CRÉDIT : CAPTURE D'ÉCRAN

Le ministre des Finances, Eric Girard, a déposé le troisième budget provincial depuis que la Coalition avenir Québec est au pouvoir, le 25 mars. Selon l’exercice annuel, le Québec devra attendre sept ans avant de retrouver l’équilibre budgétaire.

Ainsi, le déficit qui sera enregistré pour l’année 2020-2021 atteindra 15 G$, ce dernier diminuera à 12,3 G$ pour 2021-2022 et à 8,5 G$ pour 2022-2023 et devrait se résorber lors de l’année 2027-2028, rapporte le ministre des Finances. «Le gouvernement déposera à l’Assemblée nationale un projet de loi budgétaire qui notamment suspendra de façon temporaire la Loi sur l’équilibre budgétaire de telle sorte qu’elle n’enclenche pas d’obligation susceptible de compromettre la relance de l’économie et la qualité des services», a-t-il ajouté puisque la Loi sur l’équilibre budgétaire exige au gouvernement d’atteindre cet équilibre sur une durée maximale de cinq ans.

Également, le ratio de la dette nette au PIB atteindra les 45 % le 31 mars prochain. Le gouvernement prévoit stabiliser ce ratio et le faire diminuer à compter de 2025-2026.

Dans son plan budgétaire, Québec ajoutera des investissements de 10,3 G$ pour les cinq prochaines années dans le réseau de la santé, dont 2,9 G$ dès cette année afin de soutenir le réseau dans la lutte contre la pandémie et rehausser les soins et services. Ce sont 1,5 G$ qui seront destinés aux jeunes pour venir en aide à la réussite scolaire, à la persévérance et la diplomation en enseignement supérieur, à l’insertion professionnelle et sociale ainsi qu’à la promotion de la pratique du sport et du loisir.

De plus, une augmentation de 4,5 G$ a été ajoutée au sein des investissements du Plan québécois des infrastructures 2021-2031. Ainsi, ce sont 135 G$ qui seront prévus pour les 10 prochaines années et afin d’accélérer la reprise économique 60 % de ce montant est prévu au cours des cinq prochaines années.

Le gouvernement prévoit des revenus additionnels de 1,8 G$ de dollars prévus d’ici cinq ans en s’assurant que la TVQ à l’égard des biens en provenance de l’étranger par l’entremise d’entrepôts de distribution y soit perçue.

Selon Eric Girard, la province devrait atteindre le plein emploi dans deux ans et le niveau avant-pandémie de l’activité économique devrait être de retour d’ici la fin 2021.

Différentes mesures pour les personnes vulnérables

Dans le budget 2021 du gouvernement provincial, une somme de près de 1 G$ est prévue d’ici cinq ans pour répondre aux besoins des citoyens et venir en aide aux personnes vulnérables. Ainsi, 408 M$ seront investis d’ici cinq ans dans l’offre de logements abordables. La CAQ prévoit accélérer la réalisation de 5 000 logements sociaux et en a ajouté 500 dans le cadre du programme AccèsLogis.

116 M$ seront investis sur cinq ans afin de créer de nouvelles places de garde subventionnées dans les services de garde en milieu familial. Ajoutons que 10,5 M$ additionnels sur cinq ans seront octroyés afin de prévenir et contrer les violences sexuelles faites aux femmes.

Une somme de 2,0 G$ est prévue d’ici cinq ans, dont 317 M$ cette année afin d’améliorer les soins à domicile pour que les aînés puissent demeurer dans leur milieu de vie le plus longtemps possible.

Soutien à la relance économique

4 G$ d’ici cinq ans sont prévus afin de stimuler l’investissement des entreprises et améliorer la productivité de ces dernières. Le gouvernement s’est engagé à prolonger les différentes aides pour les entreprises affectées par la pandémie avec un investissement additionnel totalisant 193 M$ sur deux ans.

Aussi, le gouvernement bonifie temporairement le crédit d’impôt relatif à l’investissement et à l’innovation et réduit le taux d’imposition des PME au même niveau que celui de l’Ontario afin de les encourager à adopter de nouvelles technologies et accroître leur productivité. Plus de 523 M$ sur six ans seront investis dans les régions pour soutenir et relancer le secteur du tourisme, moderniser les infrastructures régionales et mettre en œuvre un plan d’action en faveur du développement économique local et régional.

Notons finalement que le budget prévoit venir en aide au milieu culturel durement touché par la pandémie avec des investissements de 392 M$ d’ici cinq ans qui aideront à la promotion de la culture, du patrimoine québécois et de la langue française. 147 M$ permettront de bonifier et prolonger le Plan de relance économique du milieu culturel.

Les plus lus

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Demers investit 70 M$ à Lévis dans la plus grande serre du Québec

Les Productions Horticoles Demers ont reçu un prêt de 30 M$ du gouvernement du Québec pour construire une nouvelle serre d'une superficie de 15 hectares à Lévis. Tomates, concombres, poivrons et aubergines y seront cultivés 12 mois par année.

Entente conclue au Maxi de Lévis

La Fédération du commerce (FC–CSN) a annoncé, le 23 mars, qu’il a conclu des conventions collectives pour les employés de deux magasins Maxi de la région, soit ceux de Lévis et de Sainte-Marie-de-Beauce, dans le cadre de la négociation coordonnée des magasins de l’alimentation.

Un investissement de près d’1 M$ pour Alnordica

L’entreprise de Saint-Lambert-de-Lauzon qui se spécialise en revêtements extérieurs, Alnordica, doublera la superficie de son usine ont annoncé ses propriétaires, Yannick Dufour et Daniel Labonté, le 12 mars dernier.

Bonne année pour la Caisse de Lévis malgré la pandémie

La Caisse Desjardins de Lévis aura connu une année 2020 satisfaisante, même si les derniers mois auront été marqués par les soubresauts dans l’économie provoqués par la pandémie de COVID-19. Dans le bilan présenté par les dirigeants de la coopérative financière lévisienne à ses membres lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) tenue virtuellement aujourd'hui en fin d'après-midi, tous les indicat...

Un budget somme toute satisfaisant pour la région

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».

Le Manoir Liverpool vendu au Groupe Ébèn

Le groupe Ébèn, résidences pour aînés s’est porté acquéreur le 7 avril du Manoir Liverpool, situé à Saint-Romuald, lors d’une transaction d’achat de ses actifs qui s’est effectuée avec les propriétaires du Manoir et avec la collaboration du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). La nouvelle entité va opérer sous le nom de Résidence Saint-Antoine, en réfé...

Revoir le passé et présenter le futur de Desjardins

À l’occasion des assemblées générales annuelles du Mouvement Desjardins à la fin mars, Les Éditions La Presse ont lancé un nouveau livre sur l’histoire de la coopérative financière de Lévis, Desjardins : ensemble depuis 120 ans. Reconnu pour ses portraits de personnalités québécoises, le journaliste, écrivain, reporter, blogueur et auteur Pierre Cayouette propose avec son ouvrage un retour dans le...

Débrayage chez Veolia

Les 270 travailleurs de Veolia nettoyage industriel au Québec ont débrayé le 22 mars afin de déplorer l'état des négociations avec leur employeur. Pour ce faire, les membres de la section locale 1791 du syndicat des Teamsters chez Veolia ont érigé des lignes de piquetage pour 24 heures devant toutes les places d’affaires de la compagnie au Québec, dont celle de Lévis située sur la rue de l'Etchemi...

Plan d’action de 120 M$ pour relancer la construction

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 21 mars, son plan de relance du secteur de la construction. La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, a confirmé une aide de 120 M$.