Photo : Tingey Injury Law Firm - Unsplash

Ludovic Ruest-Labrie, cet homme qui était saoul au volant lors d'un accident où son passager est décédé dans le quartier Lévis le 16 octobre 2021, a reconnu sa culpabilité en lien avec cette affaire, le 14 juillet dernier.

Selon ce que rapportent les quotidiens de Québec, Ruest-Labrie a alors plaidé coupable au chef d'accusation déposé contre lui après l'accident, soit celui de conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool causant la mort.

Rappelons que le 16 octobre 2021, vers 2h45, le véhicule dans lequel prenaient place Jesse Roberge, un homme âgé dans la vingtaine, et Ludovic Ruest-Labrie, le conducteur lui aussi âgé dans la vingtaine, a heurté un poteau de signalisation près de l'intersection de la route du Président-Kennedy et la rue Lorenzo-Auger. À l'arrivée des services d'urgence sur les lieux, Jesse Roberge était inconscient. Cependant, il est ensuite tombé en arrêt cardiorespiratoire et il est malheureusement décédé.

Soupçonnant que Ludovic Ruest-Labrie, un récidiviste désormais en matière d'alcool au volant, a conduit la voiture avec les capacités affaiblies par l'alcool et à la suite d'un témoignage d'un serveur du restaurant Délice qui a indiqué aux agents de la paix que Ruest-Labrie avait beaucoup bu lors de la soirée, les policiers l'ont arrêté pour ce motif. Au poste, Ruest-Labrie a alors soufflé environ trois fois la limite d'alcool permise dans le sang. En raison du décès de Jesse Roberge, la première accusation a été changée pour celle de conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool causant la mort.

Comme l’ont rapporté Le Soleil et Le Journal de Québec, Ruest-Labrie était soumis à une mesure de tolérance zéro alcool. De plus, il ne pouvait conduire que sa voiture munie d’un éthylomètre, des conditions imposées à la suite d’une arrestation pour alcool au volant en 2017.

Lors de la soirée qui s'est terminée tragiquement, après être retourné chez lui en utilisant un moyen sécuritaire, Ruest-Labrie est retourné dans les bars, à la suite d'une invitation de Jesse Roberge. Malgré une offre d'un ami commun d'agir à titre de conducteur désigné pour Roberge et Ruest-Labrie, ce dernier a décidé de conduire l'automobile de Jesse Roberge, un véhicule qui ne disposait pas d'un éthylomètre, pour retourner chez eux.

Ludovic Ruest-Labrie sera de retour en cour à la mi-octobre pour l'étape suivante des procédures judiciaires contre lui, soit les observations sur la peine.

Les plus lus

Une virée en trottinette électrique se termine dans le tumulte pour un Lévisien

Un Lévisien de 29 ans a été arrêté pour fuite et entrave par des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), vendredi, à la suite d'une poursuite où ce dernier se serait enfui des policiers dans le quartier Lévis au guidon de sa trottinette électrique.

Accusé d'agression sexuelle et en cavale, un Lévisien est recherché par la police

Accusé d'agression sexuelle, le résident de Lévis de 31 ans, Vincent Daigle, se serait enfui du centre de thérapie où il se trouvait en liberté conditionnelle. Vincent Daigle avait plaidé coupable le jour même de plusieurs accusations devant un tribunal de Québec. Les policiers de l’Escouade intégrée de lutte contre le proxénétisme demandent l’aide de la population afin de le retrouver.

Possible agression armée : un Lévisien entre la vie et la mort

Le 3 août, vers 0h50, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel pour intervenir sur la rue Wolfe à Lévis. Une fois sur place, les patrouilleurs ont découvert un homme ensanglanté au sol qui a directement été transporté à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Québec. Au moment d’écrire ses lignes, l’individu dans la fin vingtaine lutte toujours pour sa vie.

Violente agression à Lévis : les événements racontés sur les réseaux sociaux n’ont jamais eu lieu

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a fait le point concernant l’agression violente qu’aurait subi une jeune femme à Lévis qui a fait le tour des réseaux sociaux en juin dernier. Selon l’enquête du SPVL, les faits racontés ne se sont jamais produits et la plaignante fera face à la justice.

Les Lévisiens entendront des bruits de canon en début d'après-midi

Les résidents du quartier Lévis ne doivent pas être surpris d'entendre des coups de canon cet après-midi. Pour souligner l’entrée du NCSM Glace Bay à Québec, un navire de défense côtière, une salve d’honneur de trois coups de canon sera tirée, vers 12h30, à partir du navire alors qu’il naviguera devant la Citadelle de Québec, a annoncé la Marine royale canadienne.

Une sortie de route mortelle à Saint-Henri de Lévis

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été dépêchés sur le chemin Jean-Guérin à Saint-Henri-de-Lévis, le 11 août, puisqu’un véhicule a effectué une violente sortie route en matinée.

Crimes sexuels : le SPVQ mène une intervention à Lévis

Dans le cadre d’une enquête criminelle menée par son Unité d’exploitation sexuelle des mineurs (ESM), le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé, le 20 juillet, à l’arrestation à Lévis de Luc Mailloux, un homme de 36 ans, pour contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels, leurre et possession de pornographie juvénile.

Soupçonné de vol dans un Subway, il repasse devant et se fait arrêter

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a reçu un appel le 5 août pour signaler un vol au Subway situé sur la route du Président-Kennedy à l’heure de la fermeture. Le suspect, qui serait un ancien employé du commerce, a été arrêté la soirée même, après que les policiers sur place l’ont reconnu lorsqu’il repassait devant le restaurant.

Fermeture de l'autoroute 73 Nord à la tête des ponts

En raison des travaux de réfection de ponts à la hauteur des ponts à Charny, le ministère des Transports du Québec (MTQ) fermera l'autoroute 73 Nord, à la hauteur de l'autoroute 20, cette nuit.

Alcool au volant : une virée qui frappe pour une quinquagénaire

Une quinquagénaire lévisienne bien connue des policiers a été arrêtée ce matin après qu'elle aurait conduit son véhicule avec les capacités affaiblies par l'alcool. Lors de sa promenade, la dame serait entrée en collision avec plusieurs véhicules, dont une autopatrouille du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL).