CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Après examen du rapport produit par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) en lien avec les blessures subies par un homme le 10 septembre 2017 après avoir été atteint par le tir d'un policier du Service de police de la Ville de Lévs (SPVL), le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) conclut que l’analyse de la preuve ne révèle pas la commission d’une infraction criminelle par les agents du SPVL. Le DPCP a rendu publique sa décision le 8 mai.

Dans la présente affaire, le DPCP estime que les conditions énumérées à l'article 25 du Code criminel sont remplies. Cette disposition accorde une protection à l’agent de la paix qui emploie la force dans le cadre de l’application ou de l’exécution de la loi.

L’examen du rapport d’enquête préparé par le BEI a été confié à un procureur aux poursuites criminelles et pénales. Après son examen de l'affaire, le procureur a informé la personne blessée des motifs de la décision.

Description de l'événement

Rappelons que le 10 septembre 2017, à 3h22, le SPVL a reçu un appel concernant un homme difficile à comprendre. Il a alors prononcé les mots «hache», «marteau» et «sang partout». L’homme fournit aussi l’intersection des rues où il se trouve. À 3h27, le même homme a contacté à nouveau le 911. Le répartiteur a de la difficulté à obtenir de l’information de son interlocuteur qui est très agité. Ce dernier dit être dans le stationnement d’un commerce de Lévis. Les policiers impliqués sont informés de la teneur de ce deuxième appel et du fait que l’individu à l’origine de celui-ci fait l’objet d’une mise en garde pour violence dans les banques de données policières.

À 3h29, les policiers impliqués arrivent sur les lieux. Ils aperçoivent un homme armé qui fonce directement vers leur véhicule en criant et en brandissant une hachette et un marteau. Les policiers s’éloignent momentanément de l’individu pour assurer leur sécurité puis reviennent vers l’endroit où ils l’ont aperçu quelques instants auparavant. Ils le repèrent alors qu'il court en direction opposée à leur véhicule, vers le stationnement d’un bar où quelques personnes sont à l’extérieur. Les policiers le suivent.

Soudainement, l’homme se retourne et fonce à nouveau vers les policiers, les bras dans les airs et les armes aux poings. L’un des policiers sort du véhicule et se barricade derrière la portière ouverte. Il ordonne à l’homme de s’arrêter et de lâcher ses armes à quelques reprises, mais ce dernier n’obtempère pas et continue de courir vers lui en criant.

Vers 3h30, l’homme se trouve à moins d’une dizaine de mètres du policier lorsque celui-ci fait feu et l’atteint. L’homme est transporté par ambulance à l’hôpital où il a reçu les soins nécessaires pour traiter les blessures par balles subies lors de l’intervention policière.

 

Les plus lus

Un jeune motocycliste perd la vie dans l'ouest de la ville

Adam Gagnon-Boucher, un jeune motocycliste de 18 ans, a été retrouvé sans vie sur le chemin Industriel, dans le secteur Saint-Nicolas/Saint-Rédempteur, dans la nuit de mardi à mercredi.

Le SPVL arrête l'athlète international Thierry Pellerin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 3 juillet, qu'il a procédé le 2 juillet à l'arrestation de Thierry Pellerin, un Lévisien de 22 ans plutôt connu pour ses exploits sur la scène internationale de la gymnastique, pour quatre infractions d’ordre sexuel sur plusieurs victimes d’âge mineur.

Restrictions pour l'utilisation de l'eau potable dans le centre et l'ouest de la ville

En raison d’une consommation d’eau anormalement élevée, la Ville de Lévis interdit depuis ce matin aux citoyens des arrondissements Chutes-de-la-Chaudière-Est et Chutes-de-la-Chaudière-Ouest d’utiliser l’eau provenant du réseau d'aqueduc municipal pour plusieurs usages extérieurs. La Ville permet cependant d’arroser une nouvelle pelouse ou une nouvelle plantation d’arbres ou d’arbustes selon le...

Accident mortel à Saint-Romuald

Un septuagénaire est mort à la suite d'un accident sur l'avenue Taniata, à Saint-Romuald, en début de matinée vendredi. Selon les premières constatations des policiers, cet homme aurait eu un malaise au volant de sa voiture.

Face à face sur la rue Saint-Georges

Deux voitures sont entrées en collision ce matin à l'intersection de la rue Saint-Georges avec le boulevard Alphonse-Desjardins, dans le Vieux-Lévis.

Un incendie ravage une usine de Saint-Nicolas

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a déclenché une cinquième alarme (alerte générale), samedi en début de soirée, afin de combattre un incendie qui a fait rage chez Palettes Pal Bois, une entreprise située sur le chemin Industriel à Saint-Nicolas.

Le SPVL effectue trois frappes contre des présumés trafiquants de stupéfiants

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 26 juin, qu'il a mené trois opérations anti-drogue sur le territoire lévisien les 23, 24 et 25 juin. Ces interventions visant des présumés revendeurs de rue se sont soldées par l’arrestation de quatre individus en lien avec du trafic de stupéfiants. Les perquisitions menées dans le cadre de ces opérations ont également permis aux enquê...

Le Bureau du coroner enquête sur la mort d'une nonagénaire

Selon ce que rapporte le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), le Bureau du coroner du Québec mène une enquête sur un incident qui a provoqué la mort d'une dame de 97 ans en mai, au Centre d'accueil Saint-Joseph.

Le SPVL est à la recherche d'un présumé voleur de bâtons de golf

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a demandé l'aide du public, le 11 juin, afin d'identifier un homme qui aurait dérobé deux bâtons de golf à la boutique Golf Town (Club de golf Lévis), située au 6100, boulevard Guillaume-Couture.

Un jeune homme arrêté après qu'il ait frappé un policier avec une porte de voiture

Dans la nuit de dimanche à lundi, des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté un homme de 23 ans et une femme de 24 ans pour plusieurs infractions au Code criminel. Lors de l'intervention des policiers, le jeune homme aurait notamment frappé un agent de la paix avec la porte de sa voiture.