CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Selon les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers et compilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), la grande région de Québec a vu un rebond spectaculaire des ventes de propriété et une fonte des inscriptions en juin.

Au total, 924 ventes ont été enregistrées au cours du mois de juin, soit une hausse de 47 % par rapport au même mois l’an dernier.

«Le marché de la RMR de Québec a rebondi avec éclat en juin, affichant une fois encore une activité transactionnelle qui a su se maintenir à des niveaux bien supérieurs à ceux des autres RMR depuis le début de la crise sanitaire, à la fin de mars, et ce, malgré les restrictions imposées aux activités de courtage. Le marché continue sur une étonnante lancée que rien ne semble pouvoir arrêter. Depuis un an, nous n’observions pas de baisse significative des inscriptions en vigueur dans la RMR de Québec malgré la hausse des ventes, à l’exception des mois d’avril et mai, du fait de la mise en pause du marché. Juin est le premier mois auquel on peut se fier pour confirmer un resserrement appréciable des conditions de marché», a analysé Julie Saucier, présidente et chef de la direction de l’APCIQ. 

Plus précisément, sur la Rive-Sud de Québec, dans la continuité du niveau de ventes «remarquable» qui avait été enregistré en mai malgré la reprise graduelle des activités de courtage, une augmentation de 50% des ventes a été constatée en juin dans ce secteur. Pour sa part,  la périphérie Nord de Québec a enregistré un rebond spectaculaire de 108 % de son activité. De la même façon, l’agglomération de Québec a connu une hausse de ses ventes (+ 37 %).

En termes relatifs, c’est le segment de l’unifamiliale qui a connu la remontée la plus spectaculaire en juin, affichant un niveau de transactions de 646 propriétés (+ 50 %). Au cours du mois, on dénombrait 3 341 inscriptions en vigueur, soit un niveau très inférieur à celui de juin 2019 (- 28 %).

Avec 215 transactions, les ventes de copropriétés ont aussi connu une très vive reprise (+ 52 %) par rapport à juin 2019. L’inventaire de copropriété s’est replié de 16 %, ce qui confirme un resserrement des conditions de marché plus rapide. De fait, le délai de vente moyen est resté relativement stable, à 165 jours. Dans le segment des plex de deux à cinq unités, les ventes ont crû nettement moins vite (+ 13 %), représentant 62 unités. Les inscriptions en vigueur étaient en forte baisse de 26 %, à 463 unités contre 623, un an auparavant.

Prix et nombre de propriétés à vendre

Au chapitre des prix, à l’échelle de la RMR, le prix médian des unifamiliales a augmenté de 2 % par rapport à juin 2019, pour s’établir à 272 000 $. Quant à lui, le prix médian des copropriétés s’est replié de 6 %, à 192 000 $, dans la RMR de Québec. 

L’essentiel des transactions (189) s’est opéré dans l’agglomération de Québec, où le prix médian atteint 198 000 $, soit une baisse de 5 % par rapport à l’année dernière. Selon l’APCIQ, cette dernière est «attribuable au fait que le marché de la copropriété demeure encore favorable aux acheteurs, malgré son resserrement». Le prix médian des plex de deux à cinq unités connaît lui aussi une légère baisse, à 292 500 $, soit ‑ 2 % par rapport à juin 2019.

En juin, on dénombrait 5 824 inscriptions résidentielles en vigueur dans la RMR de Québec, soit un niveau très inférieur (- 24 %) à celui du même mois l’année précédente. «Cela confirme une accélération de l’amélioration des conditions de marché en l’absence d’un rattrapage des nouvelles inscriptions (contrairement à toutes les autres RMR), dans tous les segments de propriétés», conclut l’association.

 

Les plus lus

Passionné de mode, un élève du secondaire crée sa marque

Élève de secondaire 5 à l’École Pointe-Lévy, Mathys Grégoire a créé sa marque de vêtements dans le cadre du projet personnel qu’il avait à réaliser. Motivé par sa passion pour la mode, il a imaginé Ghostmrch, des vêtements qui lui ressemblent.

Les syndicats de la Davie réclament le contrat du Diefenbaker

Le conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN et les trois syndicats affiliés à ce syndicat représentant les travailleurs du chantier, les employés de sécurité et les employés de bureau de la Davie ont fait une sortie, le 18 décembre, pour demander à Ottawa de passer de la parole aux actes dans le dossier de la construction du brise-glace polaire Diefenbaker. À quelques jours du cong...

La fermeture du Korvette de Bienville devancée

La fermeture du magasin Korvette de Place Mont-Marie, dans le secteur Bienville, qui avait été annoncée antérieurement est devancée en date du 24 décembre. La chaîne québécoise en a fait l'annonce le 18 décembre.

Une boutique vendra des produits issus du chanvre à Lévis

Déjà propriétaire d’une concession de la chaîne à Saint-Georges, Éric Poulin a obtenu une nouvelle concession de la Maison d’Herbes café-boutique à Lévis. Le commerce qui vendra des produits à base de chanvre ouvrira en février, dans un des locaux du 95, route du Président-Kennedy.

Deux garages de la région récompensés par NAPA

Dans le cadre de l’événement virtuel Une soirée pour vous dire merci… c’est vrai organisé par NAPA région du Québec, les garages Pièces d’auto Alain Côté de Bernières et Mécanique auto D.R. de Saint-Étienne-de-Lauzon ont remporté la médaille d’or dans leur catégorie respective, le 17 décembre dernier.

L’APCHQ anticipe une prochaine année particulière

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a présenté, le 9 décembre, ses prévisions économiques pour 2020-2021. Après une dernière année «étonnante» où travaux de rénovation et achat d’une propriété plus grande ont été au menu de plusieurs ménages, l’organisation prévoit un recul des nouvelles constructions, mais un fort rebond de la rénovation en 202...

Le Maxi de Lévis célèbre ses 25 ans

Le magasin Maxi de Lévis célèbre cette année son 25e anniversaire. L’épicerie située dans le centre-ville de Lévis a été inaugurée le 13 décembre 1995.

Une industrie qui doit continuer de se réinventer

Devant composer de nouveau avec des restrictions strictes pour freiner la propagation de la COVID-19, l’industrie québécoise des services funéraires a dû une nouvelle fois s’adapter à de nouvelles exigences. C’est notamment le cas du Groupe Garneau, une entreprise lévisienne œuvrant dans ce domaine qui a mis en place diverses initiatives pour faciliter le deuil des familles tout en respectant les...

2021 sous le signe des opportunités et de la relance

L’année 2020 a été éprouvante pour la Chambre de commerce de Lévis (CCL) et ses membres. Marie-Josée Morency, directrice générale et vice-présidente exécutive de la CCL, souhaite que 2021 soit remplie d’opportunités et que la relance économique se fasse en grand pour les entreprises de la région et pour l’organisation lévisienne.

COVID-19 : Québec assouplit ses mesures d’aide aux entreprises

Comme annoncé le 15 décembre, les entreprises jugées non essentielles devront fermer leurs portes du 25 décembre au 10 janvier prochain. Afin de les soutenir financièrement, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a fait savoir que les mesures d’aides seront assouplies, le 16 décembre dernier.