CRÉDIT : ARCHIVES

Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif à la COVID-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

C’est la première personne officiellement diagnostiquée dans la région, a indiqué au Journal Mireille Gaudreault, porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches.

La personne testée positive au COVID-19 a effectué une croisière dans les Caraïbes. Son lieu de résidence n’est pas connu. Puisque son état a été évalué «bon», la personne n’est pas hospitalisée et se trouve en isolement à son domicile, a précisé Mireille Gaudreault.

«La personne a contacté le 811 et a été dirigée vers une urgence où elle a été prise en charge avec les mesures d’isolement requises et selon les protocoles en vigueur afin d’assurer la sécurité du personnel soignant. Son état général étant bon et ne nécessitant pas d’hospitalisation, elle a été placée en isolement à la maison pour une période de 14 jours», indique le CISSS dans un communiqué.

«Depuis son retour de voyage, la personne a été en contact avec un nombre restreint d’individus. Ceux-ci ont été identifiés et sont actuellement contactés par notre Direction de santé publique», est-il précisé.

Le CISSS mentionne que «pour l'instant» qu'il s'agit «d’un cas isolé»  et rappelle les mesures à appliquer :

  •  Mettre en pratique des mesures d’hygiène respiratoire de base qui consistent à se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude pendant la toux et les éternuements ou avec un mouchoir et de jeter rapidement ce dernier à la poubelle;
  • Se laver fréquemment les mains au moyen de savon et d’eau ou d’un désinfectant à base d’alcool demeure une mesure importante à privilégier pour se prémunir contre la plupart des infections, dont la grippe et la gastro-entérite, qui sont les infections qui sévissent en cette saison hivernale au sein de la population québécoise.

Les personnes qui éprouvent des symptômes ou des inquiétudes concernant leur santé doivent communiquer avec Info-Santé en composant le 811, disponible 24 h sur 24, 7 jours sur 7. Une ligne, mise sur pied par le gouvernement du Québec destinée à la population sur le COVID-19, est disponible du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h : 1 877 644-4545.

Le nombre de personnes présentement infectées au Québec s’élève à 13, selon les chiffres du gouvernement présentés aujourd’hui en conférence de presse.

(Mis à jour le 12 mars, à 14h55)

 

Les plus lus

Le SPVL apporte des précisions sur une intervention dans le parc de la Rivière-Etchemin

Par voie de communiqué, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a tenu à apporter des précisions, le 1er juin, en lien avec une vidéo circulant sur les réseaux sociaux filmée lors d'une arrestation d'un individu le 23 mai dans le parc de la Rivière-Etchemin «puisque certaines personnes semblent faire des liens avec les événements qui se sont déroulés à Minneapolis, aux États-Unis».

Une famille de Terrebonne demande l’aide des riverains du Saint-Laurent

Nancy Gosselin et Richard Martel, les parents de Simon Martel, demandent l’aide du public afin de retrouver leur fils (sur la photo).

Un jeu passe près de mal tourner pour un jeune garçon

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont dû intervenir, hier en fin d'après-midi, dans une unité d'habitation de l'avenue des Églises afin de secourir un garçon de 3 ans qui s'était serré un attache-câble (Ty-Rap) autour du cou.

Un saut dangereux au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Malgré la dangerosité de ce qu'il qualifie de «cascade», qui aurait pu entraîner de graves blessures voire la mort, un jeune homme s’est filmé en train de sauter de la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière. Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) met en garde toute personne tentée de reproduire ce saut qui met la vie de son auteur en péril.

Un autre casse-cou saute de la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière

Hier après-midi, un jeune homme s'est élancé de la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière afin de plonger dans la rivière Chaudière. Il s'agit d'un deuxième saut illégal à partir de ce pont en moins d'une semaine.

Accident de travail à Saint-Henri

Les services d'urgence de Bellechasse sont intervenus hier après-midi à Saint-Henri afin de secourir un quinquagénaire qui se serait blessé alors qu'il élaguait des arbres.

COVID-19 : le SPVL a donné six constats d'infraction de plus

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a dressé lundi son plus récent bilan sur le travail de ses policiers afin de faire respecter les directives de la Santé publique. Lors de la dernière semaine, les agents de la paix lévisiens ont dû sévir à six reprises.

Invasion de domicile à Lévis : deux résidents de Québec arrêtés par le SPVL

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé qu'il a arrêté, le 6 mai, deux personnes en lien avec une invasion de domicile qui serait survenue le 5 mai, dans le secteur Lévis.

Infractions à caractère sexuel sur une personne mineure : un Lévisien de 29 ans arrêté

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a lancé une enquête et a procédé à l'arrestation d'un Lévisien de 29 ans samedi en lien avec une possible affaire d'infractions à caractère sexuel sur une personne mineure.

Gain de cause pour un ex-cadre du Cégep de Lévis-Lauzon

Le Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) est condamné à payer plus de 42 000 $ pour harcèlement psychologique et représailles sur une période de près de 18 mois de la part de la haute direction envers un ex-cadre qui a remis sa démission en juin 2019.