Le directeur général de Groupex, Sébastien Cordeau. CRÉDIT : COURTOISIE

La coopérative lévisienne Groupex a lancé un nouveau site Web de recrutement dans le domaine de l’horticulture. Cette nouvelle plateforme constitue une première dans son industrie.

Par Manuel Cardenas

La plateforme offre divers métiers dans le secteur horticole et est affiliée à plusieurs entreprises dans 13 régions différentes. Avant de se lancer dans la création du projet, Groupex a effectué plus de 300 entrevues avec des travailleurs de l’horticulture afin de créer une page adaptée à leurs besoins.

D’ailleurs, il est important pour Groupex d’assurer une bonne communication entre les postulants et les compagnies.

«Quand quelqu’un postule, il sélectionne l’entreprise et la région. Un rappel automatique est envoyé aux membres Groupex si la compagnie n’a pas regardé une candidature après 24h. Quand ça fait plus de quatre jours, on s’assure qu’un de nos employés l’appelle pour lui rappeler d’y jeter un œil. Donc, il n’y a pas seulement un accompagnement technologique, mais bien humain», a expliqué le directeur général.

Un début de campagne convaincant

La campagne numérique du site Web a officiellement débuté le 8 mars et coïncide avec la saison d’horticulture qui commence normalement au mois d’avril. Près de 12 000 clics visuels ainsi que 2 500 000 impressions réparties dans les réseaux sociaux de la coopérative ont été enregistrés depuis ce lancement.

«La portée, les clics et les vues sont incroyables et surprenants! C’est l’une des meilleures campagnes que la coopérative a menées en matière de stratégie numérique», a fait valoir le directeur général d’un ton très satisfait.

Un domaine en pénurie et en demande

Selon un portrait réalisé il y a cinq ans par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), seulement 16 % des entreprises du domaine de l’horticulture ont une relève établie. En contraste, selon M. Cordeau, la pandémie a engendré une forte demande des services, car les consommateurs ne peuvent plus voyager. Selon lui, se lancer dans ce projet en 2021 était donc plus que pertinent.

«En ce moment, les gens redécouvrent l’horticulture. Plus la demande est forte, plus on se doit d’offrir des produits et des services», a ajouté Sébastien Cordeau.

Une idée plus ambitieuse avait été imaginée par Groupex lors de la planification du projet en 2018. Selon son plan initial, la coopérative prévoyait tenir un salon d’emploi dans trois régions stratégiques, pour exploiter le côté humain. Pandémie oblige, la coopérative a dû se contenter d’une option numérique, mais le directeur général n’écarte pas la possibilité de mélanger les deux concepts.

«Je pense qu’il va falloir utiliser un modèle hybride dans le futur, car il y a des gens qui préfèrent de loin aller rencontrer les employeurs, échanger et choisir leurs entreprises. Le modèle hybride qui pourrait se réaliser peut-être en 2022, nous amènera à un autre niveau», a conclu M. Cordeau.

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Une Tite frette à Saint-Romuald

Une boutique spécialisée en bières de microbrasserie a ouvert ses portes à Saint-Romuald, le 22 mai dernier.

Importante transaction dans le milieu des résidences pour aînés

Jérôme Poulin, le président-directeur général des Résidences du Précieux Sang, a annoncé, le 1er juin, que cet établissement a fait l’acquisition de la Résidence Le St-Laurent-Lévis (sur la photo), qui appartenait depuis 2004 au Groupe Patrimoine.

Une entreprise spécialisée en intelligence artificielle au Dataparc de Lévis

Un premier bâtiment dédié à l’intelligence artificielle de la compagnie SmartMill sera construit dans les prochains mois au Dataparc, situé dans le parc industriel Bernières. Développement économique Lévis (DEL) a octroyé 200 000 $ en prêt conventionnel pour réaliser le projet évalué à 5,5M $.

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur entreprise technologique

Deux Lévisiens de 16 ans, Jacob Thiboutot-Calderon et Alexis St-Pierre, ont créé leur propre entreprise d’ingénierie technologique, Lumina Labs Inc. Le commerce, incorporé depuis 2020, vendra des produits connectés et conçus de toutes pièces par les deux jeunes.

COVID-19 : la CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail

Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, le 7 juin, qu'elle entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail afin de freiner la propagation du coronavirus.

Un jeune Lévisien lance sa compagnie de vêtements

Samuel Turgeon, finissant à l’école secondaire Pointe-Lévy, a décidé de se lancer en affaires durant cette année de pandémie en créant sa propre compagnie de vêtements qui offre aussi un service de photographie. Le jeune lévisien a mis en place son projet en novembre 2020 pendant le confinement.

Les trois Chefs s’attaquent au marché montréalais

Après s’être bien implantés dans la grande région de Québec au cours des dernières années, Les trois Chefs poursuivront leur conquête du marché provincial. Pour ce faire, l’entreprise familiale lévisienne ouvrira le 2 juillet prochain une succursale à Brossard, la première du groupe dans la région montréalaise.

Valérie Garneau obtient le titre de citoyenne d’honneur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a remis la Médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis à Valérie Garneau, directrice aux finances du Groupe Garneau thanatologue, lors d’une cérémonie tenu au Complexe Blais, Gilbert & Turgeon, le 17 juin dernier.

Énergir veut doubler sa conduite entre Saint-Flavien et Lévis

L’entreprise Énergir est actuellement devant la Régie de l’énergie afin d’obtenir l’autorisation qui lui permettra de concrétiser un projet de 49,3 M$ dans la région. L’entreprise souhaite doubler sa conduite liant le site d’entreposage d’Intragaz, de Saint-Flavien dans Lotbinière, à son poste de livraison de Saint-Nicolas.