CRÉDIT : ARCHIVES

La Sûreté du Québec (SQ) a invité la population, le 18 mars, à redoubler de prudence concernant les stratagèmes de fraude d’investissement de type pyramidale qui touche plusieurs régions du Québec.

Rappelons que la fraude de type pyramidal classique est une forme d’arnaque qui provient non pas de l’acquisition d’un bien, mais d’une extorsion par l’investissement d’une somme d’argent. Les gens qui investissent doivent à leur tour recruter des personnes qui accepteront aussi d’investir un montant d’argent et de recruter d’autres individus dans l’espoir que leur investissement de départ soit multiplié. De ce fait, le nouvel investisseur devient à son tour un agent recruteur. 

Il peut y avoir plusieurs variantes concernant ce type de fraude. Certains peuvent même offrir la commercialisation future d’éventuels produits, voir même vendre un produit tout autre que celui qui est proposé.

Afin de paraître alléchants et légaux, certains vont nommer et expliquer leur structure de façon à capter l’attention et augmenter le sentiment de confiance (cercle de dons ou d'abondance, etc.). Ces structures sont toujours définies avec des niveaux hiérarchiques dans le but précis de faire transiter l’argent au niveau supérieur qui récoltera le pécule financier. Dans certains cas, parfois, les escrocs mettront un stratagème temporaire en place pour empocher rapidement les investissements initiaux et par la suite disparaître.

Plusieurs de ces systèmes d’investissement de type pyramidal sont illégaux. L’Office de la protection du consommateur recommande d’ailleurs d’obtenir l’avis d’un conseiller juridique avant de prendre une décision impliquant un investissement financier. De plus, le fait de participer à une fraude pyramidale, selon l’article 206(1) e) du Code criminel, est une infraction criminelle passible d’un emprisonnement maximal de deux ans.

Pour en savoir plus sur ce stratagème de fraude, les citoyens peuvent consulter l’Office de la protection du consommateur au www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/sujet/harcelement-vente/pyramide/ ou l’Autorité des marchés financiers au lautorite.qc.ca/grand-public/prevention-de-la-fraude/ventes-pyramidales/.

Rappelons finalement que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264.

 

Les plus lus

Un homme grippé sème l'émoi à la SAQ de Lévis

Les services d'urgence de Lévis ont dû procéder à une intervention spéciale, sur l'heure du dîner, après qu'un homme de 85 ans, présentant des symptômes s'apparentant à ceux de la COVID-19, ait semé l'émoi à la SAQ Sélection du quartier Lévis.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif à la COVID-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

Importante opération de la SQ à Breakeyville

Dans la nuit de lundi à mardi, le groupe tactique d'intervention (GTI) de la Sûreté du Québec a dû être appelé en renfort pour procéder à l'arrestation d'un trentenaire qui s'était confiné dans une résidence de Breakeyville.

Agression armée à Lauzon

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont mis la main au collet d'un homme de 38 ans, vendredi dernier, après que ce dernier aurait notamment frappé à la tête avec un objet contondant une autre personne, dans la nuit de jeudi à vendredi à Lauzon.

Rassemblements interdits : le SPVL doit encore intervenir

Malgré que l'interdiction de se rassembler est en vigueur depuis quelques jours, des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont dû intervenir de nouveau lundi afin de disperser des attroupements.

Coronavirus : le SPVL met en place des mesures

Afin de freiner la propagation de la COVID-19, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a mis en place des mesures, au cours des derniers jours, pour assurer la protection de ses employés ainsi que de la population.

COVID-19 : La Ville ressert ses règlements dans les parcs

À la suite des recommandations des gouvernements fédéral et provincial par rapport à la crise de la COVID-19, la Ville de Lévis a indiqué que ses parcs demeureront accessibles, mais sous condition.

Un automobiliste intercepté à plus de 165 km/h sur l'autoroute 20

Un automobiliste de 34 ans de Québec a été intercepté par des patrouilleurs de la Sûreté du Québec (SQ), hier matin sur l'autoroute 20 Ouest à Saint-Nicolas, après que ce dernier a commis un grand excès de vitesse.

COVID-19 : le SPVL met en place une brigade spéciale

Par voie de communiqué, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé lundi qu'elle a mis en place une brigade spéciale de patrouilleurs pour faire respecter les directives gouvernementales en lien avec la COVID-19, depuis le 25 mars.

Une jeune conductrice arrêtée pour avoir conduit avec les capacités affaiblies par l'alcool

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté, ce matin, une Lévisienne de 22 ans pour entrave et conduite avec les capacités affaiblies, à la suite d'une sortie de route.