Davie pourrait bientôt construire des brise-glaces pour la Garde côtière canadienne. CRÉDIT : ARCHIVES

Le gouvernement fédéral a annoncé, le 19 décembre, que le chantier naval Davie s'est préqualifié en vue de devenir le troisième partenaire d'Ottawa dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN).

«Ce chantier a démontré qu'il répondait aux exigences initiales concernant l'expérience, la capabilité et la capacité, comme défini dans l'invitation à se qualifier publiée le 2 août 2019», a fait savoir le gouvernement du Canada dans un communiqué de presse.

Chantier Davie passera à la prochaine étape du processus de sélection, c'est-à-dire la demande de propositions et l'évaluation. Cette étape comprend une évaluation par un tiers des infrastructures du chantier naval, la présentation d'une proposition officielle, ainsi qu'un processus de diligence raisonnable visant à confirmer que le chantier naval a la capacité financière de s'acquitter du travail et d'apporter les améliorations nécessaires à ses infrastructures.

Notons que cette évaluation est semblable au processus utilisé précédemment en 2011 pour sélectionner les chantiers Irving Shipbuilding (Halifax) et Seaspan Shipyards (Vancouver) comme partenaires stratégiques dans le cadre de la SNCN. Lorsque cette étape sera terminée, le gouvernement du Canada entamera des négociations en vue de conclure une entente-cadre qui devrait être mise en place d'ici la fin de 2020.

Importantes retombées

Rappelons que les dirigeants de la Davie et plusieurs intervenants de la région, dont la CSN (syndicat qui représente la majorité des travailleurs de l'entreprise lévisienne), demandent depuis plusieurs mois que Chantier Davie soit intégré à la SNCN afin de «corriger une injustice historique».

L'intégration de l'entreprise lévisienne dans la SNCN lui permettra d'obtenir un contrat fédéral d'une valeur de plusieurs milliards de dollars. En effet, le troisième chantier partenaire au titre de la SNCN construira six brise-glaces pour la Garde côtière canadienne. Avec ce contrat, Davie pourrait embaucher plusieurs centaines de travailleurs.

«Par l'entremise de la Stratégie nationale de construction navale, le gouvernement du Canada est fier de soutenir les membres de la Garde côtière canadienne ainsi que de créer des emplois et des possibilités économiques pour la population canadienne aux quatre coins du pays. L'annonce d'aujourd'hui est un jalon important quant à la manière dont nous pouvons adapter la Stratégie pour répondre aux besoins changeants en matière de construction navale du Canada, et ce, tout en veillant à ce que les membres de la Garde côtière disposent de l'équipement dont ils ont besoin pour faire leur travail important», a notamment déclaré Anita Anand, ministre fédérale des Services publics et de l'Approvisionnement.

Des intervenants heureux

Attendue par plusieurs partisans de la Davie, l'annonce du gouvernement fédéral a rapidement été saluée par plusieurs intervenants.

« Il s’agit d’une annonce historique pour les travailleuses et les travailleurs, l’injustice de 2011 est enfin réparée. C’est une grande victoire qui est le fruit du travail acharné des syndicats du chantier, du conseil central et de toute la CSN. Après des années d’incertitudes, les travailleuses et les travailleurs vont enfin pouvoir se projeter dans l’avenir et cesser de s’inquiéter pour la pérennité de leur gagne-pain», s'est réjouie Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN)

Du même souffle, la syndicaliste a partagé son espoir de voir Ottawa accorder le contrat de construction du Diefenbaker (brise-glace) et de l'Obélix (deuxième navire ravitailleur temporaire pour la Marine royale canadienne) à Davie afin de donner du travail à court terme à l'entreprise lévisienne.

«C’est une excellente nouvelle pour Chantier Davie et ses travailleurs, mais également pour l’ensemble de la grande région de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale. Le gouvernement fédéral reconnait enfin l’importance du chantier naval dans sa stratégie maritime», a pour sa part souligné Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis.

Blaney veut du concret

Quant à lui, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a déploré que l'annonce du 19 décembre soit encore une «vague promesse» plutôt que des contrats fermes pour Davie. Selon l'élu conservateur, les contrats que pourrait recevoir Davie dans le cadre de la SNCN ne lui seraient accordés que dans un an.

«La véritable erreur historique est libérale. Elle a mené le plus grand chantier canadien à faire plus de 1 000 mises à pied au cours des quatre dernières années. On y trouvait 1 500 travailleurs avec notre gouvernement conservateur. Combien de temps cela va-t-il encore durer? Nous avons besoin de contrats innovants, comme l’Obélix et des brise-glace, et ce maintenant afin de conserver l’expertise au chantier. [...] Malheureusement, les libéraux essaient de recoller leurs pots cassés, mais le mal est fait, et ce sont les travailleurs de Lévis qui ont écopé», a conclu Steven Blaney.

 

 

 

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Une place éphémère à la tête des ponts tout l’été

À l’aube de la construction du nouveau quartier à la tête des ponts, l’Escale Cocité́ a été installée par le promoteur immobilier. À l’image d’une plage, le lieu se veut un espace de détente, où il sera aussi possible de se restaurer.

Mantra Pharma choisit l’Innoparc

Mantra Pharma a annoncé, le 16 juillet, qu’elle implantatera son nouveau centre de distribution jumelé à son bureau régional dans l’Innoparc de Lévis.

350 000 $ pour le développement de deux entreprises de Lévis

Deux entreprises de Lévis, Technologie Genset-Synchro et Boivin Évolution, ont reçu une aide de Développement économique Canada (DEC), a annoncé la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, ce 23 juillet.

Unis pour Lévis : une réussite en deçà des attentes

Dans le cadre du programme de Desjardins Du cœur à l’achat, via la plateforme La Ruche, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a lancé Unis pour Lévis, le 29 juin dernier. La CCL a récolté 16 775 $, c’est-à-dire 67 % de l’objectif qu’elle s’était fixé au terme de la campagne de sociofinancement.

Le Bistro les 3 frères ouvre sur le site du Golf Stastny

Depuis le 10 juillet dernier, le Bistro les 3 frères a ouvert ses portes sur le site du Golf Stastny à Saint-Nicolas. Eric Nittolo et Steve Blouin sont les deux associés du projet et ont joint à leur équipe le promoteur Samuel Gourde qui s’occupera du volet événementiel.

Grands Prix du tourisme : deux entreprises de Lévis distinguées

Le 16 juillet en matinée, Tourisme Chaudière-Appalaches a dévoilé le nom des 19 lauréats de la 35e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Lors de l’événement tenu sur le Web en raison de la pandémie, deux entreprises lévisiennes ont ravi des honneurs.

D’autres commerçants lévisiens ferment leurs portes

La situation de pandémie a affecté plus d’un commerçant lévisien depuis le mois de mars. Malheureusement, plusieurs d’entre eux ferment encore boutique.

Procédé de récupération unique au Canada chez Fibres Breakey

Fibres Breakey est une entreprise du secteur Breakeyville à Lévis qui se spécialise dans la récupération de fibres de papier. Depuis avril, la filiale lévisienne de Fibres Sustana a mis au point de nouveaux procédés afin de recycler la fibre des contenants multicouches de lait et de jus recyclables, une première pancanadienne.

Desjardins investit 60,5 M$ pour acquérir DuProprio

Le Mouvement Desjardins a annoncé l’achat de la société canadienne de portefeuille de l’entreprise britannique Purplebricks qui comprend l’entreprise d’origine lévisienne DuProprio ainsi que l’entreprise installée au Canada anglais Purplebricks Canada, le 15 juillet.