La saison des sucres se termine officiellement au mois de mai dans la province. CRÉDIT : COURTOISIE

Les dernières doses de sirop d’érable de la saison ont été extraites dans la région. Malgré l’abondance de l’eau d’érable, la production du sirop s’est plus ou moins bien déroulée, selon des propriétaires d’érablières de la Chaudière-Appalaches.

Par Manuel Cardenas

La dernière coulée de l’Érablière du Cap de Saint-Nicolas a eu lieu le samedi 10 avril. En somme, la copropriétaire de l’entreprise familiale, Christine Tardif, est moyennement satisfaite de sa production.

«Cette année n’était pas exceptionnelle, mais bien dans la moyenne. La production a quand même bien été, mais l’eau d’érable était moins sucrée que d’autres années.  L’eau habituellement sort à 3 ou 3,5 % de sucre, mais là c’était environ 1,5 ou 2 % de sucre. Il nous a donc fallu un peu plus d’ouvrage pour la transformation, mon conjoint a dû faire des nuits blanches à quelques reprises», a fait valoir Mme Tardif.

Du côté de Lotbinière, la présidente d’Érable Divin, Caroline Laterreur, confirme.

«Ce n’est pas la quantité d’eau qui a manqué, mais le taux de sucre était moins présent. On a eu une baisse de production d’environ 40 % si on compare à d’autres années», a expliqué à son tour Mme Laterreur.

Tout un contraste comparativement à la grande saison de production connue en 2020. Selon la directrice des communications des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ), Hélène Normandin, l’année passée était une année record, car les conditions météorologiques ont été parfaites pour les érables.

Par contre, 2020 a quand même été une année difficile financièrement pour les propriétaires d’érablières en raison de la pandémie. Cette année, ce problème est majoritairement réglé par un nouveau site Web de livraison développé par la compagnie québécoise UEAT.

Ma cabane à la maison

En février 2021, plusieurs érablières, partenaires financiers ainsi que UEAT ont créé Ma cabane à la maison. Cette plateforme Web permet de commander des produits acéricoles de 70 différentes cabanes de la région avec des tarifs privilégiés. Cette initiative, qui a d’ailleurs dépassé les 100 000 commandes durant le week-end pascal, a largement profité à l’Érablière du Cap et aux autres érablières qui prenaient part au projet.

«On est des compétiteurs, mais on sait qu’on est tous dans le même bain. Donc, il fallait monter un projet mobilisateur pour passer à travers. Plusieurs érablières auraient fermé leurs portes, car vivre sans revenus pendant un an, c’est impossible. En ce moment, il n’y a pas de réception de mariage, pas de touristes, donc on n’aurait pas eu de revenus assez gros pour subvenir à nos besoins. Avec cette campagne, nous avons plus de poids médiatique tous ensembles qu’individuellement », a fait valoir la copropriétaire de l’érablière de Saint-Nicolas.

Les ventes de celle-ci ont explosé dès le début de la campagne du 22 février. Ce lancement prématuré a allongé la saison et a largement aidé l’érablière au niveau financer.
«Si je compare avec nos revenus de l’année passée, c’est facilement une augmentation de 75 % de nos chiffres», a conclu Christine Tardif.

Les plus lus

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

Honco obtient un important contrat à Saguenay

L’entreprise lévisienne Honco a officiellement été mandatée par la Ville de Saguenay pour construire le Stade de soccer de Saguenay. Le projet, qui s’amorcera en mai, nécessitera des investissements de 23,5 M$.

Les Loges Saint-Nicolas terminent la phase 4 et entament la 5e

Dès septembre prochain, Immostar, l’entreprise derrière le projet de construction de condos locatifs Loges Saint-Nicolas, complètera la phase 4 de son projet prévu en huit étapes et livrera le 550 qui contiendra 76 condos locatifs haut de gamme. Également, la conclusion de la phase 5 est prévue pour juillet 2022 et offrira sensiblement la même quantité d’unités locatives.

Derrière le succès de Parikart, 15 ans d’adaptation

Ce sont 15 années de passion et de défis qu’ont partagé Hélène Paré, copropriétaire et présidente de Parikart, et Jean-Sébastien Paré, directeur marketing de l’entreprise, devant le milieu d’affaires lévisien lors d’une conférence de la Chambre de commerce de Lévis, le 14 avril.

COVID-19 : le centre de vaccination de Desjardins ouvrira ses portes le 18 mai

Par voie de communiqué, le gouvernement provincial a annoncé ce matin l'ouverture prochaine des centres de vaccination en entreprise contre la COVID-19. Celui établi à Lévis, chez Desjardins, ouvrira ses portes le 18 mai prochain.

Penser différemment afin de réussir

Invité de la Chambre de commerce de Lévis (CCL) le 23 mars dernier, le vice-président exécutif et fondateur de Trudel Alliance, Jonathan Trudel, a présenté une conférence virtuelle pour présenter l’approche novatrice de son entreprise. La philosophie du groupe immobilier qu’il a mis sur pied avec son frère William misant sur l’innovation et la réinvention a permis à ce dernier de connaître une rap...

Fin du temps de sucres : une année assez moyenne

Les dernières doses de sirop d’érable de la saison ont été extraites dans la région. Malgré l’abondance de l’eau d’érable, la production du sirop s’est plus ou moins bien déroulée, selon des propriétaires d’érablières de la Chaudière-Appalaches.

Trajectoire-emploi propose sa solution aux entrepreneurs

La pénurie de main-d’œuvre frappe la province en entier et particulièrement la Chaudière-Appalaches. Trajectoire-emploi a décidé de prendre les choses en main et d’informer les entrepreneurs qu’un bassin de main-d’œuvre potentiel les attend chez les personnes à besoins atypiques (PBA). Pour se faire, l’organisme a écrit un ouvrage démystifiant ces personnes qui souhaitent travailler, mais qui font...

La CCL veut un déconfinement graduel lié aux succès de la vaccination

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a effectué une nouvelle sortie, le 3 mai, pour demander au gouvernement provincial un plan «clair, progressif et durable vers le retour à une économie normale». Concrètement, l’organisation lévisienne aimerait qu’un calendrier de déconfinement graduel lié aux succès de la campagne de vaccination, une stratégie qui serait concertée avec le milieu des affaires, ...

Budget fédéral : des réactions partagées dans la région

La vice-première ministre et ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, déposait le budget du gouvernement fédéral 2021-2022 dans lequel on apprenait que les libéraux prévoyaient un déficit de 155 G$, le 19 avril dernier. Plusieurs acteurs économiques, communautaires et politiques de la région ont fait part de leur réaction face aux annonces et prévisions du gouvernement fédéral.