Photo : Gilles Boutin - Archives

Quelque 300 personnes syndiquées de la Société québécoise du cannabis (SQDC) représentées par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), dont les employés de la succursale de Lévis, ont déclenché une grève générale qui a débuté vendredi soir dernier.

Les membres du SCFP ont mis en place ce moyen de pression à la suite de la suspension du président du syndicat, de la vice-présidente du groupe ainsi que de 75 employés. Le syndicat soutient que la SQDC a suspendu ces personnes puisqu'elles «portaient des robes et des bermudas en guise de moyens de pression plutôt que le pantalon et le chandail noirs de rigueur».

Rappelons que le conflit fait rage depuis plusieurs mois entre le syndicat représentant des employés de la SQDC affilié au SCFP et la partie patronale. D'ailleurs, 91 % des membres qui se sont exprimés ont voté, en février dernier, en faveur d'un mandat permettant aux dirigeants syndicaux d'enclencher des moyens de pression pouvant aller jusqu'à la grève générale illimitée au moment jugé opportun.

C'est principalement sur les salaires que les discussions achoppent entre les deux parties.

«Les membres du SCFP à la SQDC réclament des conditions de travail décentes alors que celle-ci refuse de leur octroyer des salaires et des avantages similaires à ceux offerts dans d'autres sociétés d'État comparables, notamment la Société des alcools du Québec. Ces travailleurs et travailleuses de la SQDC gagnent à peine 17 $/h à l'embauche et la majorité n'a pas de poste à temps plein ni de sécurité d'emploi, ce qui les place dans une position de précarité intenable», a soutenu le syndicat, par voie de communiqué.

La SQDC veut en arriver à une entente

Pour sa part, la SQDC a indiqué, aussi par voie de communiqué, qu'elle maintenait son service à la clientèle pour la durée de la grève déclenchée vendredi dernier par les employés de 22 succursales représentées par le SCFP. Les 22 succursales en grève demeurent donc ouvertes à la clientèle, avec un horaire allégé et le service est assuré par les gestionnaires de ces dernières.

L'horaire d'ouverture de chaque succursale apparaît sur le site sqdc.ca. D'ailleurs, la SQDC invite aussi ses clients à commander leurs produits en ligne sur son site Web.

Du même souffle, la société d'État a commenté les sorties du SCFP en ce qui a trait à la suspension de plusieurs membres du syndicat après qu'ils aient porté d'autres vêtements que ceux demandés par l'employeur.

«Depuis quelques semaines, certains salariés ne respectent pas la politique vestimentaire de la SQDC en guise de moyen de pression. Cette politique préconise le port de vêtements noirs. La SQDC respecte le droit des salariés d'exercer des moyens de pression. Elle a toléré le port des vêtements de couleur, par exemple, et n'a imposé aucune mesure disciplinaire. Toutefois, la SQDC ne permet pas aux salariés en succursale de travailler en sandales et en bermudas et ce, pour respecter les règles et obligations en matière de santé et sécurité au travail. Les employés qui se présentent vêtus de bermudas et de sandales sont invités à se vêtir adéquatement par mesure de sécurité et porter des pantalons et des chaussures fermées. Les salariés pourront revenir au travail avec des pantalons et des souliers fermés, même s'ils ne respectent pas la politique vestimentaire, et ce, à n'importe quel moment, dès que leur syndicat déterminera que la grève est terminée», a expliqué la SQDC, dans le document transmis aux médias.

Notons enfin que la société d'État a partagé son souhait prioritaire d'en arriver à une entente négociée avec le SCFP «à la satisfaction des parties concernées».

Les plus lus

Davie bientôt intégré à la SNCN?

Par voie de communiqué, Services publics et Approvisionnement Canada a annoncé, le 8 juin, que le gouvernement fédéral amorce des négociations avec Chantier Davie Canada pour la conclusion d'une entente-cadre en vue de confirmer ce chantier naval comme troisième partenaire stratégique au titre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN).

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouvernement d’agi...

Une nouvelle identité pour la Chambre de commerce de Lévis

En l'honneur de son 150e anniversaire, la Chambre de commerce de Lévis a annoncé cet après-midi un changement d’identité corporative lors d’un point de presse au Pub la Traverse, le Corsaire de Lévis. Dorénavant, l’organisme à but non lucratif se fera appeler, la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis.

De Charny à New York avec les sœurs Maguire

Les deux femmes d’affaires lévisiennes derrière la marque de chaussures Maguire, Myriam et Romy Belzile-Maguire, ont ouvert une boutique à New York, le 11 juin dernier. Les sœurs originaires de Charny en sont à leur troisième boutique en cinq ans d’existence.

Vers une offre immobilière verte et durable

La vice-présidente principale à la gestion des actifs immobiliers du Fonds immobilier de solidarité FTQ, Marianne Duguay, a présenté devant les membres de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) l’importance d’une vision durable, inclusive et écologique en immobilier, le 25 mai dernier.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Une année de croissance pour Promutuel Chaudière-Appalaches

Promutuel Chaudière-Appalaches a dévoilé ses résultats financiers à ses membres à l’occasion de son assemblée générale annuelle qui s’est tenue le 22 mars. La dernière année marquée par la croissance et la rentabilité a permis à la mutuelle d’afficher un résultat d’assurance de 24,8 M$.

Fuite de données chez Desjardins : la Cour supérieure tranche en faveur du règlement de 200 M$

La Cour supérieure du Québec a approuvé, le 14 juin, l’entente de règlement de 200 M$ intervenue avec la Fédération des Caisses Desjardins du Québec dans le cadre des actions collectives liées à la fuite de renseignements personnels rendue publique en juin 2019.

Nouveau projet pour Logisco à Québec

Logisco a annoncé, le 14 juin, qu'il entame la construction de son troisième hôtel à Québec. Le nouvel établissement hôtelier Il s’agit du groupe immobilier lévisien portera la bannière Home2 Suites de Hilton.

J’M Événement inaugure ses bureaux

C’est en compagnie de différents membres de la communauté lévisienne que les dirigeantes et les employés de J’M Événement ont officiellement inauguré les bureaux de la firme, le 18 mai dernier à Lauzon.