L'inspecteur-chef, Guy Lapointe, a fait le point sur l'affaire Carpentier. (Crédit photo : Sûreté du Québec)

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 juillet.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

La séquence des événements a été très rapide. «Ce que l’enquête démontre, avec les résultats de l’autopsie et tous les éléments qu’on possède, c’est qu’au lever du jour, le 9 juillet, l’irréparable était déjà commis», a-t-il mentionné.

Tout a commencé par l’embardée survenue sur l’autoroute 20 à la hauteur du kilomètre 288. L’accident n’était pas intentionnel et l’examen de la scène a permis de déterminer que Carpentier avait même tenté de reprendre le contrôle de son véhicule. C’est à partir de ce moment que son comportement est devenu «hors norme», a expliqué M. Lapointe.

Après que le trio eut traversé l’autoroute, il a marché 1,7 km jusqu’à la roulotte dans laquelle Carpentier s’est introduit. Tout indique que les fillettes étaient avec leur père à cet instant, mais n’y sont pas entrées. Blessées pendant l’accident, ce n’est pas ce qui a causé leur mort. L’irréparable a été commis, à 2,4 km du site de l’accident, dans un boisé du rang Bois-Joly. «Pour nous, c’est clair, il s’agit d’un double meurtre et les fillettes ont été tuées à ce moment-là à l’aide d’un objet contondant», a-t-il poursuivi.

Martin Carpentier a, par la suite, marché quelques kilomètres supplémentaires avant de s’enlever la vie. Ainsi, le corps retrouvé le 20 juillet derrière une résidence du rang Saint-Lazare était bel et bien le sien, a confirmé Guy Lapointe.

La mort de Martin Carpentier met un terme à l’enquête criminelle. Cependant, il était la pièce maîtresse du mystère entourant la chronologie des événements et les motivations derrière le geste. «La réalité c’est que le principal intéressé est décédé et il y a des choses qu’on ne saura jamais réellement», a précisé l’inspecteur-chef Lapointe. Le dossier est maintenant confié au Bureau du coroner.

Alerte Amber

«Les décisions sont prises avec les éléments qu’on a en main à ce moment-là. […] Aujourd’hui, on a l’assurance, le sentiment que tout ce qui pouvait être fait a été fait. Surtout qu’on sait maintenant la vitesse à laquelle le drame s’est joué», a indiqué Guy Lapointe.

Rappelons que la Sûreté du Québec avait été vivement critiquée pour avoir déclenché l’alerte Amber près de 18 heures après le début des événements. Pourtant, les éléments qu’ils avaient en main au tout début de l’enquête ne laissaient pas présager une issue funeste. «Les éléments qu’on possédait à ce moment ne laissaient pas croire que les fillettes étaient en danger. Cela a été corroboré par les discussions qu’on a eues avec les proches. […] Jusqu’à l’embardée, le comportement de Martin Carpentier était tout à fait normal», a justifié Guy Lapointe.

Les recherches avaient été orientées, entre autres, vers les compagnies de taxi et les hôpitaux. Des maîtres-chiens ont aussi ratissé le secteur pour retrouver leur trace. «On avait la prétention qu’ils étaient blessés, mais en sécurité. Après un certain temps sans nouvelles et quand nous avons compris qu’ils se sont enfoncés dans le boisé, nous avons réalisé qu’il y avait anguille sous roche.»

 

Les plus lus

Vol de véhicules à Saint-Romuald

Des individus auraient dérobé, tôt ce matin, quelques véhicules que désirait vendre un marchand de véhicules d'occasion de Saint-Romuald, Autos des Îles.

La SQ demande l'aide du public pour identifier une personne

La Sûreté du Québec (SQ) a demandé l’aide de la population, le 4 novembre, afin d’identifier le corps d’une personne retrouvée sur les berges du fleuve Saint-Laurent en mai dernier face à L’Isle-Verte, au Bas Saint-Laurent.

Un Lévisien sanctionné pour grand excès de vitesse

Un jeune homme de Lévis âgé de 21 ans a été contrôlé à 167 km/h sur une route de l'Ile d'Orléans, en plus d'échouer les tests d’éthylomètre. Le conducteur a reçu plusieurs constats d'infraction, une amende de 1 609 $ et 18 point d’inaptitudes.

Décès d'un travailleur sur un chantier à Saint-Romuald : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

C'est le 4 novembre que la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rendu publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à René Gauthier, peintre compagnon pour Versailles 48, le 10 juillet 2019, sur le pont enjambant la rivière Etchemin à Saint-Romuald (boulevard Guillaume-Couture/route 132).

Les policiers mettent fin à une course à Lévis

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont mis fin à une course automobile menée entre deux jeunes hommes de la région sur la route du Président-Kennedy à Lévis, dans la nuit de samedi à dimanche.

Trois interventions policières pour capacités affaiblies dans le Grand Lévis

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) du Centre de services de Sainte-Marie ont transmis leur bulletin d’informations policières locales, le 11 novembre dernier. Les policiers ont arrêté trois individus sur le territoire du Grand Lévis pour capacités affaiblies, les 6 et 7 novembre derniers.

Ivre au volant, il termine un périple percutant dans le stationnement de la SAQ

Des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté un Lévisien de 52 ans, hier en milieu d'après-midi dans le stationnement de la succursale de la SAQ de Lévis, après que ce dernier aurait subi deux collisions avec son automobile alors qu'il était ivre au volant.

Avis d'ébullition à venir pour le secteur du Village Saint-Nicolas

En raison d’un bris d’aqueduc, la Ville de Lévis procédera ce matin à une coupure d’eau qui affectera les résidences, commerces et entreprises situés à l’ouest du 1378, route Marie-Victorin (intersection de la rue de l’Orée), dans le quartier Saint-Nicolas.

Un test pour Québec En Alerte le 25 novembre

Le ministère de la Sécurité publique (MSP) du Québec a annoncé, le 18 novembre, qu’un test du système Québec En Alerte sera effectué le 25 novembre, à 13h55, dans le cadre d’une journée de tests qui aura lieu dans toutes les provinces et tous les territoires du pays.

Un sexagénaire gravement blessé dans un accident de tracteur

Un homme dans la soixantaine a été blessé gravement dans un accident de tracteur, ce 7 novembre à Saint-Henri de Lévis.