CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

La Caisse Desjardins de Lévis aura connu une année 2020 satisfaisante, même si les derniers mois auront été marqués par les soubresauts dans l’économie provoqués par la pandémie de COVID-19. Dans le bilan présenté par les dirigeants de la coopérative financière lévisienne à ses membres lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) tenue virtuellement aujourd'hui en fin d'après-midi, tous les indicateurs sont au vert.

«La Caisse va bien malgré la pandémie. Dans le contexte actuel, nos résultats sont très bons. On a réussi à faire atterrir notre avion à un bon endroit. Toutefois, lorsque la crise sanitaire s’est déclarée, on était loin de penser d’arriver à ces résultats. […] Nous sommes d’ailleurs très reconnaissants et remplis de gratitude pour les employés et les administrateurs qui ont conjugué leurs efforts pour permettre à la Caisse de faire face à cette année déstabilisante», ont d’emblée partagé Benoit Caron, directeur de la Caisse de Lévis, et René Bégin, le président du conseil d’administration de l’institution financière, lors d’une entrevue avec le Journal le 22 mars.

D’abord, le volume d’affaires sous gestion de la Caisse de Lévis a augmenté de 9,9 %, pour désormais atteindre 5,5 G$. C’est particulièrement grâce aux épargnes des membres, qui ont augmenté en raison de la pandémie, que le volume d’affaires a augmenté. Les dépôts des membres ont atteint 3,7 G$ tandis que les prêts aux membres se chiffrent à 1,8 G$.

Pour sa part, l’actif de la coopérative lévisienne est passé de 2,17 G$ à l’issue de l’exercice 2019 à 2,43 G$ à la fin de l’exercice 2020. Cette hausse de 11,7 % a notamment pu être enregistrée en raison de l’effervescence dans le marché immobilier. Le passif a lui aussi augmenté de 11,7 %, passant de 1,93 G$, à l’issue de l’exercice 2019, à 2,15 G$ à la fin de 2020.

Quant à lui, le total de l’avoir a connu une hausse de 12,2 %, s’établissant à la fin de 2020 à 275,92 M$ (245,96 M$ en 2019). À l’issue de son dernier exercice financier, la Caisse de Lévis a enregistré des excédents d’exploitation de 21,81 M$, une hausse de 5,6 % comparativement à 2019 (20,66 M$).

Importante ristourne

Le tout permettrat aux dirigeants de la Caisse de Lévis de proposer aux membres le versement de plus de 4,5 M$ en ristournes et aides à la communauté. Selon cette proposition, 3 999 663 $ seraient versés en ristournes aux membres (ristournes volumes et ristournes produits) tandis que 561 524 $ seraient transférés au Fonds d’aide au développement du milieu, l’enveloppe qui permet à la Caisse de Lévis de soutenir divers projets issus de la communauté lévisienne.

Notons que les membres pourront appuyer ou rejeter ce plan de versements ainsi qu’élire les administrateurs qui siégeront au conseil d’administration via AccèsD, du 30 mars au 2 avril. Les résultats des votes seront par la suite publiés sur le site Web de la Caisse de Lévis.

120 ans à «aider sa communauté»

En plus de saluer l’apport de Jean-Pierre Corriveau à titre de membre bâtisseur de la Caisse de Lévis, l’AGA de la coopérative lévisienne permettra à cette dernière de souligner une dernière fois son 120e anniversaire. Rappelons que la Caisse de Lévis, la première caisse populaire du Mouvement Desjardins, a été fondée par Alphonse Desjardins le 6 décembre 1900.

Alors qu’en raison de la pandémie, toutes les caisses de la coopérative financière tiendront cette année des AGA virtuelles, la Caisse de Lévis sera la première des institutions du Mouvement Desjardins à tenir son AGA, afin de souligner sa création il y a 120 ans.

Si la crise sanitaire a empêché l’institution de commémorer son anniversaire comme elle le prévoyait, les dirigeants de la coopérative croient cependant que les derniers mois ont pu rappeler la mission qu’a la Caisse de Lévis depuis 120 ans.

«Notre mission, c’est d’être près de notre communauté. Une caisse est là pour ses membres et je crois que la crise sanitaire a permis de refléter cette proximité que nous avons avec eux. Nos mesures d’allègement aux particuliers ont notamment permis à plus de 1 000 de nos membres de profiter de reports de paiement et dans l’œil de la tempête, notre centre financier aux entreprises a aidé 367 entreprises. Aussi, nous avons supporté plusieurs organismes communautaires grâce à diverses initiatives. J’espère que ce support à notre communauté sera l’événement marquant de notre 120e anniversaire», a partagé M. Caron.

