CRÉDIT : ÉNERGIR

L’entreprise Énergir est actuellement devant la Régie de l’énergie afin d’obtenir l’autorisation qui lui permettra de concrétiser un projet de 49,3 M$ dans la région. L’entreprise souhaite doubler sa conduite liant le site d’entreposage d’Intragaz, de Saint-Flavien dans Lotbinière, à son poste de livraison de Saint-Nicolas.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

«Le but de notre projet sera de doubler cette conduite, donc d’en mettre une nouvelle tout juste en parallèle de celle existante. Présentement, avec la taille de la conduite actuelle, nous sommes limités dans notre capacité de retrait de gaz. Cet ajout permettra de soutirer du gaz plus rapidement dans une période donnée», a expliqué la conseillère principale communication et affaires publiques d’Énergir, Brigitte Léonard.

L’entreprise attend une réponse de la Régie pour cet automne et si tout va bien, les travaux pourraient commencer à l’automne 2022. Concrètement, le doublement de la conduite permettra, entre autres, de répondre à l’augmentation de la demande lors des périodes de pointe en hiver.

«Ça nous permettra aussi d’acheter du gaz pendant l’été à moindre coût, de le stocker à Saint-Flavien et de l’utiliser lorsque nous en aurons besoin en hiver. Puisque nous l’achèterons à meilleur coût, nous économiserons et nos clients aussi», rajoute-t-elle.

Avant de commencer les travaux d’installation de la canalisation, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, mentionne Mme Léonard. «Prochaine-ment, nous rencontrerons les citoyens qui seront touchés par le projet. Il y aura des inventaires environnementaux faits sur les terrains des citoyens et nous leur donnerons des compensations.» Le projet touche 197 lots à Saint-Flavien, Saint-Apollinaire et Lévis qui appartiennent à 133 propriétaires.

S’ajoutent différentes autorisations à obtenir tant au niveau municipal que provincial et fédéral. Des instances comme la Commission de protection du territoire agricole auront aussi leur mot à dire.

Notons qu’au moment de la construction de la première canalisation, à la fin des années 1990, des ententes avaient déjà été signées avec les propriétaires des terrains visés. Elles prévoyaient notamment l’installation d’une seconde conduite. Les rencontres avec les citoyens permettront de bien cibler les impacts que les travaux auront chez chaque propriétaire : agricole, forestière, etc.

Cependant, au niveau forestier, les impacts devraient être de moindre importance. «Lorsqu’on a installé la première conduite, on avait déjà déboisé. Ça minimisera clairement le déboisement requis pour l’installation de la deuxième conduite», indique Mme Léonard.

Ce projet se fera en complémentarité avec celui de la compagnie Intragaz qui a besoin d’adapter ses installations à ces nouveaux besoins. L’entreprise est actuellement devant la Commission de protection du territoire agricole pour, entre autres, obtenir l’autorisation d’installer une entrée électrique de 25 kV qui permettra d’alimenter un nouveau compresseur à moteur électrique. Cette nouvelle installation électrique nécessite de se trouver à bonne distance d’équipements déjà présents sur le site.

Les plus lus

Une solution lévisienne pour accessoiriser sa piscine

La designer industriel lévisienne, Pénélope Rouillard Bazinet, a lancé son entreprise d’accessoires de piscine, Polo – Accessoires pour piscine, au début du mois de juin dernier. Ainsi, les propriétaires de piscines peuvent se procurer ses produits qui empêchent les débris naturels qui tombent dans la piscine de boucher l’écumoire.

Une Baraque à bières à Lévis

La Baraque à bières de Lévis a ouvert ses portes aux clients le 23 juin dernier, au 70, avenue Bégin dans le Vieux-Lévis.

Les familles Carrier et Capwood s’unissent

Via sa page Facebook, le Marché Carrier annonçait le 9 juillet qu’une deuxième succursale de l’entreprise ouvrirait ses portes du côté de Québec d’ici septembre prochain. Ainsi, le Marché Carrier s’est associé avec le groupe Capwood, une société d’investissements et de gestion d’actifs immobiliers québécoise, pour élaborer ce projet qui pourrait résulter à la création de plusieurs marchés Carrier ...

Le Café Bistro Van Houtte Lévis ferme ses portes

En raison de la faillite de Gestion Caféco, l’entreprise qui opérait cet établissement, le Café Bistro Van Houtte Lévis, situé dans le centre-ville de Lévis, a fermé ses portes à la fin du mois de juin.

Un complexe de condos locatifs verra le jour à Saint-Nicolas

En 2022, 72 condos locatifs verront le jour aux abords du fleuve Saint-Laurent dans le secteur de Saint-Nicolas. Le promoteur derrière Roc-Pointe sur le fleuve était fier de donner le coup d’envoi du projet de 24 millions $, le 12 juillet, accompagné d’élus municipaux.

Une formation professionnelle de plus en plus recherchée

En mars dernier, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le premier ministre du Québec, François Legault, annonçaient l’objectif des gouvernements fédéral et provincial de brancher la quasi-totalité du Québec à l’Internet haute vitesse, c’est-à-dire 150 000 foyers d’ici septembre 2022. Ainsi, la demande de main-d’œuvre est grande dans le domaine des télécommunications et le Centre de for...

QScale : un immense projet de traitement informatique de 867 M$ à Lévis

Le président de QScale, Martin Bouchard, accompagné du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Éric Girard, de la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, du ministre responsable des régions du Centre-du-Québec et de la Chaudière-Appalaches ainsi que ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, du député de...

L’Appart Anticafé, un nouveau concept à Lévis

L’Appart Anticafé a ouvert ses portes le 13 mai dernier au 123, côte du Passage dans le Vieux-Lévis. Espace de coworking et collaboratif ainsi qu’un endroit pour se ressourcer, lire, échanger, prendre un café et flâner, cette nouvelle offre de services propose un concept éclaté à ses usagers.

Un jeune entrepreneur «capable de suivre»

À 19 ans, Jacob Leclerc fait déjà partie du monde des affaires depuis maintenant près d’un an. Représentant aux ventes pour une compagnie d’outillage à temps plein, étudiant en administration des affaires et employeur en gestion immobilière à temps partiel, rien n’arrête ce jeune entrepreneur de réaliser ses rêves.

Une application bellechassoise pour inviter les gens à sortir

Une nouvelle application mobile, imaginée et crée dans Bellechasse, voit le jour. U-out (pour You–out) vise principalement à inciter les gens à sortir, la pandémie et ses confinements prolongés ayant eu beaucoup d’effets sur les habitudes de la population.