CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Une autopatrouille du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a été dérobée lundi midi par un homme en crise. Les policiers de la région ont mené des recherches pendant l'après-midi, des démarches qui ont finalement permis de retrouver le véhicule et d'arrêter le présumé voleur, selon ce que rapporte la Sûreté du Québec (SQ).

C'est vers 12h30 que l'affaire s'est amorcée, selon un résumé des événements transmis aux médias par la SQ. À ce moment, le SPVL a demandé l’assistance de la SQ pour tenter de localiser un de leurs véhicules qui avait été subtilisé à la suite d'une intervention policière menée dans le secteur de Saint-Rédempteur en lien avec un homme désorganisé.

Par la suite, les policiers ont appris que le présumé voleur se dirigeait vers la Beauce avec le véhicule du SPVL. En effet, l'autopatrouille a notamment été aperçue sur l’autoroute 73 Sud, près de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Cependant, pour des motifs stratégiques, les policiers n'ont pu déployer un premier tapis à clous pour arrêter l'individu que dans le secteur de Saint-Georges. Cette manœuvre n’a pas été concluante et l’individu a percuté un muret de béton avant de poursuivre sa route.

Vers 13h30, après avoir circulé à nouveau sur des tapis clous déployés dans le secteur de Saint-Simon-les-Mines, une municipalité voisine de Saint-Georges, le véhicule utilisé par l’individu a été immobilisé.

Toutefois, le suspect aurait résisté à son arrestation, commis des voies de fait sur un policier et a réussi, pour un court délai, à s’emparer d’une autopatrouille de la SQ.

Par contre, le suspect, un homme âgé de la trentaine de la région de Québec, a rapidement été arrêté près de l’intersection de la rue Principale et de la route Petite-Pierrette, à Saint-Simon-les-Mines. Il a été transporté par la suite, sous bonne garde, dans un centre hospitalier de la région pour que son état de santé soit évalué.

Lors de la poursuite, deux policiers ont été blessés. L’un de ces deux agents de la paix, un membre de la SQ, a été transporté au centre hospitalier afin de traiter des blessures. Le corps policier provincial a fait savoir que ces dernières ne mettent pas la vie de ce policier en danger.

Soulignons finalement que les reconstitutionnistes de la SQ procéderont à l’expertise des différentes scènes de collision reliées aux événements. Le service des enquêtes des crimes majeurs du corps policier provincial a pour sa part pris en charge le dossier afin d’établir les circonstances et la chronologie des événements en obtenant les informations des divers corps policiers impliqués.

Les plus lus

Le SPVL met fin à un rassemblement illégal à Saint-Jean-Chrysostome

Une réunion dans une résidence de Saint-Jean-Chrysostome, tenue hier soir, aura finalement été coûteuse pour cinq personnes. En plus de voir des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) mettre fin à leur rassemblement illégal, en vertu des règles sanitaires en vigueur, le groupe a reçu plusieurs constats d'infraction.

COVID-19 : le SPVL a mis fin à deux partys la nuit dernière

Les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont dû mettre fin à deux rassemblements illégaux le 2 avril, un peu après 3h.

Une autopatrouille du SPVL dérobée finalement retrouvée

Une autopatrouille du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a été dérobée lundi midi par un homme en crise. Les policiers de la région ont mené des recherches pendant l'après-midi, des démarches qui ont finalement permis de retrouver le véhicule et d'arrêter le présumé voleur, selon ce que rapporte la Sûreté du Québec (SQ).

Proxénétisme et agressions sexuelles : le SPVQ arrête cinq jeunes lévisiens

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé ce matin à l’arrestation de cinq Lévisiens âgés de 17 à 19 ans pour proxénétisme, proxénétisme de moins de 18 ans, agression sexuelle, trafic de stupéfiants, avantage matériel et publicité de services sexuels.

COVID-19 : le SPVL a remis 28 constats d'infraction lors de la dernière semaine

Pour la période du 22 au 28 mars, les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont remis 28 constats d'infraction à des citoyens ne respectant pas les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. Il s'agit d'une importante augmentation du nombre de constats remis hebdomadairement comparativement aux dernières semaines.

La résidence Margo évacuée en raison d'une fuite de gaz

Les quelque 400 résidents du Margo, une résidence privée pour aînés (RPA) située au centre-ville de Lévis, ont dû être évacués dimanche soir en raison d'une fuite de monoxyde de carbone (CO) dans l'établissement.

COVID-19 : semaine occupée pour les agents du SPVL

Comme la semaine précédente, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a dû répondre à plusieurs appels en lien avec des infractions aux règles en vigueur afin de freiner la propagation du coronavirus. Pour la période du 28 mars au 4 avril, les agents du corps policier lévisien ont remis 34 constats d'infraction à des personnes ne respectant pas les mesures sanitaires.

Ivre au volant pendant le couvre-feu

Des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté une quadragénaire lévisienne après que ces derniers ont retrouvé la récidiviste en pareille matière ivre au volant de sa voiture, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un jeune arrêté par le SPVL pour agression armée et méfaits

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 19 mars, qu'il a arrêté le 16 mars un Lévisien de 19 ans qui aurait commis une agression armée et des méfaits au cours des derniers mois dans le centre de Lévis.

Alcool au volant : un sexagénaire arrêté deux fois en moins de 24 heures

Selon ce que rapporte Radio-Canada, un homme âgé dans la soixantaine a été arrêté à deux reprises à Lévis avant le début de la fin de semaine pour conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool.