Le Chantier Davie s’appuie sur un réseau de plus de 900 fournisseurs au Québec. CRÉDIT :

À l’aube de l’inclusion de la Davie au sein de la Stratégie nationale de construction navale, plus de 200 fournisseurs se sont rassemblés le 28 janvier à Lévis lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada.

Réunis au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, les membres de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada ont parlé des retombées économiques «importantes» attendues au Québec, après que le gouvernement du Canada a confirmé le 19 décembre dernier la présélection du Chantier Davie dans la Stratégie nationale de construction navale.

«On a bien hâte d’avoir la réponse finale et officielle du gouvernement», a déclaré le président de l’Association, André Y. Komlosy, qui suivra de très près ce qui sera fait dans les prochains mois.

«2020, c’est le début d’une belle aventure pour les 20 prochaines années et même plus. Ça va faire de la Davie un chantier de calibre mondial et de la chaîne d’approvisionnement au Québec l’une des plus importantes, s’est-il réjoui. La Davie va devenir l’un des plus importants donneurs d’ouvrage au Québec.»

Ces derniers mois, le chantier lévisien s’est vu accorder un contrat de 2 G$ pour la maintenance des frégates de la Marine royale canadienne (début juillet 2020) et un contrat de plus de 500 M$ pour la construction de deux nouveaux traversiers fédéraux de grande taille (début en 2021). «Il y a plusieurs fournisseurs qui sont déjà à pied d’œuvre pour préparer le chantier. Juillet, c’est demain matin.»

Un autre contrat de près de 4 G$ pour la construction de six brise-glaces (début en 2023) devrait aussi être octroyé à la Davie lorsque le chantier sera officiellement intégré à la Stratégie nationale de construction navale. 

«Toute la chaîne d’approvisionnement y gagne»

«On s’attend à des contrats entre 3,7 et 5 G$. C’est toute la chaîne d’approvisionnement du Québec qui y gagne. Les 900 fournisseurs et plus sur le territoire vont avoir des retombées importantes, des emplois bien rémunérés en région et pouvoir faire des investissements dans les entreprises», a souligné André Y. Komlosy. 

Les fournisseurs attendent aussi que le gouvernement du Québec, dans le cadre de sa stratégie maritime, «s’assure d’avoir une politique nationaliste en favorisant la construction des traversiers dans la province», puisqu’«on a tout ce qu’il faut pour les construire ici», a fait valoir le président de l’Association.

«Si construire au Québec est bon pour les trains, c’est bon pour les bateaux aussi. On espère que le gouvernement du Québec va être conséquent cette année et reconnaître l’apport de la chaîne d’approvisionnement et des chantiers navals au Québec dans sa stratégie.» 

L’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada représente les intérêts des      1 079 entreprises composant la chaîne d’approvisionnement de Chantier Davie. 879 de ces entreprises sont présentes dans 13 régions administratives du Québec.

Les plus lus

Coronavirus : Valero donne 100 000 $ aux hôpitaux qui traitent les patients atteints

Afin de soutenir les intervenants du système de santé dans le traitement des patients atteints de la COVID-19 au Québec, Énergie Valero fait un don total de 100 000 $ aux fondations des quatre établissements désignés, à Montréal et à Québec.

Desjardins annonce de nouvelles mesures pour soutenir ses membres et la collectivité

Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, jeudi, qu'elle a mis ou mettra en place pour soutenir ses jeunes clients, ses membres et la société québécoise face à la crise de la COVID-19.

Le coronavirus provoque la fermeture de plusieurs commerces lévisiens

La crise provoquée par l'arrivée de la COVID-19 dans la province a provoqué de nouvelles fermetures temporaires de commerces à Lévis.

Coronavirus : la raffinerie Jean-Gaulin met en place des mesures pour maintenir sa production

La raffinerie Jean-Gaulin d'Énergie Valero, située à Lévis, a fait savoir, le 17 mars, qu'elle a mis en place une série de mesures pour lui permettre de maintenir sa production et ainsi assurer la sécurité énergétique dans le contexte de la COVID-19. « »

COVID-19 : une distillerie qui veut faire une différence

Comme d'autres microdistilleries au Québec, la Distillerie des Appalaches participe aux efforts d'entreprises québécoises afin de produit des équipements sanitaires. Grâce à ses installations de Lauzon, la microdistillerie lévisienne a entamé la production de gel désinfectant.

COVID-19 : Postes Canada met en place des mesures

Postes Canada a annoncé, le 23 mars, son plan d'action afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Coronavirus : les Galeries Chagnon modifient leurs heures d'ouverture

Sur sa page Facebook, les Galeries Chagnon ont annoncé qu'ils modifiaient les heures d'ouverture du centre commercial, dès aujourd'hui, à titre de mesure pour freiner la propagation de la COVID-19, tout comme d'autres centres commerciaux à travers la province.

La crise frappe durement les entreprises lévisiennes

Lors de sa conférence de presse pour annoncer la mise en place de nouvelles mesures pour assurer le respect des consignes gouvernementales, la Ville de Lévis a également dévoilé les résultats de son premier sondage effectué auprès des entreprises lévisiennes. L'exercice, mené en collaboration avec la Chambre de commerce de Lévis (CCL), a confirmé que la crise du coronavirus affecte durement l'écon...

Coronavirus : Desjardins favorisera la prestation des services à distance

À compter de mercredi, le Mouvement Desjardins laissera accessibles à ses membres et clients 349 points de services répartis sur l'ensemble du territoire du Québec et de l'Ontario sur les 872 normalement ouverts.

Sophie Brochu nommée PDG d'Hydro-Québec

Originaire de Saint-Henri et ancienne élève du Collège de Lévis, la femme d'affaires Sophie Brochu a été nommée, le 1er avril, présidente-directrice générale d'Hydro-Québec par le gouvernement du Québec, qui a suivi la recommandation du conseil d'administration de la société d'État.