CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Selon ce que rapportent Le Soleil et Le Journal de Québec, Raed Ben Chaabane, ce Lévisien de 21 ans qui faisait face à des accusations pour divers crimes commis avec une arme à feu, a été condamné le 9 juillet à quatre ans de prison.

Rappelons que si le jeune homme avait reconnu sa culpabilité aux chefs d'accusation de possession et usage négligent d'une arme à feu ainsi que d'avoir braqué une arme à feu. Ces accusations avaient été déposées après des gestes commis envers une victime de 16 ans en février 2020.

Toutefois, le jeune homme de 21 ans clamait son innocence, avant d'être reconnu coupable en mai dernier, en ce qui a trait à l'accusation d'avoir agressé sexuellement une adolescente de 15 ans. Ce geste reproché est également survenu au tournant de février 2020. Par la suite, lors des observations sur la peine, Ben Chaabane a également plaidé coupable à une accusation supplémentaire, pour avoir commis un vol qualifié sur une personne mineure.

Finalement, le juge Alain Morand, de la Cour du Québec, a imposé une peine de quatre ans de pénitencier à Ben Chaabane pour les gestes qu'il a commis. Notons que le Directeur des poursuites criminelles et pénales réclamait une peine de sept ans de prison tandis que l'avocat du jeune Lévisien demandait qu'il demeure trois ans derrière les barreaux.

Parmi les facteurs aggravants, le juge Morand a souligné que les infractions avaient été commises à l'égard de mineures, que Raed Ben Chaabane avait tenté de convaincre deux plaignantes de se livrer à de la prostitution juvénile et que les victimes avaient souffert d'importantes conséquences psychologiques.

Cependant, le magistrat a cité le jeune âge de Ben Chaabane, l'absence d'antécédents judiciaires et les problèmes de santé mentale du jeune homme, aggravés par des conditions de détention «plus difficiles», comme facteurs atténuants. Pour éviter qu'il soit agressé par d'autres détenus, Raed Ben Chaabane doit en effet être confiné dans sa cellule 20 heures sur 24.

Soulignons que depuis son arrestation, le jeune homme a déjà passé 25 mois derrière les barreaux, période qui a été déduite de la peine de quatre ans. Il reste donc à Raed Ben Chaabane à purger 23 mois de pénitencier.

À sa libération, il devra respecter une probation de 3 ans, fera face à une interdiction de possession d'armes pendant 10 ans et sera inscrit au registre des délinquants sexuels à perpétuité. Citoyen de la Tunisie, Raed Ben Chaabane, qui n'a qu'un statut de visiteur au Canada, pourrait également être expulsé du pays à sa sortie de prison.

 

Les plus lus

Incendie mortel dans une résidence de Lévis

Les pompiers du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) ainsi que les policiers du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) sont intervenus le 16 juillet au soir alors qu’une maison s’est enflammée sur la rue Sainte-Thérèse à Lévis. Le SPVL a confirmé que deux personnes qui étaient dans la résidence ont perdu la vie en raison du violent incendie.

Pont Pierre-Laporte : la première phase des travaux majeurs se termine plus tôt que prévu

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a annoncé mardi matin la fin du premier blitz de travaux sur le pont Pierre-Laporte, qui devait se terminer demain.

Un homme meurt à la suite d'un accident sur la route Mgr-Bourget

Une collision impliquant deux véhicules survenue le 15 juillet en matinée sur la route Mgr-Bourget, à Lauzon, a blessé les trois occupants de ces voitures. L'une de ces personnes, un conducteur âgé de 79 ans, a par la suite succombé à ses blessures.

Une dame en crise sème la pagaille chez son ex

Une dame de 47 ans fera face à plusieurs accusations après qu'elle aurait notamment mis le feu à l'une des pièces de la résidence de son ancien conjoint, le 12 juillet dernier.

Le MTQ mènera d'autres travaux d'entretien sur le pont Pierre-Laporte

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a annoncé, le 13 juillet, que des travaux d'entretien sur les suspentes, les câbles, les ouvrages et les structures d'acier du pont Pierre-Laporte seront effectués, de soir et de nuit, au cours de l'été et de l'automne.

Un constat d’infraction de 1 554 $ pour une action imprudente à l’entrée du pont Pierre-Laporte

Un conducteur, dont le véhicule tirait une remorque, qui circulait sur l’autoroute 20 à l’entrée du pont Pierre-Laporte a été intercepté le 3 juillet par des patrouilleurs de la Sûreté du Québec (SQ) après avoir effectué une manœuvre de recul sur l’autoroute et déplacer des cônes de signalisation.

Violence conjugale : le SPVL arrête un quadragénaire

Par voie de communiqué, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 30 juin, qu'il a arrêté Cédric Blais, un Lévisien de 42 ans, pour une série d'infractions en lien avec une affaire de violence conjugale survenue le 29 juin.

Arrêté ivre au volant dans une voie réservée à la tête des ponts

Un agent du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a arrêté un conducteur de 30 ans, le 29 juin en matinée, après que le policier a constaté que ce dernier roulait saoul au volant dans une voie réservée à Saint-Romuald.

Entraves routières à prévoir en direction du pont Pierre-Laporte

Des travaux d’entretien de structure sur le pont Pierre-Laporte occasionneront quelques entraves routières en direction de ce dernier ce 17 juillet à compter de 20h30 jusqu’à 7h le lendemain matin.

Feu chez son ex : la Lévisienne arrêtée comparaîtra aujourd'hui

Le Service de police de la Ville de Lévis a annoncé, le 21 juillet, que Nathalie Aubry, cette Lévisienne âgée de 47 ans qui aurait notamment mis le feu à une pièce de la résidence de son ancien conjoint, comparaîtra aujourd'hui au palais de justice de Québec.