Photo : Gilles Boutin - Archives

En compagnie d’autres membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), les syndiqués de la SQDC affiliés à cette centrale syndicale, en grève depuis le 29 mai dernier, ont manifesté le 24 août devant le bureau montréalais du premier ministre sortant du Québec, François Legault. le processus de conciliation est toujours en cours et que la SQDC est disponible pour poursuivre les négociations avec les représentants du SCFP.   De son côté, la SQDC déploie des efforts pour maintenir le service à la clientèle dans l'ensemble de ses 90 succursales, incluant celles visées par la grève, qui demeurent ouvertes, mais selon des horaires réduits. Il est important pour la SQDC de continuer d'exercer sa mission. Certaines de ces succursales sont fermées plusieurs jours consécutifs pour permettre aux gestionnaires qui les opèrent de prendre un peu de répit. Les informations sur les horaires allégés sont disponibles sur SQDC.ca.  

À cette occasion, les représentants syndicaux ont déploré la «contradiction dans le discours du premier ministre». Alors qu’il prône la création de la richesse par des emplois de qualité, la SQDC n’offrirait que «des conditions de travail dignes d’une autre époque» aux membres du SCFP qui sont en grève, dont ceux de la succursale du quartier Lévis. Le SCFP soutient que ces employés gagnent, à l’embauche, «seulement 17$ de l’heure» et que plus de 60% de ces travailleurs «sont surnuméraires et ne jouissent que peu d’avantages sociaux».

«Avec un revenu imprévisible bien en deçà du salaire moyen, des horaires instables, l'impossibilité de participer au programme d'assurance, etc. Ce n'est pas ce que j'appelle un emploi qui permet de créer de la richesse!», a affirmé David Clément, le président du syndicat des employés de la SQDC affilié au SCFP.

Comme la SQDC «est une entreprise rentable et en croissance qui a engrangé un bénéfice net de plus de 66 M$au dernier exercice», les grévistes ont partagé une nouvelle fois leur désir d’obtenir des conditions de travail «à la hauteur de l'importance de leur travail, soit d'informer et d'éduquer les consommateurs sur les moyens de minimiser les impacts du cannabis sur leur santé».

De son côté, la SQDC a assuré que  le processus de conciliation est toujours en cours et qu'elle «est disponible pour poursuivre les négociations avec les représentants du SCFP». 

«La SQDC déploie des efforts pour maintenir le service à la clientèle dans l'ensemble de ses 90 succursales, incluant celles visées par la grève, qui demeurent ouvertes, mais selon des horaires réduits. Il est important pour la SQDC de continuer d'exercer sa mission. Certaines de ces succursales sont fermées plusieurs jours consécutifs pour permettre aux gestionnaires qui les opèrent de prendre un peu de répit. Les informations sur les horaires allégés sont disponibles sur SQDC.ca», a conclu Fabrice Giguère, porte-parole de la SQDC.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Vieux-Lévis : la fermeture temporaire de la succursale de Chocolats Favoris devancée

Chocolats Favoris a annoncé, le 20 septembre, qu'elle devance la fermeture temporaire de sa succursale de l'avenue Bégin, de façon préventive et qui est effective depuis hier.

EMD-Batimo investit 110 M$ à Lévis

La première résidence pour personnes aînées à Lévis du promoteur, constructeur et développeur immobilier EMD-Batimo ouvrira ses portes au printemps 2024. Gérée par le groupe Chartwell, L’Aubier comprendra 376 appartements locatifs, dont 36 unités de soins.

Changement de garde à la raffinerie Jean-Gaulin

Par voie de communiqué, la raffinerie Jean-Gaulin d’Énergie Valero a annoncé, le 14 septembre, que Martine Péloquin, sa vice-présidente et directrice générale, vient de prendre sa retraite. C’est Carl Marcotte, directeur principal des opérations à la raffinerie depuis 2012, qui prend sa relève à la tête de l’entreprise lévisienne.

Élections : la CCIGL présente ses attentes

Comme d'autres organisations, la Chambre de commerce et d'industrie du Grand Lévis a dévoilé ses priorités au candidats en lice lors des actuelles élections provinciales, le 2 septembre.

Grève : des syndiqués de la SQDC veulent que Legault intervienne

En compagnie d’autres membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), les syndiqués de la SQDC affiliés à cette centrale syndicale, en grève depuis le 29 mai dernier, ont manifesté le 24 août devant le bureau montréalais du premier ministre sortant du Québec, François Legault. le processus de conciliation est toujours en cours et que la SQDC est disponible pour poursuivre les négo...

Innodal conclut un important partenariat

Laurent Dallaire, président-directeur général et cofondateur de la firme lévisienne Innodal, a annoncé, le 2 mai, une entente de distribution de sa solution Inneo à travers le Canada avec l’entreprise Dempsey Corporation.

DPME présente un bilan positif

Développement PME (DPME) a tenu son assemblée générale annuelle le 13 juin dernier, à la Cache à Maxime à Scott. À cette occasion, l’organisme a dévoilé son rapport annuel 2021-2022, un bilan qui présente des résultats qui «dépassent les attentes de ses bailleurs de fonds».

Reprise de la vente et de la validation des billets de loterie

Loto-Québec a annoncé, jeudi en fin de journée, que les activités de loterie sont progressivement de retour à la normale. Ainsi, la clientèle devrait être en mesure d'acheter des billets de loterie à tirage et de vérifier ses billets, et ce, chez tous les détaillants, sur lotoquebec.com et avec l'application mobile Loteries. Il devrait également être possible de réclamer des lots et d'obtenir les ...

Réflexions sur la réalité régionale de l’économie avec l’innovateur en chef

De passage à Lévis et en Chaudière-Appalaches dans la cadre d’une tournée provinciale, Luc Sirois, innovateur en chef du Québec, a rencontré des entrepreneurs et institutions de la région afin de réfléchir et identifier les enjeux et la réalité des entreprises de la Chaudière-Appalaches, les 12 et 13 septembre derniers.