CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Accompagnée de Paul Vachon, président de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA), et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, a annoncé l’octroi de près de 4,8 M$ afin de réaliser 22 initiatives du territoire soumises dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), le 22 janvier dernier.

Le FARR a été créé afin de permettre aux élus municipaux et régionaux, excluant les régions de la Capitale-Nationale et de Montréal, de mettre sur pied ou soutenir des projets qui favorisent la vitalité économique et du territoire.

Pour Marie-Eve Proulx, ces investissements sont essentiels pour la région et auront certainement un impact. «Chaudière-Appalaches en a besoin pour se démarquer à l’échelle du Québec. On a un tissu industriel économique très fort dans la région, mais les entreprises ne peuvent se développer dans un désert social. Ça prend des organismes qui attirent les personnes pour qu’elles aient envie de rester chez nous. La pénurie de main-d’œuvre va demander au milieu d’être encore plus ingénieux pour garder les gens dans nos régions», a-t-elle expliqué.

De son côté, le président de la TREMCA a rappelé le rôle important que les régions doivent jouer en complémentarité avec les centres urbains qui est celui de pourvoyeur des matières premières. Selon lui, les 22 projets sélectionnés permettront de remplir la mission du FARR. «Les projets sont reliés aux réalités économiques locales, ça va dans la continuité de notre développement», a exposé Paul Vachon.

La pénurie de main-d’œuvre reste un aspect important dans la région de la Chaudière-Appalaches. Selon Gilles Lehouillier, les gens ne choisissent plus l’endroit où ils s’établissent en fonction de leur emploi, c’est pourquoi il est important de s’adapter à ces nouvelles réalités. «Dans nos grands pôles de la Chaudière-Appalaches, on veut développer l’aspect qualité de vie, non seulement pour attirer de nouvelles familles, mais également pour conserver nos acquis», a-t-il mis en lumière.

2,2 M$ pour la Ville de Lévis

De ces 4,8 M$, la Ville de Lévis est celle qui reçoit la plus grande part avec un total de près de 2,2 M$ répartis dans 4 projets.

Tout d’abord, le plus gros projet du lot est celui de la construction d’un chalet d’accueil et de services dans le parc de la Rivière-Etchemin qui comprendra une aire d’accueil, un espace pour la préparation des skis de fond, une salle de réception, un réfectoire et un bloc sanitaire, le FARR a octroyé un peu plus de 1,8 M$.

Ensuite, 24 000$ ont été investis à l’amélioration de l’éclairage de l’Espace symphonique de Lévis. 25 000$ pour la réfection de la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière et 275 437$ pour l’acquisition et l’installation d’une remontée mécanique au Centre de plein air de Lévis.

Les plus lus

Coronavirus : Valero donne 100 000 $ aux hôpitaux qui traitent les patients atteints

Afin de soutenir les intervenants du système de santé dans le traitement des patients atteints de la COVID-19 au Québec, Énergie Valero fait un don total de 100 000 $ aux fondations des quatre établissements désignés, à Montréal et à Québec.

Desjardins annonce de nouvelles mesures pour soutenir ses membres et la collectivité

Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, jeudi, qu'elle a mis ou mettra en place pour soutenir ses jeunes clients, ses membres et la société québécoise face à la crise de la COVID-19.

Le coronavirus provoque la fermeture de plusieurs commerces lévisiens

La crise provoquée par l'arrivée de la COVID-19 dans la province a provoqué de nouvelles fermetures temporaires de commerces à Lévis.

COVID-19 : une distillerie qui veut faire une différence

Comme d'autres microdistilleries au Québec, la Distillerie des Appalaches participe aux efforts d'entreprises québécoises afin de produit des équipements sanitaires. Grâce à ses installations de Lauzon, la microdistillerie lévisienne a entamé la production de gel désinfectant.

Coronavirus : la raffinerie Jean-Gaulin met en place des mesures pour maintenir sa production

La raffinerie Jean-Gaulin d'Énergie Valero, située à Lévis, a fait savoir, le 17 mars, qu'elle a mis en place une série de mesures pour lui permettre de maintenir sa production et ainsi assurer la sécurité énergétique dans le contexte de la COVID-19. « »

COVID-19 : Postes Canada met en place des mesures

Postes Canada a annoncé, le 23 mars, son plan d'action afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus.

La crise frappe durement les entreprises lévisiennes

Lors de sa conférence de presse pour annoncer la mise en place de nouvelles mesures pour assurer le respect des consignes gouvernementales, la Ville de Lévis a également dévoilé les résultats de son premier sondage effectué auprès des entreprises lévisiennes. L'exercice, mené en collaboration avec la Chambre de commerce de Lévis (CCL), a confirmé que la crise du coronavirus affecte durement l'écon...

Coronavirus : les Galeries Chagnon modifient leurs heures d'ouverture

Sur sa page Facebook, les Galeries Chagnon ont annoncé qu'ils modifiaient les heures d'ouverture du centre commercial, dès aujourd'hui, à titre de mesure pour freiner la propagation de la COVID-19, tout comme d'autres centres commerciaux à travers la province.

Coronavirus : Desjardins favorisera la prestation des services à distance

À compter de mercredi, le Mouvement Desjardins laissera accessibles à ses membres et clients 349 points de services répartis sur l'ensemble du territoire du Québec et de l'Ontario sur les 872 normalement ouverts.

Sophie Brochu nommée PDG d'Hydro-Québec

Originaire de Saint-Henri et ancienne élève du Collège de Lévis, la femme d'affaires Sophie Brochu a été nommée, le 1er avril, présidente-directrice générale d'Hydro-Québec par le gouvernement du Québec, qui a suivi la recommandation du conseil d'administration de la société d'État.