La première pelletée de terre de Cocité Lévis est prévue pour le printemps prochain. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Ce projet représentera un investissement total de 315 M$. Les promoteurs souhaitent développer un projet résidentiel de 1 000 unités, commercial, d’affaires, hôtelier de 150 chambres et une résidence pour aînés de 450 unités. Le terrain s’étend sur 600 000 pieds carrés. De cette superficie, 200 000 pieds carrés seront conservés afin d’aménager des espaces verts. Humaco Stratégies prévoit débuter la construction de son premier bâtiment au printemps prochain pour terminer ce projet d’envergure pour 2026.

En effet, la première pelletée de terre d’un édifice qui combine 88 unités de condos et un rez-de-chaussée commercial est prévue «dans les alentours de mars prochain» et sera livré en 2021, selon David Leblond, directeur associé chez Humaco Stratégies et promoteur de Cocité Lévis. Il représente un investissement de 35 M$.

Les unités d’habitation que comprendra cet édifice sont destinées à une clientèle «de moyenne à haute gamme» et se détailleraient à un coût moyen de 400 000 $ à 425 000 $.

Le deuxième bâtiment construit s’élèvera sur 21 étages et accueillera un hôtel qui devrait comprendre 150 chambres en plus d’une dizaine d’étages qui seraient occupés par des condos-bureaux pour les gens d’affaires. Cet édifice serait le plus haut du projet.

Pour le moment, aucune bannière de chaîne hôtelière n’a été retenue, mais le projet prévoit un hôtel d’au moins 4 étoiles. Sa construction est prévue en 2020 et devrait se terminer en 2022.

Plusieurs enjeux importants à considérer

Ce secteur de la ville vient avec une foule de défis importants, que ce soit avec les installations déjà présentes sur ces 600 000 pieds carrés, l’accès au fleuve et la circulation routière. 

Tout d’abord, pour ce qui est des installations qui occupaient cet espace, David Leblond assure que les négociations ont été réalisées de manière cordiale. «Même que certains commerces locaux souhaitent demeurer dans le secteur et être relocalisés dans le nouvel espace lorsque ce sera possible», a-t-il ajouté.

Pour Humaco Stratégies, Cocité Lévis établit ses fondements sur l’accès au fleuve et le transport actif et collectif. Il sera primordial pour eux que l’accès au fleuve Saint-Laurent soit discuté et permis au public, chose sur laquelle la Ville souhaite se pencher. «On veut regarder avec les promoteurs pour redonner un accès au fleuve à l’ensemble de la population. L’idée, ce serait, le long de la route Marie-Victorin, de rendre accessible le fleuve», a exposé le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, présent lors dévoilement de Cocité Lévis.

Reconnue pour être très achalandée aux heures de pointe et peu sécuritaire, la route Marie-Victorin devra être repensée pour assurer le bon développement du projet Cocité Lévis.

«Il y a des enjeux importants déjà de sécurité. Dans les premières étapes du projet, on souhaite installer un feu de circulation, a élaboré le promoteur. (Malgré la congestion routière,) on mise surtout sur le transport en commun et le transport actif. On met tout en place pour favoriser cette solution-là.»

Selon David Leblond, la mise en vente des unités de condos devrait débuter dans les prochaines semaines et les premiers résidents devraient pouvoir habiter Cocité Lévis d’ici 2022.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Une place éphémère à la tête des ponts tout l’été

À l’aube de la construction du nouveau quartier à la tête des ponts, l’Escale Cocité́ a été installée par le promoteur immobilier. À l’image d’une plage, le lieu se veut un espace de détente, où il sera aussi possible de se restaurer.

Mantra Pharma choisit l’Innoparc

Mantra Pharma a annoncé, le 16 juillet, qu’elle implantatera son nouveau centre de distribution jumelé à son bureau régional dans l’Innoparc de Lévis.

350 000 $ pour le développement de deux entreprises de Lévis

Deux entreprises de Lévis, Technologie Genset-Synchro et Boivin Évolution, ont reçu une aide de Développement économique Canada (DEC), a annoncé la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, ce 23 juillet.

Unis pour Lévis : une réussite en deçà des attentes

Dans le cadre du programme de Desjardins Du cœur à l’achat, via la plateforme La Ruche, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a lancé Unis pour Lévis, le 29 juin dernier. La CCL a récolté 16 775 $, c’est-à-dire 67 % de l’objectif qu’elle s’était fixé au terme de la campagne de sociofinancement.

Le Bistro les 3 frères ouvre sur le site du Golf Stastny

Depuis le 10 juillet dernier, le Bistro les 3 frères a ouvert ses portes sur le site du Golf Stastny à Saint-Nicolas. Eric Nittolo et Steve Blouin sont les deux associés du projet et ont joint à leur équipe le promoteur Samuel Gourde qui s’occupera du volet événementiel.

Grands Prix du tourisme : deux entreprises de Lévis distinguées

Le 16 juillet en matinée, Tourisme Chaudière-Appalaches a dévoilé le nom des 19 lauréats de la 35e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Lors de l’événement tenu sur le Web en raison de la pandémie, deux entreprises lévisiennes ont ravi des honneurs.

D’autres commerçants lévisiens ferment leurs portes

La situation de pandémie a affecté plus d’un commerçant lévisien depuis le mois de mars. Malheureusement, plusieurs d’entre eux ferment encore boutique.

Procédé de récupération unique au Canada chez Fibres Breakey

Fibres Breakey est une entreprise du secteur Breakeyville à Lévis qui se spécialise dans la récupération de fibres de papier. Depuis avril, la filiale lévisienne de Fibres Sustana a mis au point de nouveaux procédés afin de recycler la fibre des contenants multicouches de lait et de jus recyclables, une première pancanadienne.

Desjardins investit 60,5 M$ pour acquérir DuProprio

Le Mouvement Desjardins a annoncé l’achat de la société canadienne de portefeuille de l’entreprise britannique Purplebricks qui comprend l’entreprise d’origine lévisienne DuProprio ainsi que l’entreprise installée au Canada anglais Purplebricks Canada, le 15 juillet.