CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) a dévoilé, le 5 mai, les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, dont fait partie Lévis. Selon l’association, la hausse généralisée des prix s’est accélérée lors du dernier mois, «sur fond de rattrapage et de surchauffe».

«Le redressement du nombre de nouvelles inscriptions de propriétés unifamiliales observé en mars a permis une hausse soutenue de l’activité transactionnelle en avril. Toutes les catégories de propriétés de la RMR de Québec sont désormais prises d’assaut par les acheteurs, conscients du potentiel d’appréciation du prix des propriétés sur ce marché », a d’emblée expliqué Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché de l’APCIQ.

Au total, 1 091 ventes ont été enregistrées en avril dans la RMR de Québec, un nouveau record de transactions pour un mois d’avril depuis que les statistiques sont compilées par le système Centris des courtiers immobiliers. Toutefois, l’APCIQ a souligné que ce record est à relativiser puisque le niveau d’activité est globalement plus modéré qu’en mars 2021.

Plus précisément, la périphérie nord de Québec continue d’afficher un niveau d’activité record pour cette période de l’année avec 149 ventes (+ 26 % par rapport à avril 2019), suivie de l’agglomération de Québec avec 762 ventes (+ 18 % par rapport à avril 2019). La Rive-Sud de Québec enregistre quant à elle 180 ventes (+ 29 % par rapport à avril 2019).

308 ventes ont été enregistrées pour les copropriétés (+ 51 % par rapport à avril 2019) et 98 pour les plex (+ 92 % par rapport à avril 2019). Les ventes d’unifamiliale (685 ventes) voient leur nombre se rapprocher du niveau d’avril 2019, avec une hausse de seulement 6 %.

D’ailleurs, comparativement à avril 2020, les inscriptions en vigueur continuent d’enregistrer une chute record pour l’unifamiliale (- 54 %). L’APCIQ indique donc que cette situation «resserre les conditions de marché en faveur des vendeurs et favorise les situations de surchauffe et de surenchère dans plusieurs secteurs». Pour le plex et la copropriété, les baisses sont respectivement de 15 % et de 36 %.

Donc, le prix médian d’une maison unifamiliale continue de connaître une importante accélération à Québec, de l’ordre de 21 %, pour s’établir à 315 000 $, tout comme la copropriété et le plex qui atteignent respectivement 203 000 $ (+ 10 %) et 360 000 $ (+12 %).

Notons finalement que contrairement à ces précédents bilans mensuels sur l’activité du marché immobilier dans la région, l’APCIQ a effectué plusieurs de ses comparaisons à partir du mois d’avril 2019 plutôt que du mois d’avril 2020. L’association estime que plusieurs comparaisons entre avril 2021 et 2020 ne sont pas représentatives, «en raison de la mise en pause exceptionnelle de l’activité transactionnelle et des nouvelles mises en marché des propriétés durant cette période».

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Une Tite frette à Saint-Romuald

Une boutique spécialisée en bières de microbrasserie a ouvert ses portes à Saint-Romuald, le 22 mai dernier.

Une entreprise spécialisée en intelligence artificielle au Dataparc de Lévis

Un premier bâtiment dédié à l’intelligence artificielle de la compagnie SmartMill sera construit dans les prochains mois au Dataparc, situé dans le parc industriel Bernières. Développement économique Lévis (DEL) a octroyé 200 000 $ en prêt conventionnel pour réaliser le projet évalué à 5,5M $.

Importante transaction dans le milieu des résidences pour aînés

Jérôme Poulin, le président-directeur général des Résidences du Précieux Sang, a annoncé, le 1er juin, que cet établissement a fait l’acquisition de la Résidence Le St-Laurent-Lévis (sur la photo), qui appartenait depuis 2004 au Groupe Patrimoine.

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur entreprise technologique

Deux Lévisiens de 16 ans, Jacob Thiboutot-Calderon et Alexis St-Pierre, ont créé leur propre entreprise d’ingénierie technologique, Lumina Labs Inc. Le commerce, incorporé depuis 2020, vendra des produits connectés et conçus de toutes pièces par les deux jeunes.

COVID-19 : la CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail

Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, le 7 juin, qu'elle entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail afin de freiner la propagation du coronavirus.

Un jeune Lévisien lance sa compagnie de vêtements

Samuel Turgeon, finissant à l’école secondaire Pointe-Lévy, a décidé de se lancer en affaires durant cette année de pandémie en créant sa propre compagnie de vêtements qui offre aussi un service de photographie. Le jeune lévisien a mis en place son projet en novembre 2020 pendant le confinement.

Les trois Chefs s’attaquent au marché montréalais

Après s’être bien implantés dans la grande région de Québec au cours des dernières années, Les trois Chefs poursuivront leur conquête du marché provincial. Pour ce faire, l’entreprise familiale lévisienne ouvrira le 2 juillet prochain une succursale à Brossard, la première du groupe dans la région montréalaise.

Valérie Garneau obtient le titre de citoyenne d’honneur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a remis la Médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis à Valérie Garneau, directrice aux finances du Groupe Garneau thanatologue, lors d’une cérémonie tenu au Complexe Blais, Gilbert & Turgeon, le 17 juin dernier.

Énergir veut doubler sa conduite entre Saint-Flavien et Lévis

L’entreprise Énergir est actuellement devant la Régie de l’énergie afin d’obtenir l’autorisation qui lui permettra de concrétiser un projet de 49,3 M$ dans la région. L’entreprise souhaite doubler sa conduite liant le site d’entreposage d’Intragaz, de Saint-Flavien dans Lotbinière, à son poste de livraison de Saint-Nicolas.