CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Des fraudeurs se faisant passer pour des policiers auraient tenté d'extorquer de l'argent à des Lévisiens, un modus operandi qui a aussi été utilisé par des fraudeurs à Québec dans les derniers mois.

Maxime Pelletier, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), a fait savoir que des cas avaient été rapportés au corps policier lévisien à la fin de la semaine dernière.

En utilisant des moyens technologiques pour faire apparaître le numéro de la ligne administrative du SPVL (418 832-2911) lors de leurs appels, les fraudeurs auraient contacté certains Lévisiens.

S'exprimant seulement en anglais, les fraudeurs auraient mentionné aux personnes ciblées qu'elles étaient recherchées par la police dans un autre pays, lors de ces discussions téléphoniques.

Ensuite, les fraudeurs auraient demandé aux personnes ciblées d'effectuer un paiement avec des bitcoins ou des cartes-cadeaux, pour que les ennuis avec la justice de ce pays cessent.

Évidemment, le tout n'est que mensonge. Présentement, quatre cas où le numéro 418 832-2911 aurait été utilisé sont sous enquête par le SPVL.

Toutefois, comme les fraudeurs auraient fait afficher des numéros d'autres organisations (Service de police de la Ville de Québec, Agence du revenu du Canada, etc.) lors de leurs appels frauduleux au Québec, le corps policier lévisien craint que d'autres cas soient survenus à Lévis.

Être vigilant

Le porte-parole du SPVL a aussi profité de l'occasion pour rappeler certains conseils aux Lévisiens lorsqu'ils font face à ce genre d'appel.

«Il faut demeurer vigilant. Un agent du SPVL va toujours s'exprimer en français s'il vous appelle et n'exigera jamais un paiement en bitcoins ou en cartes-cadeaux. Si vous avez un doute, n'hésitez jamais à toujours valider ce qu'on vous a dit directement avec l'organisation à laquelle la personne qui vient de vous appeler dit appartenir», a souligné Maxime Pelletier.

Les personnes qui auraient été victimes de ce type d'appel frauduleux peuvent joindre un agent du SPVL au 418 832-2911 ou au 418 835-5436 (ligne TÉL-LIEN).

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Accident sur le chemin des Îles

Le conducteur d'une automobile a été blessé à la suite d'une collision entre son véhicule et un camion sur le chemin des Îles, lundi en début d'après-midi.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) et de la Sûreté du Québec (SQ) ont mené une importante opération policière au parc des Chutes-de-la-Chaudière, mercredi matin, puisqu'ils ont été prévenus qu'un individu avec un comportement particulier se trouvait près du mémorial érigé pour Norah et Romy, ces deux fillettes lévisiennes dont les corps ont été retrouvés dans un boisé de S...

Les policiers arrêtent Jean-Philippe Turmel

Recherché depuis le 7 juillet dernier par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Jean-Philippe Turmel, un présumé trafiquant de stupéfiants lévisien, a été arrêté par les policiers le 10 juillet.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...

La foudre aurait causé un début d’incendie à Lévis

Alors qu’un violent orage s’est abattu sur la région ce 30 juillet, une très forte détonation a raisonné peu avant 7h quand la foudre est tombée à une rue de l’église Saint-Joseph-de-la-Pointe-Lévy. L’éclair aurait frappé un poteau de corde à linge et causé un début d’incendie.

La passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière fermée pour trois jours

Ce 21 juillet ainsi que les 22 et 23, la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière sera fermée en raison de travaux.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.