Après une dernière année hors de l’ordinaire, les dirigeants de la Caisse de Lévis croient que les prochains mois seront de nouveau fructueux pour leur institution.

«Notre coopérative est très forte et elle est bien capitalisée. Notre milieu est bien positionné, grâce à son économie forte, pour profiter de la relance économique qui suivra la crise sanitaire. On sent que les consommateurs lévisiens répondront présents lors de cette reprise. Par contre, au niveau économique, c’est sûr que nous avons une préoccupation en lien avec la pénurie de main-d’œuvre qui frappe la région. Comme toujours, nous demeurerons également proches du monde communautaire pour les supporter et nous garderons le focus sur nos membres», ont conclu Benoit Caron et René Bégin.

Les plus lus

Un laboratoire pharmaceutique de Lévis développe un remède contre la COVID-19

Angany, pharmaceutique franco-canadienne qui possède un laboratoire à Lévis, travaille présentement à l’élaboration d’un médicament qui permettrait de guérir et de prévenir la COVID-19. Complémentaire au vaccin, ce remède pourrait s’avérer très efficace pour lutter contre les variants.

Demers investit 70 M$ à Lévis dans la plus grande serre du Québec

Les Productions Horticoles Demers ont reçu un prêt de 30 M$ du gouvernement du Québec pour construire une nouvelle serre d'une superficie de 15 hectares à Lévis. Tomates, concombres, poivrons et aubergines y seront cultivés 12 mois par année.

Entente conclue au Maxi de Lévis

La Fédération du commerce (FC–CSN) a annoncé, le 23 mars, qu’il a conclu des conventions collectives pour les employés de deux magasins Maxi de la région, soit ceux de Lévis et de Sainte-Marie-de-Beauce, dans le cadre de la négociation coordonnée des magasins de l’alimentation.

Un investissement de près d’1 M$ pour Alnordica

L’entreprise de Saint-Lambert-de-Lauzon qui se spécialise en revêtements extérieurs, Alnordica, doublera la superficie de son usine ont annoncé ses propriétaires, Yannick Dufour et Daniel Labonté, le 12 mars dernier.

Bonne année pour la Caisse de Lévis malgré la pandémie

La Caisse Desjardins de Lévis aura connu une année 2020 satisfaisante, même si les derniers mois auront été marqués par les soubresauts dans l’économie provoqués par la pandémie de COVID-19. Dans le bilan présenté par les dirigeants de la coopérative financière lévisienne à ses membres lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) tenue virtuellement aujourd'hui en fin d'après-midi, tous les indicat...

Un budget somme toute satisfaisant pour la région

À la suite des différentes annonces faites concernant le budget provincial déposé le 25 mars dernier, plusieurs acteurs lévisiens ont exposé leur point de vue quant à l’exercice budgétaire annuel du gouvernement. Pour la plupart d’entre eux, ces annonces sont «un pas dans la bonne direction».

Le Manoir Liverpool vendu au Groupe Ébèn

Le groupe Ébèn, résidences pour aînés s’est porté acquéreur le 7 avril du Manoir Liverpool, situé à Saint-Romuald, lors d’une transaction d’achat de ses actifs qui s’est effectuée avec les propriétaires du Manoir et avec la collaboration du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). La nouvelle entité va opérer sous le nom de Résidence Saint-Antoine, en réfé...

Revoir le passé et présenter le futur de Desjardins

À l’occasion des assemblées générales annuelles du Mouvement Desjardins à la fin mars, Les Éditions La Presse ont lancé un nouveau livre sur l’histoire de la coopérative financière de Lévis, Desjardins : ensemble depuis 120 ans. Reconnu pour ses portraits de personnalités québécoises, le journaliste, écrivain, reporter, blogueur et auteur Pierre Cayouette propose avec son ouvrage un retour dans le...

Débrayage chez Veolia

Les 270 travailleurs de Veolia nettoyage industriel au Québec ont débrayé le 22 mars afin de déplorer l'état des négociations avec leur employeur. Pour ce faire, les membres de la section locale 1791 du syndicat des Teamsters chez Veolia ont érigé des lignes de piquetage pour 24 heures devant toutes les places d’affaires de la compagnie au Québec, dont celle de Lévis située sur la rue de l'Etchemi...

Plan d’action de 120 M$ pour relancer la construction

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 21 mars, son plan de relance du secteur de la construction. La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, a confirmé une aide de 120 M$.