Marie-Josée Morency et la CCL plancheront sur plusieurs dossiers économiques au cours des prochains mois. CRÉDIT : ARCHIVES

Si le variant Omicron fait également partie de ses préoccupations pour les prochains mois, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), Marie-Josée Morency, entend poursuivre son travail en 2022 pour obtenir des avancées dans les dossiers de la pénurie de la main-d’œuvre, le troisième lien et l’achat local. De plus, c’est lors de la prochaine année que la CCL célébrera son 150e anniversaire.

À lire aussi : Main-d'œuvre et nouvelles façons de faire dans la mire ainsi qu'Une année à défendre son district et sa vision

«L’instabilité va limiter les investissements de certains entrepreneurs, mais le ralentissement anticipé des activités économiques va en inciter d’autres à investir, notamment pour s’automatiser davantage. Pour le milieu de la restauration et de l’hôtellerie, la diversification devra se poursuivre. Mais comme lors des derniers mois, on espère que les gouvernements supporteront nos entrepreneurs. De notre côté, nous poursuivrons notre travail pour aider nos membres», a d’emblée lancé Mme Morency, lors d’une entrevue avec le Journal le 20 décembre.

À l’exception de cette nouvelle situation exceptionnelle provoquée par la pandémie de COVID-19, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL cite d’entrée de jeu la pénurie de main-d'œuvre comme la principale préoccupation de son organisation. Elle espère que les représentations des différentes organisations représentant les entreprises du Québec inciteront les gouvernements fédéral et provincial à adopter les mesures qu’elles demandent pour s’attaquer à ce problème qui perdure.

«Si les gouvernements doivent appuyer les entreprises dans leur virage vers l’automatisation de leurs activités, il faut aussi qu’ils enlèvent les pressions administratives sur les immigrants. L’immigration est l’une des plus importantes solutions pour atténuer la pénurie de main-d’oeuvre. Également, il faudrait que les pénalités pour les travailleurs expérimentés soient enlevées. On arrêterait ainsi de se priver d’un bassin de travailleurs intéressant», a expliqué Marie-Josée Morency.

Mobilité, achat local et anniversaire

Du même souffle, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL indique que son organisation poursuivra ses efforts pour favoriser l’achat local.

Toujours au niveau local, Marie-Josée Morency entend profiter du contexte électoral, alors que les Québécois seront appelés aux urnes cet automne pour choisir leurs représentants à l’Assemblée nationale, pour que le dossier du troisième lien demeure dans la ligne de mire du gouvernement provincial et que les travaux s’amorcent dans un horizon à moyen terme.

2022 marquera aussi l’atteinte d’un important cap pour la CCL alors que l’organisme lévisien célébrera ses 150 ans. Pour souligner l’événement, l’organisation proposera diverses activités au cours des prochains mois.

«Comme la CCL est là pour les entrepreneurs de la région depuis 1872, on vise un legs à la communauté pour laisser une empreinte des entrepreneurs. Également, nos événements phares seront teintés de cet anniversaire. On soulignera également nos 150 ans avec des capsules historiques ainsi que l’apport de membres très importants depuis plusieurs années, comme la Ville de Lévis ou Desjardins, qui est notamment membre de la CCL depuis 120 ans. La prochaine année nous permettra aussi de penser à l’avenir puisqu’on veut encore être là pour les 150 prochaines années», a illustré Mme Morency.

D’ailleurs, la CCL poursuivra ses discussions pour faire croître ses activités. Il y a quelques semaines, La Voix du Sud a notamment dévoilé que la CCL avait approché la Chambre de commerce Bellechasse-Etchemins dans ce but.

«À l’échelle de la province, il y a une tendance pour les chambres de commerce de se réunir afin de disposer d’une plus grande force de frappe. Dans cette logique, nous avons amorcé des démarches en ce sens, mais pour le moment, la Chambre de commerce Bellechasse-Etchemins veut prendre le temps d’y réfléchir. Mais je crois que ce serait une belle opportunité puisque nous partageons plusieurs enjeux», a conclu Marie-Josée Morency.

Les plus lus

Une nouvelle gamme de vêtements pour les travailleurs basée à Lévis

L’entrepreneur lévisien Mario Fournier a récemment accouché d’un nouveau projet entrepreneurial avec Hugo Girard, le célèbre homme fort et animateur de télévision. Les deux hommes d’affaires ont lancé il y a un mois Hugo Strong, une nouvelle gamme de vêtements destinés principalement aux travailleurs.

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Une boulangerie ouvre ses portes à Saint-Nicolas

Ouverte depuis juillet dernier, la boulangerie artisanale Au Bonheur des Pains a été lancée par le boulanger d’expérience Cédric Marty. Au menu, pains artisanaux et pâtisseries boulangères.

Un dernier au revoir à Jacques Auger

La famille et les proches de Jacques Auger, l'homme d'affaires lévisien qui est derrière l'arrivée de McDonald's dans la grande région de Québec, a dévoilé, le 20 décembre, les détails entourant les funérailles de M. Auger.

Fermeture obligatoire de plusieurs commerces : Québec réactive un programme

Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé, le 20 décembre, la réouverture du volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM) pour soutenir les entreprises touchées par la nouvelle obligation de fermer leurs portes afin de freiner la propagation du coronavirus, notamment les bars, les cinémas et les salles de spectacles.

Poursuivre les combats

Si le variant Omicron fait également partie de ses préoccupations pour les prochains mois, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), Marie-Josée Morency, entend poursuivre son travail en 2022 pour obtenir des avancées dans les dossiers de la pénurie de la main-d’œuvre, le troisième lien et l’achat local. De plus, c’est lors de la prochaine année ...

Horaire des succursales de la SAQ et de la SQDC pour le temps des Fêtes

La Société des alcools du Québec (SAQ) et la Société québécoise du cannabis (SQDC) ont dernièrement dévoilé leur horaire respectif d'ouverture pour le temps des Fêtes.

Des coopérateurs lévisiens honorés

Le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) a honoré plusieurs personnalités, lors du Gala de l’Ordre du Mérite coopératif et mutualiste québécois qui s’est tenu le 14 septembre dernier. En plus de Dorimène Desjardins à titre posthume, d’autres Lévisiens ont été honorés par le CQCM lors de l’intronisation de deux cohortes à l’Ordre, soit celle de 2020 et 2021.

Travail au froid : la CNESST fait des rappels

Alors qu'une vague de froid polaire s'abat sur la province, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rappelé l’importance de prévenir les risques liés à l’exposition au froid ainsi que les mesures à appliquer pour se protéger.

Ouvert ou fermé pendant le temps des Fêtes?

Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a rappelé, le 23 décembre, les heures et les jours d'ouverture des établissements commerciaux pendant le temps des Fêtes.