Lors du Déjeuner des entrepreneurs, les élèves de l’ESLE ont pu rencontrer plusieurs entrepreneurs de la région afin d’en apprendre davantage sur l’entrepreneuriat. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

C’est le 18 novembre que le programme Citoyens du monde de l’École secondaire les Etchemins (ESLE) a tenu la première édition du Déjeuner des entrepreneurs. Avec cette activité, ses organisateurs désiraient permettre aux élèves de l’établissement de Charny de rencontrer des entrepreneurs de la région pour discuter d’entrepreneuriat.

«C’est la première fois que nous recevons des entrepreneurs sous cette formule. Cette année, notre projet entrepreneurial en cinquième secondaire n’est pas chapeauté par un programme quelconque qui peut nous offrir du support. On a donc profité de la Semaine des entrepreneurs à l’école, organisée par le Défi OSEntreprendre, pour permettre aux élèves de cinquième secondaire, mais aussi tous les autres élèves de l’école, de rencontrer des entrepreneurs pour en savoir plus sur leur parcours», a d’emblée expliqué Annick Roussel, enseignante en Sensibilisation à l’entrepreneuriat au programme Citoyens du monde, sur les raisons expliquant la création du Déjeuner des entrepreneurs.

Pendant toute la matinée du 18 novembre, les élèves de l’ESLE ont ainsi pu rencontrer 13 entrepreneurs de la région, allant de propriétaires de services sportifs à des producteurs de kombucha. Ces derniers pouvaient déployer des kiosques dans l’un des corridors de l’établissement pour que les élèves puissent notamment découvrir les produits qui les ont incités à se lancer en affaires.

En dehors des pauses, les élèves du programme Citoyens du monde ont aussi pu profiter d’activités supplémentaires pour en découvrir davantage sur l’entrepreneuriat. Lors d’un déjeuner, de deux conférences et de trois périodes de rencontres, les élèves et les entrepreneurs ont pu échanger sur leurs projets respectifs.

De précieux conseils

En effet, comme leurs prédécesseurs, les finissants du programme Citoyens du monde devront une nouvelle fois cette année créer leur propre entreprise étudiante, spécialisée dans l’événementiel ou les services. La rencontre avec des hommes et des femmes d’affaires qui vivent chaque jour l’entrepreneuriat a permis de bien aiguiller les élèves en vue de la création de leur entreprise.

«C’est vraiment intéressant. On a pu présenter nos projets et l’entrepreneur à qui nous avons pu parler tôt ce matin a pu nous aiguiller sur les points à surveiller. De plus, il nous a fortement recommandé de ne pas hésiter à demander de l’aide à d’autres personnes, comme les enseignants. C’est vraiment un bon coup de pouce et ça nous a rappelé qu’il n’y avait pas de limites», a conclu Yanie Thibault, une élève de cinquième secondaire du programme Citoyens du monde.

Les plus lus

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Canac dévoile ses nouveaux projets à Saint-Nicolas

Canac a annoncé, le 21 janvier, qu'elle a finalisé l’acquisition de deux terrains situés en bordure de l’autoroute 20 à Saint-Nicolas, dans le secteur de la route Lagueux, pour y construire de nouvelles installations.

Poursuivre les combats

Si le variant Omicron fait également partie de ses préoccupations pour les prochains mois, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), Marie-Josée Morency, entend poursuivre son travail en 2022 pour obtenir des avancées dans les dossiers de la pénurie de la main-d’œuvre, le troisième lien et l’achat local. De plus, c’est lors de la prochaine année ...

Travail au froid : la CNESST fait des rappels

Alors qu'une vague de froid polaire s'abat sur la province, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rappelé l’importance de prévenir les risques liés à l’exposition au froid ainsi que les mesures à appliquer pour se protéger.

Le gala des Pléiades de retour en mai

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a lancé les préparatifs en vue de la 21e édition du gala des Pléiades – Prix d’excellence, le 11 janvier dernier. Après une 20e édition anniversaire tenue à l’automne en 2021 en raison de la pandémie, le gala récompensant les entrepreneurs de la Chaudière-Appalaches sera de nouveau présenté en mai, soit la case habituelle de l’événement dans le calendrier des ...

La CCL célèbre Noël

Le 16 décembre dernier avait lieu, au chalet du Club de golf Lévis, la deuxième édition du Brunch de Noël de la Chambre de commerce de Lévis (CCL). L’invité d’honneur était Stéphane Modat, ancien chef cuisinier à l’hôtel le Fairmont Château Frontenac.

Des mesures accueillies avec «soulagement» par la CCL

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce de Lévis (CCL) ont accueilli, le 13 janvier, avec soulagement l’annonce de la fin de la fermeture obligatoire des commerces le dimanche et du couvre-feu, ainsi que l’exemption accordée aux épiceries, aux pharmacies et aux plus petits commerces concernant le passeport vaccinal.

Helitowcart lauréate au concours national d’exportation

MercadOr Québec a souligné le succès de plus d’une dizaine d’entreprises d’exportation québécoise lors de cette troisième édition du gala qui s’est déroulée le 4 novembre dernier, sous une formule virtuelle. Lors de cette soirée, l’entreprise Helitowcart de Saint-Nicolas a été couronnée dans l’une des sept catégories.

Le conseil d’administration de TCA change de formule

La 44e assemblée générale annuelle de Tourisme Chaudière-Appalaches (TCA) s’est déroulée le 28 septembre dernier. L’organisme y a fait le bilan de l’année 2020-2021 et a dévoilé son plan d’action pour l’année 2022, en plus d’y présenter la nouvelle composition de son conseil d’administration.

Dany Rodrigue à la tête d’Evol dans la région

Sévrine Labelle, présidente-directrice générale d’Evol, a annoncé, le 10 janvier, la nomination de Dany Rodrigue au poste de directeur régional de la Chaudière-Appalaches.