Photo : Courtoisie - Ville de Lévis

Plus de 20 spectacles et activités pour célébrer la diversité culturelle se tiendront à Lévis du 14 au 20 novembre, dans plusieurs endroits, principalement au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Pour sa cinquième édition, Lévis interculturelle invite la population à célébrer et à échanger avec leurs concitoyennes et concitoyens de toutes origines dans le cadre de ces activités gratuites. Jeannot Demers, conseiller municipal du district Saint-Nicolas, Marlène Roy, conseillère en immigration régionale au ministère de l’Immigration du Québec, Barbra Tremblay, directrice des services à la communauté universitaire au campus de Lévis de l’UQAR, Guillaume Boivin, directeur général du Tremplin, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, ont hissé le drapeau de Lévis interculturelle.�

Plusieurs activités découvertes, des expositions, des spectacles multiculturels, de danse traditionnelle et de théâtre de marionnettes réunissant des artistes de diverses origines seront présentés au campus de Lévis de l’UQAR.
Un espace découverte sera créé autour de l’Afrique, le Mexique, la Corée du Sud et l’Algérie également à l’UQAR.

En guise de moments de partage, il y aura des ateliers d’initiation à l’origami, la proposition de réalisation d’une œuvre collective sur la diversité culturelle, ainsi que des ateliers d’initiation de danse traditionnelle.

L’autrice d’origine vietnamienne Kim Thúy racontera son parcours le 20 novembre à 13h, lors d’une conférence qui se tiendra à l’UQAR. L’inscription est obligatoire.

Plusieurs activités sont organisées par différents partenaires de l’événement, comme le Tremplin, Centre pour personnes immigrantes et leurs familles et la Maison de la Famille Rive-Sud.  Des jeux d’association interculturelle sur la famille, des rencontres, des discussions et des activités virtuelles ont été organisés.

Autres lieux

En plus de la tenue de rencontres et de spectacles à l’UQAR, l’événement se déroulera aussi au Patro de Lévis, à la bibliothèque Pierre-Georges-Roy, à la bibliothèque Francine-McKenzie, au Cégep de Lévis, (réservé aux étudiantes et étudiants du cégep), aux Maisons des jeunes de Charny et de Saint-Jean-Chrysostome (réservé aux 11 à 17 ans), à l’organisme Ressources-Naissances (réservé aux futurs parents et aux parents d’enfants de moins de 12 mois).

Un grand rassemblement festif clôturera Lévis interculturelle à l’UQAR, au campus de Lévis, le dimanche 20 novembre de 13h à 16h30.

La programmation complète de la cinquième édition de Lévis interculturelle peut être consultée au www.letremplinlevis.com/services/sensibilisation/levis-interculturelle.

Sur la photo : Jeannot Demers, conseiller municipal du district Saint-Nicolas, Marlène Roy, conseillère en immigration régionale au ministère de l’Immigration du Québec, Barbra Tremblay, directrice des services à la communauté universitaire au campus de Lévis de l’UQAR, Guillaume Boivin, directeur général du Tremplin, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, ont hissé le drapeau de Lévis interculturelle.

Les plus lus

Une fleur généreuse

La filiale 12 Commandeur Alphonse-Desjardins de la Légion royale canadienne a remercié les citoyens et les entreprises qui ont participé à la campagne du coquelicot 2022, une initiative qui a connu un beau succès.

Agir pour réduire les risques de troubles neurocognitifs

Dans le cadre du mois de l’Alzheimer en janvier, la Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches ainsi que la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) ont tenu à rappeler que les citoyens peuvent mettre en place des mesures pour s’attaquer aux facteurs de risque modifiables des maladies neurocognitives.

Raviver la flamme de la mobilisation

C’est sous le thème «Retrouvons le sourire» que s’est déroulé un rendez-vous des citoyens-locataires de Chaudière-Appalaches, le 15 octobre dernier. Près d’une trentaine de locataires à faible revenu provenant de plusieurs MRC de la Chaudière-Appalaches «ont eu l’occasion de raviver leur flamme de la mobilisation et de la participation citoyenne dans leur milieu de vie».

Webinaire sur le vieillissement en ruralité

Cochercheuse principale du projet de Laboratoire vivant MOSAIC, de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), avec la professeure Lily Lessard, la docteure Michèle Morin (sur la photo) présentera un webinaire sur le thème «L’aîné villageois : secrets et défis du vieillir et du prendre soin en ruralité» le mardi 31 janvier, de 9h à 10h30.

Québec soutient un projet de la Maison de la Famille Rive-Sud

«Dans le but d’offrir un meilleur soutien aux familles québécoises en situation de vulnérabilité», la ministre de la Famille, Suzanne Roy, a dévoilé, le 19 janvier, les noms des organismes retenus en lien avec le projet pilote sur les retombées du travail de proximité auprès des familles isolées dans une communauté. Ainsi, 50 organismes communautaires liés à la famille et centres de pédiatrie soci...

Charny se mobilise pour ses familles ukrainiennes

Depuis cet été, plusieurs citoyens de Charny, sous l’impulsion de Nathalie Pelletier et Daniel Saindon, travaillent à réunir divers objets de la vie quotidienne et de la nourriture pour supporter les familles ukrainiennes qui se sont réfugiées ou se réfugieront dans la région à la suite de l’invasion russe de leur pays. Le tout s’est matérialisé en un véritable élan de générosité qui fait la diffé...