CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Pour la période du 22 au 28 mars, les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont remis 28 constats d'infraction à des citoyens ne respectant pas les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. Il s'agit d'une importante augmentation du nombre de constats remis hebdomadairement comparativement aux dernières semaines.

15 des 28 constats remis lors de la dernière semaine l'ont été à des personnes qui ne respectaient pas l'interdiction de tenir des rassemblements intérieurs.

Les 13 autres constats ont été donnés à des citoyens qui ne respectaient pas le couvre-feu, en vigueur en Chaudière-Appalaches de 21h30 à 5h.

Un rassemblement coûteux

Notons que 10 des 28 constats ont été remis lors d'une seule intervention du SPVL à Saint-Nicolas, le 22 mars.

À 16h, le corps policier lévisien a été prévenu, par l'entremise d'un appel anonyme, qu'un rassemblement intérieur était en cours dans un immeuble à logements de Saint-Nicolas.

À l'arrivée des policiers sur les lieux, la locataire de l'appartement où le rassemblement était en cours, une jeune femme âgée dans la vingtaine, a refusé de collaborer avec les agents de la paix.

Ces derniers ont ensuite demandé un mandat d'entrée afin d'accéder au logement et mettre fin au rassemblement.

Les policiers ont finalement obtenu le document environ sept heures plus tard et ont pu pénétrer dans le logement. Au total, six personnes se trouvaient à l'intérieur.

En plus de mettre fin à la réunion, les agents de la paix ont aussitôt remis six constats d'infraction à ces dernières pour avoir tenu un rassemblement intérieur. 

De plus, quatre personnes du groupe ont reçu un constat supplémentaire pour ne pas avoir respecté le couvre-feu, puisqu'elles ne demeuraient pas dans le logement où l'intervention policière s'est déroulée.

Les plus lus

Le SPVL met fin à un rassemblement illégal à Saint-Jean-Chrysostome

Une réunion dans une résidence de Saint-Jean-Chrysostome, tenue hier soir, aura finalement été coûteuse pour cinq personnes. En plus de voir des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) mettre fin à leur rassemblement illégal, en vertu des règles sanitaires en vigueur, le groupe a reçu plusieurs constats d'infraction.

COVID-19 : le SPVL a mis fin à deux partys la nuit dernière

Les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont dû mettre fin à deux rassemblements illégaux le 2 avril, un peu après 3h.

Une autopatrouille du SPVL dérobée finalement retrouvée

Une autopatrouille du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a été dérobée lundi midi par un homme en crise. Les policiers de la région ont mené des recherches pendant l'après-midi, des démarches qui ont finalement permis de retrouver le véhicule et d'arrêter le présumé voleur, selon ce que rapporte la Sûreté du Québec (SQ).

Proxénétisme et agressions sexuelles : le SPVQ arrête cinq jeunes lévisiens

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé ce matin à l’arrestation de cinq Lévisiens âgés de 17 à 19 ans pour proxénétisme, proxénétisme de moins de 18 ans, agression sexuelle, trafic de stupéfiants, avantage matériel et publicité de services sexuels.

COVID-19 : le SPVL a remis 28 constats d'infraction lors de la dernière semaine

Pour la période du 22 au 28 mars, les agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont remis 28 constats d'infraction à des citoyens ne respectant pas les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus. Il s'agit d'une importante augmentation du nombre de constats remis hebdomadairement comparativement aux dernières semaines.

La résidence Margo évacuée en raison d'une fuite de gaz

Les quelque 400 résidents du Margo, une résidence privée pour aînés (RPA) située au centre-ville de Lévis, ont dû être évacués dimanche soir en raison d'une fuite de monoxyde de carbone (CO) dans l'établissement.

COVID-19 : semaine occupée pour les agents du SPVL

Comme la semaine précédente, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a dû répondre à plusieurs appels en lien avec des infractions aux règles en vigueur afin de freiner la propagation du coronavirus. Pour la période du 28 mars au 4 avril, les agents du corps policier lévisien ont remis 34 constats d'infraction à des personnes ne respectant pas les mesures sanitaires.

Ivre au volant pendant le couvre-feu

Des patrouilleurs du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont arrêté une quadragénaire lévisienne après que ces derniers ont retrouvé la récidiviste en pareille matière ivre au volant de sa voiture, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un jeune arrêté par le SPVL pour agression armée et méfaits

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 19 mars, qu'il a arrêté le 16 mars un Lévisien de 19 ans qui aurait commis une agression armée et des méfaits au cours des derniers mois dans le centre de Lévis.

Alcool au volant : un sexagénaire arrêté deux fois en moins de 24 heures

Selon ce que rapporte Radio-Canada, un homme âgé dans la soixantaine a été arrêté à deux reprises à Lévis avant le début de la fin de semaine pour conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool.