a décidé de se lancer dans la tradition orale puisque notre histoire n’avait pas encore été racontée», a expliqué Érick Plourde, directeur général de la CDC de Lévis.

Ainsi, l’organisation a ciblé 15 personnes piliers du milieu et les a rencontrés afin qu’elles leur racontent cette histoire peu documentée. Au cours de ces entrevues, la CDC a constaté que l’histoire était encore plus grande que celle lévisienne et a décidé de partager le pan national de ce milieu également.

La CDC a créé une affiche rapportant la chronologie des moments importants de l’histoire du milieu communautaire, a partagé des bribes historiques d’entrevues avec les bâtisseurs qu’elle a rencontrées et a produit, en collaboration avec le bédéiste québécois Richard Vallerand, des cartes postales inspirées de ces entrevues.

Pour Érick Plourde, ces outils s’inscrivent dans les premières pierres d’un projet pour voir plus grand pour le milieu communautaire lévisien et ainsi créer des assises importantes pour ce dernier.

«C’est une façon de créer une mémoire collective et un sentiment d’appartenance pour ces gens qui œuvrent dans le milieu communautaire», a-t-il expliqué.

Des bâtisseurs célébrés

Cette soirée a également permis de reconnaître le travail de bâtisseurs importants du milieu communautaire lévisien, une nouvelle tradition annuelle que la CDC souhaite instaurer. Ainsi, Richard Bégin, Thérèse Richer et Barbra Tremblay ont été reconnus à titre de bâtisseurs pour leur travail au sein du milieu communautaire et les rôles importants qu’ils ont joués ou jouent encore dans ce dernier.

«Le milieu communautaire est un secteur d’activités important, il faut raconter son évolution, développer cette reconnaissance de ses bâtisseurs, créer un sentiment d’appartenance autant au sein des organismes, qu’au sein des travailleurs, des gestionnaires et de la population», a soutenu le directeur général de la CDC.

Déjà, la CDC de Lévis prévoit organiser une grande fête pour les travailleurs du milieu communautaire en février prochain afin de les remercier pour leur travail et les mettre de l’avant dans ce secteur d’activités.

«On ne se cachera pas que la pénurie de main-d’œuvre nous frappe également. C’est important de revamper le milieu et de le rendre intéressant pour les travailleurs et que ces derniers s’intéressent au réseau communautaire», a souligné M. Plourde.

Les outils historiques développés par la CDC de Lévis sont disponibles au www.cdclevis.ca.

Les plus lus

Une fleur généreuse

La filiale 12 Commandeur Alphonse-Desjardins de la Légion royale canadienne a remercié les citoyens et les entreprises qui ont participé à la campagne du coquelicot 2022, une initiative qui a connu un beau succès.

Agir pour réduire les risques de troubles neurocognitifs

Dans le cadre du mois de l’Alzheimer en janvier, la Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches ainsi que la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) ont tenu à rappeler que les citoyens peuvent mettre en place des mesures pour s’attaquer aux facteurs de risque modifiables des maladies neurocognitives.

Raviver la flamme de la mobilisation

C’est sous le thème «Retrouvons le sourire» que s’est déroulé un rendez-vous des citoyens-locataires de Chaudière-Appalaches, le 15 octobre dernier. Près d’une trentaine de locataires à faible revenu provenant de plusieurs MRC de la Chaudière-Appalaches «ont eu l’occasion de raviver leur flamme de la mobilisation et de la participation citoyenne dans leur milieu de vie».

Webinaire sur le vieillissement en ruralité

Cochercheuse principale du projet de Laboratoire vivant MOSAIC, de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), avec la professeure Lily Lessard, la docteure Michèle Morin (sur la photo) présentera un webinaire sur le thème «L’aîné villageois : secrets et défis du vieillir et du prendre soin en ruralité» le mardi 31 janvier, de 9h à 10h30.

Québec soutient un projet de la Maison de la Famille Rive-Sud

«Dans le but d’offrir un meilleur soutien aux familles québécoises en situation de vulnérabilité», la ministre de la Famille, Suzanne Roy, a dévoilé, le 19 janvier, les noms des organismes retenus en lien avec le projet pilote sur les retombées du travail de proximité auprès des familles isolées dans une communauté. Ainsi, 50 organismes communautaires liés à la famille et centres de pédiatrie soci...

Charny se mobilise pour ses familles ukrainiennes

Depuis cet été, plusieurs citoyens de Charny, sous l’impulsion de Nathalie Pelletier et Daniel Saindon, travaillent à réunir divers objets de la vie quotidienne et de la nourriture pour supporter les familles ukrainiennes qui se sont réfugiées ou se réfugieront dans la région à la suite de l’invasion russe de leur pays. Le tout s’est matérialisé en un véritable élan de générosité qui fait la diffé...