Alain Marcoux demande une nouvelle fois au gouvernement provincial d'investir dans le logement social afin de relancer en partie l'économie québécoise. CRÉDIT : ARCHIVES

Déplorant que le gouvernement du Québec ait fait «complètement fi du logement social et communautaire de sa relance post-COVID-19», l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) a tenu à rappeler l’importance de cet enjeu dans un mémoire déposé dans le cadre de l’étude du projet de loi 61. Concrètement, l’AGRTQ demande au gouvernement d’inclure le logement social et communautaire à son plan de relance.

«Afin de se relever de la crise, le secteur de la construction sera une des clés de la relance économique post-COVID-19 et c’est ce que nous sommes en mesure de constater dans le projet de loi 61. Cependant, un engagement sérieux et sincère envers un rattrapage des besoins importants en logements dignes et abordables pour la population québécoise est une stratégie qui pourrait s’avérer extrêmement payante pour le Québec et ce secteur est complètement absent de la version actuelle de cette pièce législative», a analysé Alain Marcoux, président de l’AGRTQ et directeur général du GRT Nouvel Habitat de Lévis.

Selon l'association, 305 590 ménages de locataires québécois vivent présentement dans un logement inadéquat. De plus, les retombées économiques des différents programmes d’habitation de la Société d'habitation du Québec (SHQ) sont de l’ordre de plus de 1 G$. L'AGRTQ estime que chaque dollar investi en habitation dans le cadre des programme de la SHQ suscite l’injection de 2,30 $ dans l’économie québécoise.

Du même souffle, le regroupement a souligné que les programmes de la SHQ permettent également une «importante création d’emplois», estimée à près de 10 % des heures travaillées au Québec dans le secteur de la construction résidentielle.

«Conjugués à des mesures de relance favorisant une économie sobre en carbone, l’achat local et l’innovation, l’investissement dans le logement social et communautaire nous semble un complément important pour bâtir une société plus résiliente et mieux équipée pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain», a conclu M. Marcoux.

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Une place éphémère à la tête des ponts tout l’été

À l’aube de la construction du nouveau quartier à la tête des ponts, l’Escale Cocité́ a été installée par le promoteur immobilier. À l’image d’une plage, le lieu se veut un espace de détente, où il sera aussi possible de se restaurer.

Mantra Pharma choisit l’Innoparc

Mantra Pharma a annoncé, le 16 juillet, qu’elle implantatera son nouveau centre de distribution jumelé à son bureau régional dans l’Innoparc de Lévis.

350 000 $ pour le développement de deux entreprises de Lévis

Deux entreprises de Lévis, Technologie Genset-Synchro et Boivin Évolution, ont reçu une aide de Développement économique Canada (DEC), a annoncé la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, ce 23 juillet.

Le Bistro les 3 frères ouvre sur le site du Golf Stastny

Depuis le 10 juillet dernier, le Bistro les 3 frères a ouvert ses portes sur le site du Golf Stastny à Saint-Nicolas. Eric Nittolo et Steve Blouin sont les deux associés du projet et ont joint à leur équipe le promoteur Samuel Gourde qui s’occupera du volet événementiel.

Grands Prix du tourisme : deux entreprises de Lévis distinguées

Le 16 juillet en matinée, Tourisme Chaudière-Appalaches a dévoilé le nom des 19 lauréats de la 35e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Lors de l’événement tenu sur le Web en raison de la pandémie, deux entreprises lévisiennes ont ravi des honneurs.

Procédé de récupération unique au Canada chez Fibres Breakey

Fibres Breakey est une entreprise du secteur Breakeyville à Lévis qui se spécialise dans la récupération de fibres de papier. Depuis avril, la filiale lévisienne de Fibres Sustana a mis au point de nouveaux procédés afin de recycler la fibre des contenants multicouches de lait et de jus recyclables, une première pancanadienne.

Desjardins investit 60,5 M$ pour acquérir DuProprio

Le Mouvement Desjardins a annoncé l’achat de la société canadienne de portefeuille de l’entreprise britannique Purplebricks qui comprend l’entreprise d’origine lévisienne DuProprio ainsi que l’entreprise installée au Canada anglais Purplebricks Canada, le 15 juillet.

L'incubateur de Lévis Ag-Bio Centre reçoit 300 000 $

L'incubateur d'entreprises basé à Lévis, Ag-Bio Centre, a reçu une aide de 300 000 $ de Développement économique Canada (DEC). L'organisation soutient les jeunes pousses dans les domaines de l'agroalimentaire, les biotechnologies et en sciences de l’environnement.

Près de 18 000 PME au Québec pourraient fermer

La crise de la COVID-19 a fait mal à l’économie québécoise et la situation n’est pas près de revenir à la normale. Selon des chiffres publiés par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), le 29 juillet, ce sont près de 18 000 PME québécoises qui pourraient être emportées par la vague.