Les nouvelles recrues ont notamment pratiqué la recherche de personne dans le bâtiment qui était complètement enfumé. Photos : Aude Malaret

Le Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a accueilli neuf recrues au sein de ses rangs. Pendant un mois, les nouveaux pompiers ont suivi une formation avant d’intégrer les équipes du territoire.

Point culminant d’un mois d’intégration, la dernière cohorte de recrues du SSIVL a participé à des exercices de mise en situation pendant deux jours, les 18 et 19 mai, dans un bâtiment voué à la démolition du secteur de la Traverse.

Les nouveaux pompiers, qui sont dans le début de la vingtaine jusqu’au milieu de la trentaine, sont tous déjà titulaires du diplôme d’études professionnelles (DEP) en Intervention en sécurité incendie, de l’Institut de protection contre les incendies du Québec (IPIQ), requis pour exercer la profession.

«On a simulé un appel pour une alarme incendie. On a signalé un peu de fumée dans un bâtiment. Les unités arrivent sur place et constatent qu’en fait il y a un début d’incendie en progression. Et compte tenu de l’heure du jour, de la présence de véhicules dans le stationnement, de la possibilité de victimes à l’intérieur, on entreprend rapidement une recherche primaire pour s’assurer que le bâtiment a été complètement évacué», explique le chef aux opérations du SSIVL, Steve Rousseau.

Apprendre les méthodes de travail

Les nouveaux pompiers ont commencé leur intégration il y a trois semaines. Ils ont d’abord suivi une formation théorique et ont appris les méthodes de travail qui sont propres à Lévis et adaptées aux particularité patrimoniales de la ville, comme le chargement des tuyaux sur les camions puisqu’il existe différentes méthodes. Lors de la dernière semaine, ils ont ensuite été envoyés en surplus dans les équipes de travail au sein des casernes pour compléter leur intégration.

«Pendant un mois, on les a outillés au maximum pour qu’ils soient le plus autonomes possible quand ils vont arriver dans nos équipes de travail, souligne Steve Rousseau. Les exercices regroupent un paquet d’éléments qu’ils ont vu en théorie. On pratique le déploiement de tuyaux, la recherche de victime, la ventilation, le contrôle des portes… Aujourd’hui, on met tout ça ensemble et ils sont face à une situation réelle.»

Analyser la situation

Pendant l’exercice, deux nouveaux pompiers éligibles à la fonction de lieutenant ont rejoint le groupe afin de participer à l’entraînement. «Eux aussi sont en fin de période d’intégration et c’est une bonne occasion de les mettre sur le terrain avec des nouvelles personnes, autres que leurs équipes habituelles», ajoute le chef aux opérations.

Dans le cadre d’une intervention pour un incendie, ce sont trois autopompes, deux échelles aériennes et un chef aux opérations, qui sont dépêchés sur les lieux, soit en tout 17 pompiers répartis sur l’appel. Une première unité arrive, puis rapidement une deuxième et une troisième.

«Une série de chaînes de commandement se succèdent. Lors de l’exercice, on a simulé le premier camion qui arrive avec quatre pompiers, soit un officier, deux pompiers et un opérateur qui reste au camion. Rapidement, ils analysent la situation et déploient les premières opérations qu’il y a à faire», décrit le chef aux opérations.

Sur le territoire de la Ville de Lévis, ce sont 24 équipes de travail qui se relaient dans les 6 casernes du territoire, soit 4 équipes par caserne. Au total, quelque 150 pompiers assurent la protection de la population.

Les plus lus

Mort «suspecte» à Saint-Étienne-de-Lauzon

La dépouille d’un homme, qui présentait des blessures à l’arme blanche, a été retrouvée, le 15 septembre en soirée, à Saint-Étienne-de-Lauzon. Selon les informations du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), c’est dans un boisé de l’avenue Albert-Rousseau que l’homme âgé d’environ 70 ans a été trouvé.

La jeune fille happée est décédée

L'adolescente de 16 ans qui a été happée en mai à l'intersection de l'avenue des Ruisseaux et de la route du Président-Kennedy, à Pintendre, est décédée des suites de ses blessures le 5 septembre.

Fermetures d'artères à Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald

En raison de travaux, des portions du chemin Vanier, à Saint-Jean-Chrysostome, et du chemin du Fleuve, à Saint-Romuald, seront fermées à partir de lundi prochain.

Travaux sur le pont Laporte et à Saint-Henri

En raison de travaux, le ministère des Transports du Québec (MTQ) mettra en place des entraves sur le pont Pierre-Laporte et sur la route 173 (route du Président-Kennedy) à Saint-Henri, au cours des prochains cours.

Entraves à surveiller au cours des prochains jours à Lévis

En raison de la poursuite de travaux majeurs à Lévis, de nouvelles entraves seront mises en place sur les autoroutes 20 et 73 à partir de dimanche.

Une nouvelle partie de la rue Saint-Omer fermée

En raison de la poursuite des travaux permettant la réfection complète des conduites souterraines dans le secteur, la Ville de Lévis fermera une nouvelle section de la rue Saint-Omer, à partir de demain.

Une virée en motocross se termine au poste

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté un Lévisien de 20 ans, dans la nuit de lundi à mardi, après que ce dernier aurait notamment conduit à haute vitesse son motocross avec les capacités affaiblies par l'alcool.

Série de fraudes présumées en cours à Lévis

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a fait une sortie, le 20 septembre, afin d'inviter les Lévisiens à être plus vigilants alors qu'une série de fraudes téléphoniques serait en cours sur le territoire.

Circulation lourde à prévoir à la tête des ponts

La seconde et dernière phase de travaux intensifs sur le pont Risi, l’infrastructure qui permet à l’autoroute 73 d’enjamber la rivière Chaudière près du pont Pierre-Laporte, aura lieu du vendredi 22 septembre, 21h, au lundi 25 septembre, 5h.

Entraves sur la 20 et la 73

La saison des travaux continue de battre son plein. Plusieurs chantiers sur les autoroute 20 et 73 nécessiteront la mise en place d'entraves au cours des prochains jours dans le Grand Lévis.