Photo : Muriel Leclerc

L’entreprise de Vicki Juneau qui offre des produits pour que les femmes prennent soin d’elles sous forme de produits pour le corps, le bain et la maison, Rue des Magnolias, a souligné officiellement l’ouverture de sa boutique, le 4 mai dernier. L’entrepreneure lévisienne a sorti ses installations de son domicile et a maintenant pignon sur rue dans le Vieux-Saint-Romuald.

«J’ai toujours su que je voulais une entreprise, mais je ne savais pas ce que je voulais faire. Je me suis dit que j’allais trouver un programme d’une année et au bout de cette année, j’allais avoir une idée, une entreprise et que j’allais commencer à m’installer sur le marché», explique d’emblée celle qui travaillait dans le domaine des communications jusqu’au début de l’année 2020.

C’est lorsque la pandémie a frappé, en mars 2020, que la Lévisienne a perdu son emploi et a saisi l’opportunité de lancer son entreprise. Vicki Juneau qui confectionnait déjà elle-même son savon à lessive a eu l’idée de se pencher sur la fabrication d’autres produits du genre. Elle a alors élaboré des recettes et offre désormais chandelles, laits de bain, sels de bain, beurres hydratants et d’autres produits qu’elle fait à la main.

En août 2020, elle a alors lancé la Rue des Magnolias à son domicile et a également ouvert sa boutique en ligne. Puis, les affaires ont commencé à rouler, tellement que son conjoint, Jacques-Pierre Cantaloube, a décidé de quitter son emploi et travailler à temps plein au sein de l’entreprise.

Une fois la pandémie un peu moins présente, les ventes du site Web ont tranquillement diminué, à ce moment, la nouvelle entrepreneure a commencé à s’introduire dans différents points de vente. Maintenant, la Rue des Magnolias engage deux représentants et ses produits se retrouvent sur les tablettes de près de 100 points de vente à travers la province.

L’ouverture de la boutique

Avec des activités devenues trop importantes et la vie familiale accompagnée de trois enfants à la maison, la Rue des Magnolias se devait de déménager ses pénates et c’est ce qu’a fait Vicki Juneau en janvier dernier. Via le Programme d’implantation de nouveaux commerces offert par la Ville de Lévis, l’entrepreneure a pu dénicher son local situé au 2321, chemin du Fleuve dans le Vieux-Saint-Romuald.

«L’idée d’avoir pignon sur rue, c’était à la base de sortir l’entreprise de la maison et avoir un espace de production. En faisant ce choix, on s’est posé la question, est-ce qu’on était en mesure de demeurer rentable s’il n’y avait aucune personne qui mettait le pied dans le commerce? Et la réponse était oui», d’ajouter la Lévisienne.

En plus de ses produits faits à la main, Vicki Juneau offre des trouvailles uniques ainsi que des produits d’autres entrepreneurs québécois afin de mettre de l’avant l’entrepreneuriat local. Annexé à sa boutique, un espace qui peut accueillir de 30 à 40 personnes a été aménagé par l’entrepreneure qui souhaite le louer dans le cadre d’événements.

«Mon but, c’est de permettre à d’autres entrepreneurs qui n’ont pas nécessairement le besoin ni les moyens d’avoir un local à eux pour des événements, offrir un atelier ou peu importe le besoin d’avoir un endroit pour réaliser leur projet. Aussi, il y aura probablement d’autres opportunités pour des événements plus privés de particuliers», indique-t-elle.

À la poursuite des succès

Officiellement lancée, la boutique de la Rue des Magnolias peut maintenant inviter ses clients à venir découvrir ses produits sur place. Pour la Lévisienne, la suite de son entreprise se déroulera selon le respect de son rythme.

«L’objectif, c’est de poursuivre ne croissance, mais qu’elle soit contrôlée. C’est important pour moi d’avoir une croissance qui respecte mon rythme et qui me permet d’avoir une belle stabilité ainsi qu’une conciliation travail-famille», conclut la propriétaire de la Rue des Magnolias.

Les plus lus

Une aventure entrepreneuriale et familiale

Propriétaires du vignoble Le Nordet depuis juin 2021, Jessica Corriveau et Sébastien Boulet ont embarqué dans l’aventure de la viniculture sans savoir ce qui les attendait. Trois ans plus tard, ils travaillent toujours aussi fort à faire vivre une expérience différente aux visiteurs.

J.M. Demers, 70 ans dans le giron familial

À l’occasion de son 70e anniversaire, la compagnie de construction J.M. Demers a inauguré, le 26 août, son nouveau siège social, toujours situé à Pintendre.

C'est la fin pour le Dorimène

L'équipe du Dorimène, cette buvette située sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo, a annoncé que l'établissement licencié fermera ses portes le 9 septembre prochain.

Deux projets immobiliers inaugurés dans le quartier Umano

Le promoteur et développeur, Edifia Groupe Immobilier, a officiellement inauguré, le 23 août, ses deux projets immobiliers pour les retraités dans le quartier Umano, Capella et Solis.

Sélection Lévis se transforme en Nobélia

L’entreprise immobilière propriétaire de la résidence pour retraités située au 1111, boulevard Alphonse-Desjardins a attribué un nouveau mandat de gestion à l’entreprise de Québec, Cogir Immobilier. De ce fait, la résidence Sélection Lévis a changé de nom pour Nobélia le 1er août dernier.

Les pommiculteurs inquiets

Heureux de lancer officiellement une nouvelle saison, les Producteurs de pommes du Québec (PPQ) ont partagé, le 3 septembre, leurs inquiétudes face à l'avenir de leur industrie.

TB4 Construction achète Ronam Constructions

TB4 Construction, une entreprise de Québec évoluant dans la construction multirésidentielle, a annoncé, le 6 septembre, qu’elle acquière Ronam Constructions, cette entreprise lévisienne de construction commerciale, industrielle et institutionnelle.

Une solution pour résoudre un mystère de la lessive

Bien connue à Lévis alors qu’elle a notamment œuvré pour la Chambre de commerce de Lévis et l’Orchestre symphonique de Lévis, Mélanie Fortin a récemment lancé un nouveau projet entrepreneurial afin de s’attaquer à l’un des irritants des tâches ménagères. Avec Orphelinges, elle propose une solution pour ne plus perdre ses chaussettes lors de la lessive.

Ouvert ou fermé à la fête du Travail?

Le ministère de l’Économie a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs que les commerces de détail de biens (magasins, boutiques, points de vente, marchés et autres) ainsi que les établissements d’alimentation dont la surface de vente est de plus de 375 mètres carrés devront fermer leurs portes au public le lundi 4 septembre, à l’occasion de la fête du Travail.

L’UPA veut que Québec resserre les règles

Déplorant notamment «que la zone agricole perd 12 terrains de football par jour depuis 25 ans», l’Union des producteurs agricoles (UPA) a demandé au gouvernement du Québec, le 7 septembre, de défendre intégralement le territoire agricole, incluant la primauté de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles, et de renforcer les mécanismes nécessaires à sa protection.